Le poison de la vengeance, Robin Hobb (L’assassin Royal #4)

l-assassin-royal-4

Traduit par A. Mousnier-Lompré

Premier tome : l’apprenti assassin
Deuxième tome : l’assassin du roi
Troisième tome : La nef du crépuscule

Se le procurer :
Decitre

L’histoire : Les pirates, de plus en plus audacieux et téméraires, ont commencé leur invasion dévastatrice. Royal le fourbe, après avoir assassiné le souverain légitime, est monté sur le trône des Six-Duchés. Avec son entourage, le lâche usurpateur s’est replié à l’intérieur des terres. Dans son fief natal, certain de ne plus être inquiété par Fitzchevalerie, son ennemi intime, qu’il croit mort. Grossière erreur, car le jeune bâtard, retiré loin de la cour, caché, est toujours vivant. Bien décidé à se venger. Mais il lui faut d’abord réapprendre à vivre, sous la patiente égide de Burrich et d’Umbre. Et choisir sa voie : celle de la civilisation… ou celle d’une empathie plus forte que jamais, grâce au pouvoir du vif, avec Œil-de-nuit ?

{Chronique garantie sans spoiler !}

Mon avis : Haaa, ce quatrième tome… Je voulais le lire, hein, après le coup de cœur magistral que j’avais eu pour son prédécesseur ! Pas question de lanterner encore des mois et des mois, comme auparavant : il fallait que je connaisse la suite. IL FALLAIT !
Une suite qui nous montre un Fitz totalement différent des trois premiers tomes. Une suite qui n’a de suite que le nom, puisque dans les faits… Le poison de la vengeance semble faire partie d’un tout autre cycle. Je m’explique : pour ceux ayant lu La nef du crépuscule, vous savez qu’il s’y produit un évènement majeur, à la toute fin. Un évènement traumatisant, tant pour Fitz que pour le lecteur. Un évènement qui le laissera transfiguré… Et qui, du coup, marque une vraie rupture avec le tome suivant : Fitz est différent, l’univers même dans lequel il évolue est différent. J’ai ri jaune, en voyant que l’édition France Loisirs que je possède le considère comme le dernier de la série ! Quelqu’un pourra-t-il m’expliquer pourquoi, POURQUOI nos chers éditeurs français ont jugé bon de découper ainsi les tomes ? C’est complètement aberrant ! En respectant l’ordre original, la coupure aurait été clairement marquée. Et je n’aurais pas été si surprise. Ni frustrée de ne pas posséder la suite T.T
Bref, c’était le petit coup de gueule du jour. Cela mis à part, j’ai bien évidemment adoré ma lecture. Même si mes émotions n’ont pas été balayées comme elles le furent par les évènements du troisième tome, j’ai beaucoup aimé la tournure prise par Le poison de la vengeance. Comme je vous le disais, c’est un Fitz complètement changé que nous rencontrons ici, un Fitz pétri de doutes et de peurs. Mais aussi, et surtout, un Fitz plus déterminé que jamais. Et heureusement qu’on l’aime, ce garçon, parce qu’il porte à bout de bras ce quatrième tome ! Il est vrai que l’action manque un tantinet : ce tome marque un tournant, et le psychologique y est privilégié. Ce qui explique peut-être le fait que j’ai pas mal de temps à le lire, contrairement au troisième opus…
J’ai adoré ma lecture, certes, mais j’ai tout de même été un peu déçue de ne pas avoir poursuivi sur ma lancée, de ne pas avoir signé un autre coup de cœur. J’ai été moins embarquée, moins… Hypnotisée. C’est ainsi ! Cela dit, j’ai tout de même particulièrement hâte de me plonger dans la suite : ce quatrième tome me fait surtout l’effet d’une transition. De nouvelles pistes sont dévoilées, des problèmes abordés, des bouleversements entamés… J’ai hâte de combler ce petit goût de trop peu !

En bref, un quatrième tome qui m’a un peu laissée sur ma faim : où est donc la suite ? La transition est nette, et on comprend rapidement que rien n’est joué d’avance : Robin Hobb nous réserve encore bien des surprises…

On en redemande
On en redemande !

Pour marque-pages : Permaliens.

9 Commentaires

  1. Ahh oui, c’est le problème des redécoupages de tomes!! Ca devient frustrant lorsqu’on n’a pas tous les tomes sous la suite car ça nous donne l’impression qu’il ne se passe pas grand chose alors que ce n’était pas du tout le choix de l’auteure de découper son livre comme ça!!!

  2. Ce foutu découpage français… Du coup, on a l’impression d’avoir des tomes qui ne sont pas toujours très bien raccordés aux précédents. Mais c’est juste parce que celui-ci est le début du tome 2 de La Citadelle des Ombres, qui comprend donc Le Poison de la Vengeance, La Voie Magique, et La Reine Solitaire. Merci les éditeurs français !!
    Mais bon, je suis contente que tu ait apprécié, même si ce n’est pas le coup de cœur du précédent. C’est souvent comme ça dans les longues séries : certains sont plus intenses que d’autres. Pour ma part, j’ai bien apprécié, parce qu’on a l’occasion de se pencher davantage sur la psyché des personnages, c’est plus contemplatif, moins bagarre, et ça fait du bien :).
    Il faudrait que je me décide à réécrire mes chroniques de cette série !
    Je suis pressée d’avoir ton avis sur le prochain mon Bouchon <3 !

    • Je suis complètement d’accord avec toi… Ce découpage pu la recherche du profit à tout prix 🙁
      Il me tarde de lire la suite, tu penses !

  3. Ma sœur les a tous dévorés et n’arrête pas de me dire de les lire et pourtant je ne sais pas pourquoi je n’y arrive pas…trop de tomes peut-être !? Enfin…un jour… (Je lis aussi Damasio que j’aime beaucoup !)

  4. Une saga qui me tente beaucoup !

  5. Je suppose que tu vas quand même te ruer sur la suite!
    J’ai adoré suivre Fitz. Bon par contre, je ne me souviens plus très bien de l’élément majeur de la fin de la Nef… il y a tellement de choses 🙂 (puis bon, ça remonte un peu, pas tant que ça, mais un peu quand même 🙂 va falloir les relire!).
    De fait, je ne sais plus exactement ce qui se passe dans les tomes séparés, mais, il s’y passe quand même plein de choses à la fin 🙂

    • Ha ça oui, c’est sûr ! Enfin, me ruer… Je ne sais pas, j’ai pas mal de trucs urgents à lire. Mais dès que j’ai un moment… Je m’y colle 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *