Les emprunts de la semaine #1

Hello mes petits marcassins !

Vous le savez (ou pas), je suis passée depuis le début de l’année au rayon BD (joie, bonheur et cotillons). Un rayon que je connais finalement assez peu, mais qui me rend très curieuse : j’ai donc décidé d’emprunter régulièrement de quoi améliorer ma culture en la matière. D’où ma présence ici : n’est-ce pas une merveilleuse occasion de vous faire partager mes découvertes ? Je ne sais pas quelle périodicité je pourrai donner à ce rendez-vous qui n’en est pas un, mais j’espère pouvoir le faire régulièrement, d’autant plus si cela vous plait 🙂 Nous verrons !

Cette semaine, j’ai donc lu…

Thésée et le Minotaure, issu de la série La sagesse des mythes dirigée par Luc Ferry.

 

Et j’ai beaucoup, beaucoup aimé ! Bon, je ne dois pas hyper impartiale sur ce coup, parce qu’en général, tout ce qui a trait à la mythologie… Ça me plait énormément. Et j’avais d’ailleurs ravie d’apprendre la parution de cette série ! Quatre BD sont pour l’instant parues : outre Thésée et le Minotaure, nous pouvons ainsi découvrir Prométhée et la boite de Pandore, Jason et la Toison d’Or et L’Iliade et la pomme de discorde. Évidemment, le format impose aux auteurs d’être concis, et c’est dans les grandes lignes que nous découvrons le mythe. Mais j’ai trouvé le rendu extrêmement chouette, et particulièrement ludique pour qui s’intéresse au sujet sans en savoir trop. Question public, oublions donc les érudits (et encore ! Les passionnés pourront bien sûr y trouver leur compte ! Reste à vérifier si les faits rapportés le sont avec exactitude, sans trop d’approximation)  et partons plus sur les curieux, à partir de… 15 ans me semble correct : certaines scènes sont tout de même assez crues. Reste à déterminer si les autres tomes seront aussi réussis que celui-ci !

Satanie, de Vehlmann et Fabien.

Là… J’ai moins aimé, autant vous le dire de suite. Avec Satanie, nous plongeons dans les profondeur de la Terre en compagnie d’une équipe de secours, chargée de ramener un jeune homme au but un peu particulier : prouver l’existence de l’enfer. Et, force est de dire que plus notre bande de joyeux lurons descend, plus les choses deviennent… Louches. Sans rentrer dans les détails, bien sûr. Alors, où est le problème ? Oui, j’ai trouvé certaines planches superbes, et les couleurs particulièrement réussies. Mais le dessins m’a laissée de marbre, de même que l’histoire. Au début, oui, j’ai trouvé l’idée intéressante ! Et puis je me suis perdue. Définitivement ‘_’

 L’épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur de Gauthier et Séverine

Aurais-je gardé le meilleur pour la fin ? OH QUE OUI ! Gros coup de cœur pour cette petite BD jeunesse, qui plaira aussi bien aux petits (huit ans, je dirais) qu’aux plus grands ! Les dessins sont magnifiques, l’héroïne super attachante, l’histoire toute mignonne et riche en références diverses et variées et les textes de grande qualité. Ouf ! Franchement, je suis tombée sous le charme. Avez-vous vu ces planches ? En fait, je m’y serais volontiers perdue de nombreuses heures de plus, dans cette BD. Qui plus est, l’histoire parlera au plus grand nombre : qui n’a jamais eu peur ? De son ombre, ou d’autre chose ? Une peur énorme, irrationnelle, qui vous paralyse et prend toute la place ? A travers ce petit conte intemporel, nous suivrons donc les péripéties d’Épiphanie Frayeur qui cherche désespérément à s’en débarrasser, de sa peur… Et c’est simple : J’ADORE !

J’espère que cette petite sélection vous aura plu ❤️ Du love mes petits !

Pour marque-pages : Permaliens.

12 Commentaires

  1. J’ai aussi eu le coup de coeur pour Épiphanie Frayeur! Si tu as bien aimé, tu devrais essayer Buck, la nuit du troll, c’est plus noir au niveau du dessin mais aussi super cute 😉

  2. Aaahhh L’épouvantable peur d’épiphanie frayeur me tente depuis sa sortie ! Mais tu rentres au rayon BD quand j’en sors ah ah. Bref, plus d’emprunts possibles pour moi et vu le prix des BD, je fais attention ^^
    Mais je pense m’autoriser un petit craquage pour celle-là, tu la vends super bien 😀

    • C’est vrai que les BD sont globalement hors de prix, malheureusement pour nous ‘_’ Mais celle-ci en vaut la peine, PROMIS <3

  3. L’année 2016 à marquée pour moi une envie de découvrir un peu plus la BD. Je vais vers des titres qui me tentent ou ceux conseillés et je me fais mon avis. La dernière des trois me tente particulièrement =)

  4. Entre Sae qui craque à Montreuil, Sita qui en parle dans sa dernière vidéo et maintenant toi… Il devient de plus en diffile de ne pas craquer pour Épiphanie Frayeur
    J’aime ce nouveau rendez-vous petit chat ! J’y connais rien alors tu vas m’instruire 😀
    Amour

  5. J’avais emprunté moi aussi Satanie en 2012 mais je n’ai pas lu la suite. J’avais bien aimé cette histoire absurde et les décors atypiques. « L’épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur » est dans ma liste d’envie, car j’aime bien les travaux de Séverine Gauthier et Clément Lefèvre alors je suis curieuse de savoir ce que donne une collaboration.

    • Pour Satanie, je pense que je n’avais pas le bon état d’esprit pour m’y plonger 🙂 Les dessins, oui, mais l’histoire… Enfin, que veux-tu ! Je te conseille cependant fortement L’épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur, qui est juste ❤️ Contrairement à toi, je ne connaissais pas du tout les deux auteurs, du coup… Je vais rattraper cela 🙂

  6. Je ne suis pas très BD, donc je ne sais jamais trop quoi lire… Là, tu m’as bien donné envie de découvrir L’épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur 🙂 Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *