La présidente, François Durpaire & Farid Boudjellal

La presidente

Se le procurer :

FNAC-logo-noir-et-blanc-UNE-communication Decitre

L’histoire : Le 7 mai 2017, Marine Le Pen est élue première Présidente de la République. Elle vient de battre François Hollande de quelques dizaines de milliers de voix. C’est l’effervescence sur les plateaux télé. Editorialistes, politologues, politiciens se succèdent, incrédules. Tard dans la nuit, des partisans de la nouvelle présidente fêtent la victoire. Des affrontements éclatent sporadiquement. La Présidente est un récit graphique d’anticipation politique, concentré sur les neuf premiers mois du mandat de Marine Le Pen, étayé par une parfaite connaissance des mécanismes économiques, médiatiques et institutionnels.
Une plongée dans un futur incertain et chaotique.

Mon avis : J’en avais rapidement parlé sur FB à la suite des résultats du premier tour des régionales, je vous en reparle ici : La présidente, écrit par François Durpaire et illustré par Farid Boudjellal, apparait plus d’actualité que jamais. Pourquoi ? Pour la simple (et bonne) raison que les deux hommes y imaginent une Marine Le Pen élue aux présidentielles de 2017, et illustrent ainsi ses 100 premiers jours à l’Élysée.
En ce sens, on pourrait qualifier La présidente d’uchronie anticipative (il doit y avoir un terme plus approprié, je suis preneuse si vous le connaissez)(du moins, j’espère qu’elle se révèlera bien être une uchronie)… et elle est vraiment très, très bien rendue : les auteurs ont fait un vrai travail de fond derrière, et cela se ressent. Assistés d’une équipe de spécialistes, ils se sont donc pris au « jeu » d’imaginer quelles pourraient être les conséquences d’une présidence couleur bleue Marine, en appliquant le plus strictement possible le programme du FN. Et, clairement… Ça m’a glacé le sang. Parce que cette BD ne donne pas dans la complaisance,  parce que l’on oublie très facilement qu’il s’agit là d’une fiction. Que cela soit au niveau du texte ou du graphisme, La présidente est parfaitement cohérente : nulle place à une quelconque fantaisie ici, François Durpaire et Farid Boudjellal ont voulu quelque chose de réaliste. De si réaliste que j’en ai eu mal au cœur, mal au ventre.

Afficher l'image d'origine

Il n’y aura pas ici de longue chronique, pas d’envolée lyrique, tout simplement parce qu’en écrivant ces quelques mots, je n’ai absolument pas le cœur à rire. Parce que je suis plutôt partagée entre dépit et effroi, parce que 2017 c’est demain, et que j’ai peur que cette BD ne devienne réalité. Parce qu’un parti qui prône l’intolérance et l’inculture, un parti qui trouve ses racines dans le néo-nazisme à la tête de mon pays, ça me fait vomir. Mais parce qu’il faut en parler, parce que cette BD, il faut la lire. Parce qu’ainsi, on ne pourra plus dire que l’on ne savait pas…

Afficher l'image d'origine

En bref, une BD qui a tout d’un documentaire, une BD que l’on pourrait très bien voir prendre vie d’ici deux ans. La présidente, plutôt que de nous enjoindre à pleurnicher, nous pousse à agir. A agir pour qu’elle reste, aujourd’hui comme plus tard, une simple fiction…

Lien pour marque-pages : Permaliens.

8 Commentaires

  1. Je ne connaissais mais alors, pas du tout!
    Je suis très curieuse de découvrir cette BD, je vais essayer de me la procurer!
    Merci Bouchon 🙂

  2. Je ne connaissais pas du tout et je dois dire que je suis curieuse et que j’ai bien envie de le lire !

    Merci pour la découverte !

  3. Je l’ai repéré il y a un moment déjà mais j’avoue avoir peur de la lire, pour les raisons que tu donnes dans ton article et aussi parce que j’habite dans le Nord. Mais je crois que ça devient une nécessité et qu’il faut vraiment que je me la procure.

  4. Whoua je ne connaissais pas et rien que les planches que tu nous montrent me saisissent par leur réalisme !

  5. Suite à ton article j’ai acheté la bande dessinée (pourtant je suis pas trop bd et en plus ça me concerne que moyennement comme je suis Belge) tellement ta chronisque était bien faite 🙂 Je comprends pas comment tant de Français puissent voter FN avec tout ce que l’on sait … 😮

  6. Ping : La Présidente  de François Durpaire et Farid Boudjellal | «Topobiblioteca

  7. Aurélie Sinoir

    Merci pour cette découverte. Tout le monde devrait lire cette BD pour avoir conscience des pbs que le FN pourrait poser (posera?) s’il prend le pouvoir. Lecture dure mais nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *