La Guilde des magiciens, Trudi Canavan

la-trilogie-du-magicien-noir,-tome-1---la-guilde-des-magiciens-735990

Traduit par Justine Niogret

Se le procurer :
Decitre FNAC-logo-noir-et-blanc-UNE-communication

L’histoire : Comme chaque année, les magiciens d’Imardin se réunissent pour nettoyer la ville des indésirables. Protégés par un bouclier magique, ils avancent sans crainte au milieu des vagabonds et des orphelins qui les haïssent. Soudain, une jeune fille leur jette une pierre… qui traverse le bouclier et assomme l’un des mages. Ce que la Guilde redoutait est arrivé : une magicienne inexpérimentée est en liberté dans les rues ! Il faut la retrouver avant que son pouvoir incontrôlé la détruise elle-même, et toute la ville avec elle.
La traque commence…

Mon avis : L’année 2016 sera celle de ma rencontre avec bon nombre de grands noms de la fantasy ! Cette fois-ci, c’est au tour de Trudi Canavan de passer à la casserole… Et sans vous en dire trop, cette rencontre a fait des étincelles 😁
Alors que Sonea, jeune orpheline recueillie par son oncle et sa tante, furetait dans les Taudis, elle apprend qu’un piège va être tendu à une bande de jeunes voyous. Certains de ses amis faisant partie du groupe, la jeune fille se met en tête de les avertir… Et tombe rapidement dessus, ainsi que sur un groupe de mages. Bien décidés à leur faire payer leur condescendance et le mal qu’ils font aux plus démunis, Sonea se saisit d’une pierre… Qui traverse miraculeusement l’écran de protection habituellement dressé et assomme l’un deux. Stupéfaite, elle n’a que le temps de s’enfuir avant que les autres mages ne lui mettent la main dessus. Mais c’est bientôt la Guilde toute entière qu’elle aura aux trousses : une magicienne inexpérimentée dans les rues est aussi dangereuse qu’un baril de poudre prêt à exploser…
Quelle aventure ! Me voilà conquise 😁 Il faut dire que La guilde des magiciens rassemble peu ou prou tous les ingrédients qui font un bon premier tome de fantasy : de l’action en veux-tu en voilà, des personnages charismatiques, un univers assez convenu mais possédant tout de même quelques touches d’originalité bienvenues,  une plume tout à fait immersive… Je me suis R-É-G-A-L-É-E ! Nous suivons donc les aventures de Sonea, jeune fille habituée à la misère des quartiers les plus pauvres d’Imardin et découvrant par le plus pur des hasards qu’elle est, elle aussi, douée de pouvoirs magiques. Dès lors, tout bascule : convaincue que les mages veulent attenter à sa vie (et, pour certains d’entre eux, c’est bel et bien le cas !), la voilà contrainte de se terrer, aidée par son ami Cery. S’en suit une véritable traque, que l’on suit avec passion : va-t-elle, oui ou non, finir par tomber entre les griffes de ces hommes que tout le monde redoute (à tort, ou à raison ?) ?
Bien que ce premier tome soit essentiellement introductif (il faudra bien atteindre une grosse moitié du roman pour que les choses évoluent franchement), l’auteure prend le temps de nous faire découvrir son univers : nous voici dans un monde à consonance médiévale, et au système de classes très marqué : d’un côté les très pauvres, d’un autre les très riches… Rien de très nouveau, comme je vous le disais, si ce n’est un bestiaire assez fascinant : il me tarde d’en apprendre davantage sur toutes ces bêtes aux noms pour le moins… Intrigants 😀 De même, j’ai grand hâte d’en savoir plus sur la Guilde elle-même : si les premiers éléments de savoir nous ont été donnés lors de ce premier tome, nombreux sont les points qu’il reste à éclaircir… Et je m’en réjouis d’avance.
Côté personnages, je me suis évidemment assez vite attachée à Sonea, héroïne à la fois fragile et forte, prête à tout pour sauver les siens et réparer les injustices commises quotidiennement… Même si j’ai préféré Rothen, ce mage sur lequel je ne vous en dirai pas trop. L’alternance de leur deux points de vue permet au lecteur d’avoir un regard global sur l’action, et d’éviter toute lassitude : les questions se multiplient, et l’on saute de l’un à l’autre avec frénésie : Trudi Canavan tisse une toile des plus efficaces et nous laisse sur un cliffhanger… Des plus intéressants 😁
Côté plume, rien à dire : Justine Niogret n’a plus à faire ses preuves, et le récit coule tout seul. J’ai aimé la différence ainsi marquée entre le langage des nobles et celui des petites gens, un poil plus châtié, qui rend le tout plus crédible. C’est tout bon !
Vous l’avez compris, j’ai vraiment passé un très, très bon moment avec ce premier tome ! Un moment que je ne tarderai d’ailleurs pas à poursuivre, le deuxième tome pointant le bout de son nez en poche d’ici peu 😀 Je ne sais pas vous mais, moi… J’ai hâte !

En bref, un premier tome qui, sans être follement original, ravira les amateurs de fantasy : tous les ingrédients y sont réunis pour nous faire passer un moment des plus agréables. On en redemande !

On en redemande
On en redemande !

Pour marque-pages : Permaliens.

7 Commentaires

  1. C’est une auteur que j’aimerai beaucoup lire =)

  2. J’en entend pas mal parler, je ne me suis pas encore lancée pleinement dans la littérature fantasy, mais pourquoi pas ! vu ce que tu en dis ça a l’air génial ^^

  3. Pascal Doisteau Frérot

    C’est une de mes auteur préféré j’aime sont style qui pour moi est proche de celui de Kristen Britain 😛
    Cette saga (oui j’intègre la trilogie suivante ) est la meilleur!
    J’aime bien aussi l’âge des 5 bien que selon moi c’est un ton en dessous 🙂
    La nouvelle trilogie ne m’a pas convaincu

  4. Une trilogie lue en 8 jours tellement le style de l’auteure est efficace, très bonne saga, j’ai l’âge des cinq dans ma PAL, j’espère la sortir avant la fin de l’année.

  5. J’adore Trudi Canavan, certainement un des auteurs de Fantaisy que je préfère !!!

  6. Ping :La Novice, Trudi Canavan (Trilogie du Magicien Noir #2) – Les lectures de Bouch'

  7. Ping :Le Haut Seigneur, Trudi Canavan (la Trilogie du Magicien Noir #3) – Les lectures de Bouch'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *