Le pacte brisé, Ari Marmell (Widdershins #3)

widdershins,-tome-3

Traduit par Emilie Gourdet

Se le procurer :
Decitre

L’histoire : Widdershins, bien éprouvée par ses derniers démêlés avec le monde des ténèbres, a quitté la cité de Davillon et ses fidèles amis. En compagnie d’Olgun, le dieu mineur qui ne manque ni de malice ni de ressources, l’intrépide voleuse s’en est allée sur les routes de Galice. Partie en quête de réponses, d’apaisement, la jeune fille va vite déchanter : les intrigues politiques et religieuses ne sont pas l’apanage de sa ville natale. En souvenir d’un vieil ami, Shins se jette à corps perdu dans une enquête impliquant des Maisons rivales, une troupe de brigands surnommée les Mille Corbeaux, une famille déchirée par la jalousie… et un jeune aristocrate impétueux et maladroit qui s’obstine à vouloir aider la voleuse ! Et pendant que Widdershins est occupée à remettre un peu d’ordre dans la petite bourgade d’Aubier, un de ses anciens adversaires refait surface à Davillon, bien déterminé à se venger…

Mon avis : Haaaa, Widdershins… Comme on se retrouve ! C’est toujours un plaisir d’avoir des nouvelles de notre voleuse au grand cœur, je dois bien l’avouer : après un deuxième tome particulièrement éprouvant pour mes nerfs, j’avais grande hâte de connaitre la suite de ses aventures. Et quelles aventures, mes petits !
Traumatisée par les récents événement ayant pris place au cœur de Davillon, Shins a abandonné amis, affaires et taverne pour aller battre la campagne. Elle qui pensait pouvoir tranquillement se ressourcer… C’est raté ! Elle est à peine arrivée dans a ville d’Aubier que la voilà au cœur d’un nouveau complot, qu’elle va tenter de déjouer en souvenir de son ancien mentor, Alexandre Delacroix. Et pendant qu’elle s’empêtre dans cette affaire, les choses se gâtent à Davillon : aucun de ses amis n’est à l’abri du courroux d’un ancien, et dangereux ennemi de la jeune femme..
Et bien ! On est loin du premier tome qui m’avait laissée relativement insensible : si j’ai eu un peu plus de mal à m’y plonger que pour Le pacte des mensonges, Le pacte brisé m’a beaucoup, beaucoup plu. Nous retrouvons une nouvelle fois la verve irrésistible de notre intrépide héroïne, et j’avoue avoir souvent ri durant ma lecture : le couple qu’elle forme avec son dieu de poche est tout bonnement truculent. Plus les tomes passent, et plus l’auteur s’amuse à distiller tout au long de son récit touches d’humour et répliques acérées, pour notre plus grande joie : notre lecture n’en est que plus fluide, rythmée. Pour autant… Tout n’est pas rose dans ce tome, loin s’en faut : si la majeure partie du récit se déroule dans une ambiance bon enfant, les interludes à Davillon sont assez glaçants. Quand à la fin proprement dite… Fini de rigoler, on a plus envie de se couvrir les yeux d’une main tremblante qu’autre chose. Ari Marmell nous plonge dans l’horreur la plus complète en quelques lignes seulement, nous laissant totalement désemparés. Un peu comme à la fin du deuxième opus, en fait… Ce qui explique le désarroi dans lequel j’étais au sortir de ma lecture. D’autant qu’il va encore falloir attendre de longs mois avant d’avoir la suite ‘_’
Pour autant, je suis assez pressée de voir Shins retourner à Davillon : n’avoir que de brefs aperçus de la situation davillonaise fut assez frustrant, et j’ai tout de même mis un sacré bout de temps à me plonger véritablement dans le récit. Ce qui est un peu dommage, puisque j’avais opté pour ce roman dans l’optique d’une lecture à la fois immersive et prenante… Enfin, ce n’est que partie remise 🙂 Une bonne lecture, donc, mais… Vivement la suite que l’on se replonge dans le vif du sujet !

Un troisième tome fort sympathique grâce à un humour toujours plus marqué, mais un peu frustrant dans le sens où il peut passer pour une pause au cœur de l’intrigue principale. Un quatrième opus sera le bienvenu !

Un bon moment
Un bon moment 🙂

Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. J’ai tellement envie de m’y mettre ! Mais il faut que je résiste à la tentation 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *