Il coule aussi dans tes veines, Chevy Stevens

912-bBdbTuL._SL1500_

Traduit par Sebastian Danchin

Se le procurer :
Decitre

L’histoire : Sara Gallagher, 34 ans, mère d’une fillette de 6 ans, sait depuis toujours qu’elle a été adoptée. Mais, alors qu’elle se prépare à épouser Evan, la jeune femme souhaite découvrir qui sont ses véritables parents. {Ses recherches ne passent pas inaperçues et alertent son père biologique, qui n’est autre que le tristement célèbre Tueur des Campings, un serial killer que la police canadienne cherche à coincer depuis des années. Quand ce dernier – qui prétend se prénommer John – prend contact avec elle pour faire sa connaissance, Sara se retrouve prise au piège…}

Mon avis : Comme ma chère Belledenuit, dont vous pouvez retrouver la chronique juste ici, j’ai volontairement occulté une (grande) partie du résumé, celui-ci en dévoilant un peu trop à mon goût : l’idéal, avec ce roman, est de se plonger dedans en en sachant le moins possible…
Ce qui a d’ailleurs été mon cas : j’ai commencé ma lecture un peu en panique, ayant complètement oublié que j’étais censée l’avoir terminée pour le 15 novembre au plus tard. Pas le temps, donc, de me rafraichir la mémoire en jetant un petit coup d’œil sur le résumé ! Et vu mon rythme d’escargot des derniers jours, j’étais persuadée de ne pas réussir à tenir la date…
Le contraire m’a été prouvé plus que rapidement, puisque j’ai expédié ces 400 et quelques pages en une nuit seulement. Enfin, en une nuit… Comprenez par là de 22 heures à 3 heures du matin. Et je peux vous dire que, pendant ce laps de temps, je n’étais pas fière : incapable de lâcher mon bouquin tant l’intrigue était prenante, je n’en étais pas moins pelotonnée contre Chéri – qui dormait comme un bien heureux -, la peur au ventre et les jambes flageolantes.
Il faut dire que Chevy Stevens met le paquet : j’ai été ferrée dès les premières pages. L’action démarre fort, et le récit ne cesse de gagner en tension, en intensité. Je ne sais pas comment Belledenuit a fait pour étaler sa lecture sur plusieurs jours mais, moi, j’en ai été tout bonnement incapable ! Il fallait que je sache…
Nous rencontrons Sarah, jeune femme de 34 ans, par l’intermédiaire de ses séances chez sa psychiatre, un mode de narration que l’auteure avait déjà adopté dans Séquestrée. A la différence près que, cette fois-ci, nous sommes plongés au cœur même des évènements, les consultations s’échelonnant au fur et à mesure des découvertes de Sarah. En effet, sachant depuis toujours qu’elle a été adoptée, elle va prendre la dure décision de rechercher sa mère biologique, afin de renouer avec ses origines. Elle imaginait bien que cette rencontre ne serait pas forcément idyllique, mais ne pouvait s’empêcher d’espérer un Happy End. Or, si nous sommes là aujourd’hui, c’est bien parce que c’est tout le contraire qui s’est produit. Tout le contraire, oui…
Une fois encore, j’ai trouvé la plume de l’auteure extrêmement efficace. Elle sait comment donner à son récit une atmosphère oppressante, et ne s’en prive évidemment pas : difficile de fermer l’œil ensuite, je vous assure ! Ma lecture s’est écoulée sans aucune fausse note, hormis sur la fin, que j’aurais aimé plus « choquante », plus travaillée. Mais là, vraiment, je pinaille 🙂 A tous les amateurs du genre, à tous ceux qui souhaitent sentir une désagréable sueur froide leur couler le long du dos, n’hésitez plus ! Il coule aussi dans tes veines saura vous donner la chaire de poule…

En bref, un thriller psychologique très bien mené, et qui m’aura valu une nuit des plus courtes… Et des plus tourmentée ! En tout cas, pour moi, c’est sûr… Je me ruerai sur le prochain titre de l’auteure 😀

On en redemande
On en redemande !!

Lien pour marque-pages : Permaliens.

18 Commentaires

  1. Hihihi ! Ravie qu’il t’ait plu autant. Quant à savoir comment j’ai fait pour le lire sur plusieurs jours : la fatigue, les enfants et le mari… Mais, crois moi, je râlais dès qu’il fallait que je l’arrête. Vivement le prochain Stevens ! 🙂

  2. J’ai ADORE Séquestrée, et celui-ci me tente pas mal du coup 😉

  3. Ca donne vraiment envie! J’ai adoré Séquestrée, je pense que celui-ci devrait me plaire ^^

  4. Ohhh ca me donne vraiment envie de le lire!! J’avais vraiment aimé Séquestrée du même auteure!!!! 🙂

  5. Bon ben voilà, suis convaincue! Je le note!

  6. Ping :Sunday’s Books #27 - Les lectures de Bouch'

  7. Awwww!! Tu m’encourages fort bien à le sortir de ma PAL 😀 J’ai adoré Séquestrée et Il coule dans tes veines me tente tellement… seulement je n’ai pas toujours vu des avis aussi enthousiasme que le tien. TU me rassures !
    Bisous ♥

  8. J’ai lu Séquestrée du même auteur, et j’ai adoré! J’ai déjà lu le résumé de celui là, et effectivement, il en dévoile tellement (c’est frustrant, je me sens spoilée). Mais ça ne m’empêchera pas de le lire un jour, surtout vu ton avis positif!!

  9. Ah ben ça tombe bien! je viens de lire Séquestrée et j’ai adoré! je suis donc bien partie pour me procurer « Il coule aussi dans tes veines »! Merci pour la chronique 🙂

  10. Oh mais c’est l’auteure de séquestrée ! Ca me plairait bien de lire ce livre d’elle ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *