La voie des rois #2, Brandon Sanderson (Les archives de Roshar #1.2)

la voie des rois 2

Traduit par Mélanie Fazi
Premier tome :
La voie des rois #1.1

Se le procurer :
Decitre

{Chronique garantie sans spoiler !}

L’histoire : «Je me souviens des jours avant l’Ultime Désolation. Avant que les Hérauts ne nous abandonnent, et que les Chevaliers Radieux se retournent contre nous. Des jours où la magie était encore de ce monde, et l’honneur dans le coeur des hommes. Aujourd’hui nous surveillons quatre personnes. La première est un chirurgien qui est devenu soldat dans une guerre brutale. La deuxième est un assassin qui pleure en tuant.
La troisième est une jeune femme dont la robe d’étudiante abrite une âme de voleuse et de traîtresse. La dernière est un prince dont les yeux se sont ouverts sur le passé, tandis que son appétit pour la guerre décroît. Le monde changera. La magie des anciens jours sera de nouveau la nôtre. Ces quatre personnes sont la clé. L’une d’entre elles nous aidera. Et l’une d’entre elles nous détruira.»

Mon avis :

Map_roshar

… Je… Je… MAIS OÙ EST LA SUITE ?! Je me suis coltiné une panne de lecture de DINGUE après avoir terminé la première partie de La voie des Rois, incapable que j’étais de passer à autre chose. Et j’ai lu cette deuxième partie. Je l’ai savourée, dégustée. Je m’en suis repu, délecté. J’en ai apprécié la moindre miette, le moindre mot. Et maintenant que c’est fini… J’ai l’impression d’être orpheline. Dépossédée. D’avoir été arrachée à cet univers si enivrant, à ces personnages si prégnants, à cette aventure si… Vivante. Le deuxième tome, The Words of Radiance, ne devrait pas tarder à arriver dans ma PAL. Et, clairement, même si je sais que ça va être difficile, il va falloir que je le lise, rapidement. Question d’équilibre mental.
Donc. Essayons d’écrire quelque chose de construit, même si je pressens que cela va être compliqué. Comment voulez-vous rendre justice à un tel… Tel… Monument ?! Imaginez-moi en train de trépigner derrière mon écran, le regard fou et la bave aux lèvres (bon, j’exagère sur ce dernier point. Quoique). C’est que… Je suis aux prises d’une multitude d’émotions décoiffantes : l’envie dévorante de VOUS donner envie de le lire, le supplice de ne pas pouvoir me jeter immédiatement sur la suite, l’émerveillement face à ce véritable coup de maitre, le chagrin de ne pas avoir pu faire durer davantage cette lecture… Bref, vous avez saisi l’idée : je viens de vivre un COUP DE COEUR DE FOLIE, et je vais avoir bien du mal à m’en remettre. Dommage pour ma PAL estivale.

roshar1

Vous l’avez donc compris, ce volume-ci et le volume précédent (même nom, seules les couvertures changent) ne sont en vérité qu’un seul et même ouvrage : soucieux de ne pas amoindrir son texte, l’auteur avait prévu une délimitation pour les éditeurs souhaitant sortir ce premier tome en deux livres (prévoyant, le monsieur !). Je ne saurai donc que vous conseiller… De vous procurer les deux d’un coup (oui, c’est un petit budget quand on pense que chaque opus est vendu 19,90 €… Mais croyez-moi, ça vaut le coup. Promis). Parce que si la rupture entre la première et la deuxième partie de La Voie des Rois est très cohérente (à juste titre, donc) je n’en reste pas moins convaincue que ces deux volumes s’apprécient bien davantage si on les traite en tant qu’entité unique. Toutes les émotions que l’on pouvait ressentir dans la première partie sont sublimées dans la seconde, la tension montant crescendo tout au long du récit. Je me suis retrouvée à plusieurs reprises en larmes, les mains tremblantes et le ventre noué (je pense notamment à un certain passage concernant Dalinar… Ceux qui l’ont lu savent T.T), et il n’y a pas un seul instant où je n’ai pas vécu à fond ma lecture. Brandon Sanderson m’a captivée toute entière, ce qui explique mon état d’hébétude absolue à la sortie de cette merveille. C’est que son récit est si… Immersif ! Avec cette deuxième partie, il peaufine la mise en place de son univers, de sa mythologie, de ses religions. C’est d’une telle complétude ! A comparer avec Le Seigneur des Anneaux, L’Assassin Royal, et peut-être La Dernière Terre : des romans qui me sont tous particulièrement chers, tant j’ai aimé m’y immerger toute entière, tous ayant cette capacité étrange et oh combien géniale à me faire littéralement oublier le monde extérieur. Il n’y a aucune fausse note, aucun détail pour nous faire froncer les sourcils de perplexité. Brandon Sanderson joue à merveille sa partition, et l’on peut qu’assister, béats, à l’éclosion d’un monde tout simplement fascinant.

amazing animated GIF

Un monde, mais aussi des personnages. Je n’en avais que peu parler lors de ma précédente chronique, mais là… Ils prennent vraiment toute leur ampleur. Dalinar, en premier lieu, m’a énormément touchée. Pour ceux ayant eu LDT, il me fait énoooormément penser à Melgar, avec ses principes moraux inébranlables et son apparente froideur. Et dire qu’il faudra attendre le troisième tome (2016 en anglais, donc !) pour qu’il soit VRAIMENT au cœur des évènements !
Et Shallan, notre flamboyante Shallan… Elle aussi m’a fait verser quelques larmes, tant son désarroi m’a prise aux tripes. Si elle est un peu moins présente que dans la première partie, ses interventions sont vraiment décisives : les choses avancent à grands pas pour elle, et nous ne tardons pas à nous rendre compte qu’elle va énormément compter, à l’avenir.
Et enfin, Kaladin… Kaladin, notre apprenti chirurgien devenu soldat, puis homme de pont, puis… Fiou. Je crois que j’en suis un peu tombée amoureuse, de ce sombre-iris si particulier. J’ai suivi avec passion ses aventures, totalement envoûtée par ce que l’auteur a choisi de lui faire vivre. Et encore, mon petit doigt me dit que ce n’est que le début. Le début de très grandes choses, qui relieront nos trois personnages principaux entre eux sous peu…
Tout ça, bien évidemment, sans parler des personnages secondaires. De Navani, de Jasnah, d’Adolin, de Rock… Et de Szeth. Cet homme si particulier, si mystérieux…

roshar2

Et plus encore que le reste, c’est la sublime plume de l’auteur qui m’a fait frémir. La sublime plume de l’auteur, oh combien justement traduite par Mélanie Fazi : c’est un poème qu’il nous offre, un récit d’une musicalité et d’une beauté irrésistibles. C’est en partie pour cela que j’appréhende un peu de me frotter à la version originale du texte : j’espère être en mesure d’en saisir toutes les nuances, toutes les aspérités. Mais j’y crois ! Dussé-je y passer un an, j’y arriverai 🙂
Que puis-je vous dire d’autre ? Que puis-je ajouter pour vous convaincre, vous, amateurs de récits épiques, d’aventures extraordinaires, de rêves éveillés, de donner une chance à ce bijou ? Je crois qu’il faut simplement que vous le preniez en main, que vous en lisiez quelques pages. Que vous acceptiez de vous laisser emporter, pour un temps indéterminé mais toujours trop court, en Roshar. Que vous acceptiez d’y laisser une partie de votre cœur, une partie de votre âme de lecteur. Avec la certitude d’en revenir plus grand, plus complet, plus… Sandersonien. Et, croyez-moi, cela en vaut la peine.

En bref, GIGANTESQUE coup de cœur pour cette deuxième partie qui clôt à merveille le premier tome des Archives de Roshar. Brandon Sanderson nous offre un récit ahurissant, qui m’a laissée sans voix.

725a8-coupdecoeur2
COUP DE CŒUR !!!

Pour marque-pages : Permaliens.

15 Commentaires

  1. Cette saga est entrain de te marquer 🙂 on dirait presque les symptômes d’une dépendance.

  2. Eh bien, en voilà une chronique qui donne envie! Je vais déjà commencer par le premier tome, en espérant vivre un aussi joli coup de cœur que le tien! 🙂

  3. Coucou. Tu me donnes énormément envie mais j’ai eu trop étonner que ce livre soit un semi-poche. Je me l’acheterais un jour, j’en suis certaine mais ça viendra plutôt en septembre. 🙂 Bisous Bouchon.

  4. Je pars en vacance 2 semaines et je cherchais un bon livre à lire, après avoir lu plein d’avis je suis tombé sur les tiens et je dois dire que tu es très convaincante xD Je suis aller me les acheter ce matin même ! Sinon je vois que tu es une grande adepte de bonne lecture de Fantasy, je te recommande Blood Song tome 1 et 2 de Anthony Ryan, voyant que tu adores l’assassin royal et le nom du vent, je suis persuadé que tu aimerais ^^

    • Haaaaa, ton message me ravie Terry, sache-le 😀
      Je note avec grand plaisir Blood Song, j’avais déjà repéré la série sans oser aller y voir de plus près, de peur de craquer ^_^

  5. Ping :#Sunday’s Books #46 - Les lectures de Bouch'

  6. Sans voix, mais pas sans inspiration pour nous écrire une chronique pareille !!! Il va vite falloir que je devienne Sandersonienne maintenant, il en va de ma complétude de lectrice 😀 Merci !

  7. Bon ba zut tu me met encore une fois l’eau à la bouche ! ^^ (mais j’en suis ravie!)

  8. T’es tu confrontée à la VO?
    J’ai lu les 2 premiers tomes (The Way of king et The Words of Radiance) en VO. J’ai eu quelques difficultés au début, notamment pour saisir la notion de spren mais dans l’ensemble l’écriture de Sanderson est tellement visuelle qu’il n’y a pas beaucoup de difficultés. Dans ton cas, en ayant lu le premier tome, je ne pense pas que tu rencontres beaucoup de problèmes de lecture. Je ne connais pas ton niveau d’anglais mais le mien est moyen plus et j’ai parfaitement suivit les 2000 pages!
    J’attends donc ta critique pour bientôt…

  9. Tu as tout dit et je vois que tu es dans le même état que moi! Les personnages sony incroyable et se sont tous mes bébés après seulement un tome! J’ose pas m’imaginer lorsque je lirais le dernier tome… Mon perso préféré et sans doute Adolin je l’adore… Mais il ne bat les autres que de peu,meme les plus odieux des persos j’ai dû mal à les détesté tellement leurs psychologie est si bien travaillée! Bref je le recommande plus que vivemeny c’est un must un peu comme les Harry Potter ou bien comme les films du genre Star Wars, Seigneur des Anneaux, il faut le lire pour comprendre et meme la langue française avec sa richesse ne parviendrais pas a décrire la beauté envoutante de ce premier tome. Bref pour moi plus qu’un coup de coeur un veritable chef d’oeuvre que je compte bien faire partager!

  10. Avez-vous des nouvelles de la sortie de « world of radiance » suite publiée en Français?
    MErciiii!!!

  11. Ping :Le livre des Radieux, Brandon Sanderson (Les Archives de Roshar #2) – Les lectures de Bouch'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *