Le vol du dragon, Anne McCaffrey (La Ballade de Pern #1)

le-vol-du-dragon-3751133

Traduit par Simone Hilling

Se le procurer :
Decitre

L’histoire : Tout est calme en tous lieux sur la planète Pern. Les terrifiantes incursions des Fils argentés ont cessé depuis des temps immémoriaux. Les habitants ne savent plus pourquoi ils habitent dans des grottes et versent la dîme aux chevaliers-dragons. On ne croit plus les mythes relatifs à leurs folles chevauchées sur les grands dragons télépathes et à leurs actions d’éclat contre les redoutables Fils, qui anéantissaient toute vie organique. Les dragons deviennent rares dans le ciel de Pern. Mais le chevalier F’lar, maître du dragon Mnementh, se remet à étudier les vieilles légendes. L’Etoile Rouge se rapproche. Bientôt les Fils se remettront à tomber. Sur Pern il faut organiser la défense, et pour rendre à la race des dragons son antique fécondité. Une nouvelle Reine va naître. Il faut une fille énergique pour la chevaucher. Où trouver celle en qui survit le don ancestral ?

Mon avis : Ça y est, c’est parti ! Me voilà officiellement lancée dans la plus grande LC de ma vie, avec la chronique de ce premier tome :3 Je dois bien avouer que j’avais quelques appréhensions, en commençant Le vol du dragon. C’est que je tablais beaucoup, moi, sur cette série ! Il aurait été dommage d’être déçue dès le premier tome, et d’abandonner l’aventure au bout d’un mois seulement…
Heureusement, il n’en est rien : je n’ai certes pas eu de coup de cœur pour ce premier opus, mais je n’en ai pas moins apprécié ma lecture. Fortement apprécié, même ! En même temps, me direz-vous, comment pourrait-il en être autrement quand il y a des dragons à toutes les lignes ?
Ce premier tome nous plonge directement dans l’univers de Pern. Un univers d’inspiration assez médiévale, qui nous rappellerait notre bonne vieille Terre sans deux touuuut petits détails : Pern est peuplé de dragons, et est régulièrement attaquée par des Fils tombés du ciel. Pour contrer ce Fléau, une caste à part entière a été créée : celle des chevaliers-dragons, vivant dans les Weyrs et protégeant l’ensemble de la population de Pern.
Mais voilà : les Fils ne sont pas tombés depuis 400 ans. Sur les six Weyrs que comptait Pern, seul un est encore en activité, et ses chevaliers-dragons peinent à conserver un dixième de l’estime que portait jadis la population des Forts à leur caste. C’est désormais avec hostilité qu’ils sont accueillis parmi la population de Pern, avec mépris qu’ils sont considérés. Les choses vont pourtant devoir changer : la Reine du Weyr a pondu un œuf d’or, et les chevaliers dragons doivent se mettre sans tarder à la recherche de celle qu’il adoptera pour être la nouvelle Dame du Weyr. Alors que F’Lar, chevalier-bronze, chevauche avec Lessa en croupe, il ne peut s’empêcher de tourner le regard vers l’étoile rouge, apparut depuis peu dans le ciel de Pern. Jadis, elle annonçait la venue des Fils… Et si ceux-ci recommençaient à tomber, comment les combattraient-ils, alors que leurs effectifs sont au plus bas, et que les vieilles traditions sont tombées dans l’oubli ?
Deux évènements dans ce livre, donc : la recherche de la nouvelle Dame du Weyr (même si l’on pressent dès les premières pages qui choisira Ramoth, p’tit bébé dragon et nouvelle Reine) mais aussi, et surtout, le branle-bas de combat à l’approche de l’Étoile Rouge. Parce que si F’Lar pressent la catastrophe imminente, ce n’est pas le cas de tout le monde : nous arrivons dans une société complètement sclérosée, qui a tout oublié du passé. Que cela soit dans les Forts ou dans les Weyrs ! Ce premier tome, donc, est à la fois un tome d’introduction et de bouleversements : nous faisons nos premiers pas sur les terres de Pern, et Anne McCaffrey prépare le terrain pour les tomes suivants.
S‘il y a une chose qui m’a étonnée avec ce roman, c’est bien la rapidité avec laquelle je l’ai lu. Je m’attendais à peiner ne serait-ce qu’un petit peu, et ça n’a pas été du tout le cas : je me suis très vite passionnée pour les aventures de F’Lar et Lessa, de Mnementh et Ramoth, pour l’univers présenté par l’auteure, pour sa mythologie, son fonctionnement… Le vol du dragon est dense, certes, mais il se lit très bien. Et c’est plutôt rassurant, quand on sait qu’il y a encore douze ou treize tomes derrière !
J’ai également été surprise de ne pas ramer plus que cela : on a finalement assez peu d’informations sur Pern en général, et la caste des chevaliers-dragons en particulier. Nous pénétrons un peu abruptement dans cet univers, sans que l’auteure ait pris soin de nous y préparer, comme le feraient beaucoup d’écrivains en fantasy. Et pourtant… Cela ne m’a pas gênée. Je vois deux raisons à cela : la première, c’est que les personnages sont un peu dans le même bateau que nous : en quatre cents ans, ils ont perdu énormément de connaissances. Ce tome-ci leur permet donc de renouer avec les vieilles traditions, que nous découvrons en même temps qu’eux. La deuxième, c’est… Qu’il y a, encore une fois, une multitude de tomes après celui-ci : on comprend très rapidement que nous n’aurons pas les clés de l’ouvrage avec cette seule lecture. Nous avons encore tout à découvrir, tout à apprendre, et c’est tant mieux : l’univers construit par Anne McCaffrey semble si riche, qu’il aurait été dommage de le bâcler en le restreignant à un roman unique. Voilà qui promet pour la suite !
En somme, cette lecture fut excellente. J’ai trouvé la plume de l’auteure très agréable à lire, et les aventures de nos héros tout aussi agréables à suivre. Pas de coup de cœur parce qu’un goût de trop peu s’est fait ressentir, et que ma relation avec Pern n’en est qu’à ses balbutiements. Mais je peux déjà vous dire que… Il me tarde de lire la suite 😀

En bref, une très bonne lecture qui aura su me surprendre pour son côté très abordable, son univers riche et complexe que l’on ne fait qu’entrevoir, et son intemporalité indéniable. Il me tarde de poursuivre !

On en redemande
On en redemande !

Pour marque-pages : Permaliens.

8 Commentaires

  1. Je le note pour ma wish list dans le cadre du concours book quest challenge 🙂

  2. Je ne suis pas sûre que j’aimerais cette saga malgré ce que tu en dis. Moi et les dragons ça ne colle pas toujours. J’ai donc une petite appréhension. Bref, je laisse de côté pour l’instant 🙂

  3. Et bien, cette LC commence bien!! J’espère que tu seras conquise tout le long 🙂

  4. Ping :Sunday’s books #23 - Les lectures de Bouch'

  5. Oh oh tu m’intrigues avec cette série =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *