La Couronne, Kiera Cass (La Sélection #5)

la-selection,-tome-5---la-couronne-748809

Traduit par Fabienne Vidallet

Tome 1 : La Sélection
Tome 2 : L’Élite
Tome 3 : L’Élue
Tome 4 : L’Héritière

Se le procurer :
Decitre FNAC-logo-noir-et-blanc-UNE-communication

L’histoire : Dans L’Héritière, une nouvelle ère a soufflé sur le monde de la Sélection : vingt ans se sont écoulés depuis qu’America Singer et le Prince Maxon sont tombés amoureux, et leur fille est la première princesse à se prêter au jeu de la Sélection. Eadlyn ne pensait pas trouver chaussure à son pied parmi les trente-cinq prétendants, et encore moins l’amour véritable. Mais le cœur réserve parfois des surprises à qui sait l’écouter.  C’est à la princesse désormais de faire un choix qui va se révéler à la fois plus complexe – et crucial – qu’elle ne s’y attendait.

Mon avis : Cinquième – et dernier !- tome d’une saga qui m’a autant enthousiasmée qu’elle m’a déçue, La Couronne portait un lourd poids sur ses frêles épaules. Souvenez-vous : j’avais été cruellement déçue par ce troisième tome que j’avais jugé policé et tout à fait expéditif, alors que les deux premiers avaient été de vrais coups de cœur… Mais le quatrième, début des aventures d’Eadlyn, m’avait pas mal plu. Qu’allait-il en être de celui-ci ?
Je vous passerai l’habituel résumé, pour ne pas spoiler ceux d’entre vous qui n’auraient pas encore découvert l’univers de La Sélection. Notre chère -et un brin autoritaire- princesse poursuit donc bon gré mal gré sa Sélection, malgré les évènements venus perturber celle-ci… Et autant vous dire que, vu les personnages que touchent les-dits évènements, je ne faisais pas vraiment la fière. Kiera Cass a le don de nous donner des palpitations ! Pour autant, je ne m’inquiétais pas trop : le troisième tome nous avait montré qu’elle avait particulièrement à cœur la bonne santé de ses personnages chouchous, ceux-ci ne risquant donc pas grand chose. Pour être tout à fait franche, et même si cet ultime tome m’a fait passer un moment tout à fait agréable -après tout, je l’ai lu d’une traite, le terminant à plus de minuit (non, Malo n’est pas le seul responsable de mes cernes, je dois bien l’avouer) -, j’ai trouvé cela un peu dommage : le cliffhanger sur lequel l’opus précédent se terminait aurait pu être tellement puissant émotionnellement parlant, si l’auteure avait été jusqu’au bout de ses idées ! Parce que parfois, le sadisme… C’est bien, aussi ‘_’ ENFIN ! Nous ne sommes pas là pour pleurer toutes les larmes de notre corps, non : il s’agit plutôt d’avoir des papillons dans le ventre et des étoiles dans les yeux. Et pour ça, rien à dire : Kiera Cass est très, très forte. Même si l’on sait quel prétendant remportera finalement la palme, même si l’on a 25 ans et que l’on est censée être un peu moins rêveuse qu’une ado de 15, même si… Même si tout ça : au final, on se laisse porter par la plume délicate de l’auteure, on suit les jeux amoureux de nos héros et l’on prend plaisir à les voir se rapprocher, s’éloigner, s’aimer, se détester. Le récit n’est pas exempt de surprises, et l’action est suffisamment rythmée pour nous donner envie de tourner les pages les unes après les autres : La Couronne se lit très vite, se dévore, même. Et tant mieux ! Le charme est ainsi entier ❤️ Et puis, cette Eadlyn… On finit par s’y attacher, malgré son caractère de cochon et ses grands airs ! La (les) quitter m’a quelque peu serré le cœur, je dois bien l’avouer… Même si je sais que l’on se reverra, tôt ou tard : un petit coup de blues, une envie de lecture doudou… Et La Sélection tombera à pic !

En bref, un ultime tome dans lequel on se plonge avec nostalgie, conscient que cette atmosphère un petit peu bisounours ne tardera pas à s’envoler : malgré les hauts et les bas, Kiera Cass aura tout de même réussi à finir sa série sur une note franchement positive, ayant pour ma part terminé La Couronne le coeur joyeux et l’âme romantique. Quand est-ce que l’on s’y remet ?

Pour marque-pages : Permaliens.

5 Commentaires

  1. Vraiment hâte de le lire celui la !

  2. Mouais… même si ta chronique est plutôt positive ca ne me donne pas envie de continuer cette série. J’ai tellement pas aimé les 3 premiers. Surtout le 3e en fait. ^^

  3. Les atmosphères Bisounours, ça fait du bien aussi, dans ce monde de brutes 🙂 Nos petits cœurs tendres de filles n’en sont jamais rassasiés, alors je ne peux que le noter, merci 🙂

  4. Perso, j’ai été déçue par les tomes précédents et pourtant j’hésite à lire celui-ci parce que c’est le dernier et ton avis ne me rassure pas des masses… à voir 🙂

  5. Nostalgie, je pense que c’est le mot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *