Le Haut Seigneur, Trudi Canavan (la Trilogie du Magicien Noir #3)

la-trilogie-du-magicien-noir,-tome-3---le-haut-seigneur-789176

Traduit par Ariane Maksioutine

Premier tome : La Guilde des Magiciens
Deuxième tome : La Novice

Se le procurer :
Decitre FNAC-logo-noir-et-blanc-UNE-communication

L’histoire : Sonea a gagné sa place au sein de la Guilde des magiciens. Mais elle ne peut oublier ce dont elle fut témoin dans la chambre souterraine du haut seigneur Akkarin. Or, à mesure que celui-ci lui dévoile peu à peu son savoir, Sonea ne sait plus à qui se fier. La vérité est-elle aussi terrifiante que le prétend le haut seigneur ? Ou essaie-t-il de la tromper afin qu’elle mette ses pouvoirs au service de ses sinistres projets ? Une chose est sûre : son avenir est entre les mains de cet homme mystérieux…

Mon avis : AAAAH ! Mais… Qu’il était bien, ce dernier tome ! QU’IL ÉTAIT BIEN ! Raaah, j’en tremble encore ! Cette trilogie n’a décidément cessé de gagner en qualité, qu’on se le dise : le premier tome était tout à fait alléchant, le deuxième à la fois plus ingénieux et plus prenant, et le dernier… Le dernier est simplement canon. J’ai ADORÉ ma lecture. Du frisson, de l’émotion, de l’intense, du tragique, du magique ! Trudi Canavan nous sert tout cela et bien plus encore sur un plateau d’argent. Et je l’ai DÉVORÉ ! Moi qui cours après les heures de sommeil, j’ai sacrifié une nuit (!!!!) pour le lire, tant j’étais incapable de m’arrêter. Tant je voulais savoir la suite. Tant j’ai été prise par cette intrigue qui se libère littéralement des carcans qui l’étouffaient précédemment.
Et c’est rageant, que ce soit un troisième tome ! Parce que je ne peux pas vous en dire trop, au risque de vous dévoiler quelque chose de capital… Alors qu’il y a tant à dire ! Certes, les ficelles utilisées sont assez classiques. Mais l’auteure les tisse avec une telle dextérité que l’on ne peut qu’être happé par son intrigue. Les explications pleuvent, quand Trudi Canavan ne retourne pas purement et simplement des situations pourtant bien établies. Et les personnages, bon dieu, les personnages ! Ils m’ont mis à la torture. Un, particulièrement… Raaaah, j’en ai encore des frissons ! Je m’attendais à tout sauf à cela, et je peux vous dire une chose : ma raison et mon sang froid furent mis à rude épreuve, et j’ai plus d’une fois senti mon cœur s’emballer. Mais quel dommage, quel dommage, que les deux premiers tomes aient parfois trainé un peu en longueur, quand on aurait voulu que celui-ci s’éternise davantage ! Il s’y passe tellement de choses en si peu de temps… Qu’une fois la dernière page arrivée, on ne peut y croire : on s’attendrait à des dizaines de chapitres supplémentaires.
Et comment le contraire serait possible, quand on prend en compte cette FIN ? Cette fin diaboliquement cruelle (et je mâche mes mots), mais qui sonne pourtant tellement juste ? J’ai pourtant terminé ma lecture en larmes, sous le choc, et y ai d’ailleurs pensé toute la journée qui a suivi. Trudi Canavan aura suivi le chemin qu’elle s’était fixée… Sans égards pour nos sentiments, et c’est tant mieux.
J’en terminerai donc ainsi : cette trilogie fut une excellente expérience livresque, se terminant en apothéose avec le dernier tome. C’est  bien écrit, bien mené, très bien construit… Et les personnages ne peuvent laisser insensible. Si vous cherchez dans quelle série de fantasy vous plonger pour l’été, vous tenez sans doute là l’une des plus abordables et prenantes qu’il soit. Qu’attendez-vous ?

En bref, un ultime opus fait de rebondissements et de surprises, que j’ai lu d’une traite ou presque. Trudi Canavan crée un véritable raz-de-marée émotionnel… Et ça marche, magnifiquement bien !

On en redemande
On en redemande !

Pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. J’avais a-do-ré cette saga 🙂

  2. Pascal Doisteau Frérot

    Tu en redemande…. et bien reprends-en 😉 !!!
    Je te conseil de lire d’abord le préquel avent de lire la seconde trilogie de la Magicienne 😉

  3. Ping :Sunday’s Books #78 – Les lectures de Bouch'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *