Deux titres chez Slalom ! Les grandes jambes, Sophie Adriansen & Pax #1, Asa Larsson & Ingela Korsell

Du nouveau chez Slalom !

Hello mes chatons !

Petit article spécifique aujourd’hui, puisque je ne vous parlerai non pas d’un, mais de deux livres… D’un tout nouveau label jeunesse 🙂 J’ai profité de mon dimanche après-midi pour les dévorer tous deux, il est maintenant temps d’en parler !

♦ Les grandes jambes, Sophie Adriansen

Se le procurer :
Decitre FNAC-logo-noir-et-blanc-UNE-communication

L’histoire : Marion, collégienne en pleine croissance, est obsédée par la longueur de ses jambes qui n’en finissent pas de s’allonger, rendant la recherche d’un jean qui lui aille bien extrêmement délicate. A l’âge des complexes, des premiers émois amoureux et de la construction de l’image de soi, être hors cadre se révèle parfois difficile, voire douloureux. Comment attirer les regards de Grégory, dont elle est amoureuse, avec un pantalon qui lui découvre les chevilles ? Mais alors que le collège part en voyage scolaire à Amsterdam, Marion profite de cette occasion pour élargir son horizon.
Elle approfondit sa passion pour l’art, notamment en découvrant in situ le célèbre tableau La Ronde de nuit, et met en perspective ces contrariétés d’adolescente née après l’an 2000 en visitant la maison d’Anne Frank.

Mon avis : Aaaah, cette Marion ! Je dois bien vous avouer qu’au début, j’ai eu… Comment dire ? Beaucoup de mal. Beaucoup de mal, car elle m’a fait l’effet d’une petite peste arrogante et gratuitement méchante, ne jugeant les autres que par leur physique. Rapport à quelques réflexions assez déplacées sur le physique d’une vendeuse de jeans… Et puis, j’ai réfléchi. Je me suis souvenue. Qu’à 12 ans, on ne pense qu’à rentrer dans le moule. Et que, surtout, on est vraiment, mais vraiment, pas tendre avec les autres. Malgré tout, je regrette cette stigmatisation des rondeurs, plutôt gratuite, d’autant plus que ce n’est jamais (mais JAMAIS) remis en question dans le roman (j’aurais tout de même du mal à le faire lire à ma nièce qui, du haut de ses neuf ans, regarde déjà dans la glace si elle n’a pas de trop grosses fesses T.T). Reste que j’ai finalement passé un moment plutôt agréable : Les grandes jambes parle surtout d’une jeune fille qui se cherche, déjà sortie de l’enfance et encore loin d’être adulte… Avec toutes les interrogations qui vont avec, entre premiers émois amoureux et éveil artistique, un aspect qui a d’ailleurs été loin de me déplaire. C’est touchant, parce que l’on se reconnait un peu dans notre jeune héroïne, qui parlera également aux jeunes filles de 12-13 ans, pour peu qu’elles soient, pour le coup, véritablement rentrées dans l’adolescence. Un petit debrief avec les parents à la sortie de la lecture pourrait être un grand plus !

♦ Pax #1,  Asa Larsson & Ingela Korsell

Se le procurer :
Decitre FNAC-logo-noir-et-blanc-UNE-communication

L’histoire : Au sein de la petite ville de Mariefred, en Suède, se cache une étrange bibliothèque, que l’on dit habitée par des puissances magiques, et gardée depuis toujours par Magnar et Estrid. Mais lorsque des forces maléfiques s’y attaquent, le dévouement des deux vieux gardiens ne suffit plus… Alrik et Viggo, deux enfants malmenés par la vie, se révèlent être les guerriers attendus pour combattre ces forces obscures et inverser le cours des événements.

Mon avis : Prenez garde : livre à ne pas mettre entre toutes les mains ! Dans la même veine que la série de Joseph Delaney (ndlr : L’épouvanteur), cette série pourrait bien donner des sueurs froides à notre petit lecteur s’il est quelque peu froussard. Pour le reste, rien à redire : il y a du rythme, de l’action quand il en faut, les deux personnages principaux sont plutôt bien croqués (et attachants, forcément… Même si j’ai eu un petit faible pour Alrik !), le fond comme la forme tiennent bien la route… Une fois plongés dedans, difficile d’en sortir ! Le format plaira d’autant plus aux enfants peu férus de lecture que le récit s’accompagne de planches façon manga, éclairant les temps forts de l’action. En un mot comme en cent : c’est vraiment, vraiment pas mal du tout ! Asa Larson crée ici un univers d’une envergure indéniable, et nous laisse présager le meilleur pour la suite… On l’attend donc de pied ferme 😀

Deux lectures, deux genres totalement différents, mais une entrée dans le milieu de la littérature jeunesse qui ne passera, on l’espère, pas inaperçue !

Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Le deuxième titre me tenterait pas mal =)

  2. Je les ai lus aussi et j’avoue que Pax est vraiment top. Par contre, à ne pas mettre entre toutes les mains c’est sûr ! J’ai noté pas mal de violence sur 170 pages. Du coup, je ne le conseille pas au moins de 12-13 ans. La fin m’a bien donné envie de lire la suite par contre gros coup de gueule pour le prix. Devoir payer près de 12€ pour un jeunesse qui allie roman et BD c’est vraiment exagéré ! En tout cas, moi je ne mettrai pas ce prix là pour la suite. Quand on sait que les mangas sont moins chers, l’éditeur va devoir s’aligner s’il veut que le livre se vende bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *