Les clans Seekers, Arwen Elys Dayton

les-clans-seekers-de-arwen-elys-dyton

Traduit par Magali Duez

Se le procurer :
FNAC-logo-noir-et-blanc-UNE-communication Decitre

L’histoire : Lorsque Quin aura prêté serment, elle deviendra enfin ce pour quoi elle s’est entraînée toute sa vie : une Seeker. Un honneur qui se mérite tout autant qu’il s’hérite. Une fois initiée, Quin pourra se battre aux côtés de ses deux compagnons les plus proches, Shinobu et John, pour protéger le pauvre et l’opprimé. Ensemble, ils iront porter la flamme au coeur des ténèbres. Et elle sera avec celui qu’elle aime, qui n’est autre que son meilleur ami. Mais la nuit où elle prête serment, tout bascule. Les masques tombent et Quin découvre qu’elle a été élevée dans le mensonge. Ni sa mission, ni sa famille, ni même ses amis ne sont ce qu’elle croyait. Et il est trop tard pour faire marche arrière…

Mon avis : Ahem. Pas facile-facile de commencer une telle chronique, puisque… Les clans Seekers fut une déception. Si 2015 s’est démarquée par un très faible taux de lectures en demi-teinte, il semblerait que 2016 prennent un autre chemin : j’ai vraiment, vraiment peiné sur ce roman…
Et pourtant, tout démarrait bien : une couverture plutôt réussie, un résumé certes obscur, mais tentateur, une présentation alléchante de la part de l’éditeur… Bref, le tout était plutôt prometteur. C’est donc sereine que je m’y suis plongée… Pour déchanter rapidement : OK, l’univers est original : l’auteure nous présente un récit mixant traditions millénaires des Highlands et monde futuriste, ce qui est en soit plutôt intéressant. Mon intérêt s’est donc rapidement éveillé, et j’avais hâte d’en apprendre plus, d’autant que l’intrigue partait également très bien : complots, faux-semblants et mensonges, le cocktail parfait pour nous assurer d’une lecture sans heurt ! Et pourtant… J’ai vite calé. Oui, le tout est fort intrigant… Mais surtout très touffu, confus. L’intrigue démarre sur les chapeaux de roues… En squeezant carrément les explications essentielles : dire que je n’ai RIEN compris n’est pas loin de la réalité. Le vocabulaire est abscons, on saute d’un lieu/d’une époque à une autre sans y rien comprendre, l’auteure ne se pose JAMAIS pour nous expliquer (au moins) les concepts fondamentaux soutenant son roman. Alors, admettons, je suis assez pénible avec mon goûts pour les descriptions à rallonge, mais… Là, clairement, non : les idées de l’auteur sont certes excellentes, mais elle aurait eu tout intérêt à se poser deux minutes pour éclaircir ses concepts. Parce que passer sa lecture à revenir en arrière pour tenter de comprendre le pourquoi du comment… Très peu pour moi.
Les personnages, ensuite : peut-on, juste un peu, faire abstraction de leurs considérations amoureuses ? Sérieusement ? Le roman aborde des sujets assez durs, et il y avait vraiment matière à développer un roman riche et profond… Mais non : Les clans Seekers tombe dans l’un des écueils que je redoute le plus en YA : la facilité. Alors, le petit triangle amoureux, ça va bien. Mais réduire carrément les personnages principaux aux papillons dans le ventre qu’ils ne manquent pas de ressentir (même aux moments les moins opportuns, mais passons), merci bien, très peu pour moi.
Vous l’aurez compris : tout n’est pas à jeter dans ce roman, mais il n’était simplement pas fait pour moi. Je regrette bon nombre de choix de l’auteure, et ne comprends toujours pas la comparaison oh combien déplacée entre ce récit et GoT/Hunger Games : cela pourra en induire plus d’un en erreur, et ce serait fort dommage. On passe !

En bref, déception pour ce roman pourtant fort prometteur, mais très survolé. L’intrigue manque de profondeur et l’univers d’explications, nous sommes jetés dans la gueule du loup sans aucune préparation. Les personnages principaux ne m’ont que peu (voire pas) touchée, et je n’ai malheureusement pas su relancer mon intérêt une fois celui-ci perdu… Dommage !

laborieux
Déçue !

Pour marque-pages : Permaliens.

8 Commentaires

  1. Avec sa sublime couverture il me tentait bien mais je vais passer mon chemin ^^’

  2. Je trouve que tu justifies bien ton avis et on comprend pourquoi cette lecture fut une déception.
    Ce livre m’intrigue pourtant. .. C’est ce mélange de futur et de passé des Highlands.
    Je verrai si un jour je tenterais l’expérience. ..

  3. Ce livre me tentait énormément, mais à force de ne voir que des avis mitigés ou même carrément négatifs, j’avoue que maintenant j’hésite… A voir, si l’occasion se présente ^^

  4. Il me tentait mais depuis sa sortie je ne vois que des avis négatifs disant que rien n’est expliqué et que le tout est trop simpliste. Il n’est pas pour moi…

  5. Je vois beaucoup d’avis en demi-teinte pour ce bouquin… C’est dommage mais je sens que je vais le laisser de côté !

  6. Mon dieu, une chronique de Bouchon et je ne ressors pas avec l’envie irrépressible d’acheter le livre ! Ça fait quelques temps que je le regarde d’un oeil torve celui là. Du côté, tu prononces le mot Highlands et moi tout de suite je frétille, de l’autre la facilité en YA ça m’horripile à un point ! Ma tension étant ce qu’elle est, je crois que je vais passer mon tour finalement ^^

  7. Ce roman me tentait bien, mais je t’avoue qu’avec ton avis mitigé… =/ Je verrai si je tente ou nan^^’

  8. Ah oui c’est dommage. Je ne pense pas que je le lirai, déjà que j’hésitais … ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *