Les dix livres à lire si… Vous êtes poursuivi par des bêtes sauvages.

Les dix livres à lire si...

Mes petits marcassins,

BONJOUR ! Ouuuh, le vilain retard accumulé, avec ces dernières semaines d’absence ! Il est donc plus que temps de rattraper tout cela et de vous proposer, donc, cette première édition de ce nouveau rendez-vous. Au menu, cette semaine ?

Les dix livres à lire si… Vous êtes poursuivi par des bêtes sauvages.

  1. Pour manier la batte de baseball à la perfection : Cujo, de Stephen King

    Cujo est un saint-bernard de cent kilos, le meilleur ami de Brett Camber, qui a dix ans. Un jour, Cujo chasse un lapin qui se réfugie dans une sorte de petite grotte souterraine habitée par des chauve-souris.
    Ce qui va arriver à Cujo et à ceux qui auront le malheur de l’approcher constitue le sujet du roman le plus terrifiant que Stephen King ait jamais écrit. Brett et ses parents, leurs voisins Vic Trenton et sa femme Donna, aux prises avec l’écroulement de leur couple, Tad, leur petit garçon, depuis des semaines en proie à des terreurs nocturnes : tous vont être précipités dans un véritable typhon d’épouvante, un cauchemar nommé Cujo…

  2. Pour gérer des méduses ultra toxiques : Abysses de Frank Schatzing

    Tsunami, baleines attaquant des bateaux, crabes porteurs d’une maladie mortelle… Ces catastrophes mettent en péril l’humanité tout entière. Un navire de guerre part en mission. A son bord un général commandeur et le directeur adjoint de la CIA soupçonnent une action terroriste des ennemis de l’Occident. Les biologistes eux, pensent à une intelligence étrangère.

  3. Pour devenir un excellent chasseur de papillons : Le zoo de Mengele de Gert Nygardshaug

    La vie du jeune Mino Aquiles Portoguesa, chasseur de papillons, changera a jamais le jour ou il verra son village et sa foret reduits a neant par les grandes compagnies petrolieres americaines, et tous ceux qu’il aime tues ou envoyes dans les bidonvilles des megapoles surpeuplees. Alors il deviendra le bras arme de cette Amazonie que l’homme blanc foule au pied, de tous ces pauvres gens sacrifies au nom du progres. Alors il les tuera a son tour. Tous. Un par un.

  4. Pour semer un gros nounours dans les bois : La petite fille qui aimait Tom Gordon de Stephen King

    C’est exprès que Trisha s’est laissée distancer par sa mère et son frère, ce jour-là, au cours d’une excursion sur la piste des Appalaches. Lassée de leurs disputes sempiternelles depuis que Papa n’est plus là. Ce qu’elle n’imaginait pas, c’est que quelques minutes plus tard elle serait réellement perdue dans ces forêts marécageuses. Qu’elle affronterait le froid, la faim, la nuit, les bruits et les rumeurs de la nature. Et deux personnages terrifiants acharnés à sa perte : la Teigne, et la Chose. Il lui reste son baladeur, où elle peut suivre les exploits de son idole, Tom Gordon, le joueur de base-ball. Le seul qui peut l’aider, la sauver.

  5. Pour délivrer des animaux de laboratoire sans se faire enfermer à leur place : Le parfum d’Adam de Jean-Christophe Rufin

    Juliette est une jeune militante écologiste, fragile et idéaliste. Elle participe à une opération commando pour libérer des animaux de laboratoire. Cette action apparemment innocente va l’entraîner au cœur d’un complot sans précédent qui, au nom de la planète, prend ni plus ni moins pour cible l’espèce humaine. L’agence de renseignements privée  » Providence « , aux Etats-Unis, est chargée de l’affaire. Elle recrute deux anciens agents, Paul et Kerry, qui ont quitté les services secrets pour reprendre des études, l’un de médecine, et l’autre de psychologie. Leur enquête va les plonger dans l’univers terrifiant de l’écologie radicale et de ceux qui la manipulent…

  6. Pour mater de vilains lézards pas beaux : Jurassic Park de Michael Chrichton

    Qu’est-ce qu’un dinosaure ? C’est une question que le Dr Bobbie Carter, ancienne interne de l’hôpital de Chicago, n’aurait jamais imaginé devoir se poser. Et pourtant, quand on lui amène, dans sa modeste clinique du Costa Rica, un homme couvert d’atroces blessures, et qu’elle recueille ses dernières paroles juste avant qu’il ne meure, ses certitudes basculent.
    Que se passe-t-il réellement sur cette île perdue du Pacifique, sur laquelle on devine des êtres terrifiants ? Et qui sont ceux qui ont donné la vie à ces créatures monstrueuses ? Le Dr Carter pensait passer quelques mois tranquilles au bord de l’océan, elle ne savait pas qu’elle était aux portes de l’enfer. Mike Bowman, sa femme Ellen, leur fille Tina devaient également l’apprendre. Très vite. Trop vite…

  7. Pour entériner définitivement votre arachnophobie : Ça de Stephen King

    Enfants, dans leur petite ville de Derry, Ben, Eddie, Richie et la petite bande du « club des ratés », comme ils se désignaient, ont été confrontés à l’horreur absolue : ça, cette chose épouvantable, tapie dans les égouts et capable de déchiqueter vif un garçonnet de six ans…
    Vingt-sept ans plus tard, l’appel de l’un d’entre eux les réunit sur les lieux de leur enfance. Car l’horreur, de nouveau, se déchaîne, comme si elle devait de façon cyclique et régulière frapper la petite cité.

  8.  Pour vous entrainer à la pêche au gros : Moby Dick d’Hermann Melville

    « L’histoire du capitaine Achab peut se lire « comme la passion funeste d’un personnage fou de douleur et de solitude. Mais elle peut aussi se méditer comme l’un des mythes les plus bouleversants qu’on ait imaginé sur le combat de l’homme contre le mal et sur l’irrésistible logique qui finit par dresser l’homme juste contre la Création et le Créateur lui-même, puis contre ses semblables et contre lui-même… »

  9. Pour amadouer de gros matous : Psi-Changeling de Nalini Singh

    Dans un monde où les émotions sont interdites, les Psys punissent toute forme de désir. Sascha Duncan fait exception à la règle. Lucas Hunter est un métamorphe avide de sensations. Il est bien décidé à trouver le meurtrier qui a tué sa compagne de meute. Sascha sera son ticket d’entrée… Il découvrira vite que cette Psy en apparence froide comme la glace est capable d’éprouver des émotions… et qu’elle fascine l’animal en lui. Pris au milieu de leurs deux univers en conflit, Lucas et Sascha doivent jouer leurs rôles… ou tout sacrifier pour goûter au plaisir interdit.

  10. Pour apprendre à limer des canines de chauves-souris : Dracula, Bram Stocker

    En arrivant dans les Carpates, le clerc de notaire londonien Jonathan Harker est épuisé par son périple. Mais son client et hôte, le comte Dracula, a tout prévu : une chambre lui a été retenue à l’auberge pour la nuit, an attendant de rejoindre le château en calèche. Mais pourquoi les habitants du village se signent-ils avec des mines épouvantées quand Jonathan leur dit où il compte se rendre ? Pourquoi lui fait-on cadeau d’un crucifix et de guirlandes d’ail ? Malgré ces mises en garde, Harker poursuit sa route. Certes, ces montagnes escarpées, ces loups qui hurlent dans le lointain ont de quoi faire frissonner. Mais enfin, tant de superstitions au cœur du XIXe siècle ! Jonathan est un homme raisonnable…

couv

Thrillers purs et simples, thrillers écologiques, SF ou bit-lit pour celles (et ceux !) préférant les poilus qui roulent des mécaniques et ronronnent quand on leur tire les moustaches, saurez-vous retrouver à quelle catégorie appartiennent ces romans ? :3
Pour marque-pages : Permaliens.

7 Commentaires

  1. Cette sélection est géniale! J’ai bien envie de l’imprimer pour être sûre de garder les titres quelque part! Merci pour ces conseils <3

  2. … et bien sûr, le guide de survie en territoire zombies de Max Brooks 😉

  3. Ah ah très jolie sélection Bouchon. Des bisous.

  4. Hahaha j’adore!!!! Tu sais que je me demande aussi souvent ce que je ferais s’il y avait des zombies ou une catastrophe naturelle lorsque je lis des livres sur ces thèmes??

  5. C’est vrai que les salons de livres sont plein de tentations ^^

  6. C’est vrai que les salons de livres sont plein de tentations ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *