Zodiaque #1, Romina Russel

CVT_ZODIAQUE-T01_6970

Traduit par Maud Desurvire

Se le procurer :
Decitre

L’histoire : Sur la planète du Cancer, comme dans le reste de la constellation du Zodiaque, l’astrologie régit la vie quotidienne. Pas de place pour les imprévus, et encore moins pour une catastrophe. Pourtant, Rhoma, jeune étudiante Zodaï, est hantée par de terribles visions. Personne ne la croit mais l’impensable se produit brutalement : une des lunes du Cancer explose. Raz-de-marée, pluies de météorites, tout l’univers de la jeune fille est plongé dans le chaos. Aidée de son mentor, le flegmatique Mathias, et d’Hysan, l’excentrique émissaire du signe de la Balance, Rhoma se lance alors dans une course contre la montre au travers de la galaxie pour prévenir les autres civilisations de la menace ancestrale qui plane sur elles. Car les douze signes du zodiaque étaient à l’origine treize… et, dans l’ombre, le dernier attend son heure. Celle de la destruction.

Mon avis : Comme souvent ces derniers temps, c’est sur les bons conseils de mon Caribou chéri que je me suis jetée sur ce livre : comme elle le disait si bien dans sa chronique, Zodiaque n’était rien d’autre que « l’un des romans de fin d’année à ne surtout pas rater« . Comment voulez-vous lui résister, avec un tel enthousiasme ? Et puis, j’en ai reçu une bonne dizaine, de ces jolis pavés. Et pour les vendre, rien de mieux que d’en parler. Et pour en parler… Bref, vous avez saisi l’idée.
A seize ans, Rhoma est une jeune fille comme les autres : ses journées se partagent entre ses cours pour devenir un Zodaï, protecteur du Zodiaque, et entre les séances de répétition de son groupe de musique. Et pourtant, nul autre qu’elle ne perçoit la menace que lui montre les astres : une masse noire, qu’elle ne peut identifier, provoque à chacune de ses visions la chute de l’harmonie qu’elle a toujours connu. Bien malgré elle, et parce que son entourage semble décidé à tourner ses craintes en ridicule, Rhoma décide de ne pas tenir compte de ce que lui dicte son instinct. Et pourtant… Quand l’une des lunes du Cancer explose, provoquant réactions en chaine et catastrophes gravissimes, elle sait que ce n’est que le début. Que le Zodiaque tout entier doit craindre la sombre menace planant sur les astres. Mais le plus dur commence pour elle car, malgré la preuve évidente que son imagination ne lui jouait pas de tour, personne ne semble décidé à la prendre au sérieux…
ALORS. Que vous dire ? Déjà, une chose : Zodiaque est terriblement, terriblement original. Sae n’avait pas menti là-dessus, et c’est l’énorme force de ce roman : l’univers développé par Romina Russel est vraiment innovant. Dans la forme, le fond et le reste : c’est entièrement nouveau, du moins pour moi. Tout tourne autour du Zodiaque, constellation rassemblant douze planètes et leurs satellites, chacune d’entre elles abritant un peuple précis : les Cancers, les Gémeaux, les Sagittaires, etc… Chaque nation ayant, en plus d’une capacité commune à interroger les astres, des caractéristiques (physiques et mentales) qui lui sont propres. Nous en découvrons une partie au gré des pérégrinations de Rhoma, et je dois vous avouer que j’ai adoré ce background on ne peut plus soigné : Romina nous en met plein la vue, et c’est le moins que je puisse dire. Zodiaque flirte franchement avec la science-fiction, tout en restant totalement accessible pour des lecteurs néophytes en la matière : c’est vraiment du beau travail. L’auteure ne se contente pas de développer son intrigue en lui donnant un fond bateau et peu creusé, et c’est suffisamment rare en YA pour que cela soit souligné, foi de Bouch’ ♥
Côté personnages, j’ai beaucoup aimé Rhoma : notre jeune héroïne n’a que peu confiance en elle, et son entourage ne lui facilite clairement pas les choses : elle est ballotée en tout sens, malmenée par une situation inextricable et des responsabilités particulièrement lourdes à porter. Et, malgré ses doutes, malgré son impression de brasser du vent, elle continue de faire preuve d’un altruisme et d’une empathie qui forcent l’admiration : dire qu’elle m’a touchée serait trop faible.
Si Mathias m’a également bien plu, Hysan, par contre, m’a laissée sur la réserve : est-il vraiment celui qu’il veut faire croire ? Je n’ai pas pu m’empêcher d’épier le moindre de ses mouvements, certaine qu’il ne tarderait pas, à un moment ou à un autre, à faire un faux pas. Verdict ? A vous de le découvrir :3
Ceci dit… Hum. J’ai trouvé que l’intrigue manquait un poil de rythme. Comment vous dire ça plus clairement ? Je l’ai trouvé un peu longuet, voilà tout. Je n’ai pas réussi à m’y plonger comme je le souhaitais ou, plutôt, je n’ai pas réussi à rester embarquée de bout en bout. Mon intérêt s’est ravivé lors du final assez sadique (disons-le clairement), mais voilà : ce qui aurait pu être une excellente lecture fut simplement agréable. Ce qui est déjà pas mal, m’enfin. Je suis un peu frustrée, il faut l’avouer.
En somme, je dirais que ce premier tome à les défauts de ses qualités : à trop vouloir bien faire, Romina Russel finit par se perdre un peu en chemin. Que cela ne vous freine pas, toutefois : l’intrigue reste tout à fait agréable à suivre, et rien que pour l’univers à la fois original et parfaitement développé, Zodiaque vaut le détour… C’est moi qui vous le dit !

En bref, un premier tome qui promet de belles choses pour la suite : Romina Russel développe un univers extrêmement soigné et tout à fait original, optant pour un cocktail atypique mêlant YA et science-fiction. Malgré quelques petites longueurs, la lecture reste agréable et plutôt prenante : une jolie découverte, en somme !

On en redemande
On en redemande !

 

Pour marque-pages : Permaliens.

5 Commentaires

  1. Je ne connaissais pas mais je le note 🙂 !

  2. Un livre qui me tente depuis pas mal de temps. Ton avis me donne envie de sauter le pas !

  3. Je l’avais repéré sur les tables des librairies mais je ne savais pas vraiment quoi en penser. Avec ton avis, je pense que je vais me laisser tenter ! Merci !

  4. Je veux tellement lire ce roman ! L’originalité se sent dès le résumé, ça ne ressemble en rien à ce que j’ai déjà pu lire… Je suis impatiente de voir ce que ça donne 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *