Le Chuchoteur, Donato Carrisi

Le chuchoteur

Traduit par Anaïs Bokobza

Se le procurer :
Decitre

L’histoire : Cinq petites filles ont disparu. Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. Au fond de chacune, un petit bras, le gauche. Depuis qu’ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d’agents spéciaux ont l’impression d’être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d’un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d’appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d’enlèvement. Dans le huis clos d’un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs. Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure… Un époustouflant thriller littéraire, inspiré de faits réels.

Mon avis : depuis le temps que je voulais le lire, ce thriller ! Bon, comme d’habitude, je suis bien sûr incapable de me souvenir quelle chronique a, pour la première fois, attisé mon intérêt pour lui… Même s’il me semble que c’est à ma petite Livresse que l’on peut imputer cette envie 🙂 Et samedi dernier, surprise : Chéri est rentré à la maison avec des Kinder pour mes trois p’tits neveux, et ce fameux roman pour moi 😀 Autant vous dire que je n’ai pas résisté longtemps (deux heures tout au plus, en fait) avant de l’ouvrir : au diable SP et autres lectures imposées, et me voilà lancée dans une aventure qui m’aura donné quelques sueurs froides…
Donato Carrisi annonce la couleur dès les premières pages : cinq petites filles ont été enlevées, et l’équipe du criminologue Goran Gavila vient de faire une macabre découverte : elles ont chacune été amputées du bras gauche. Des corps, nulle trace… Mais une certitude : avec une telle blessure, l’espoir de les retrouver vivantes est totalement anéanti. Et pourtant… Cinq disparitions ont été signalées, et c’est pourtant six petits bras qui ont été retrouvés. Qui est la sixième fillette ? Pourquoi sa disparition a-t-elle été étouffée ? Pour résoudre un mystère qui ne cesse de s’épaissir, les enquêteurs font appels à une experte des enlèvements, Mila Vasquez. Mais ni elle, ni les autres, ne sont préparés à ce qu’ils vont découvrir…
Une fois commencé, j’ai été tout bonnement incapable de lâcher ce roman : la tension est implacable dès les premières pages, et ne cesse d’augmenter à mesure que l’intrigue avance. Donato Carrisi joue admirablement avec nos nerfs, et je peux vous assurer que je ne faisais pas la fière, aux heures les plus noires de la nuit, sans personne pour me rassurer. Une lecture parfaite pour cette période, donc !
Il faut dire que l’auteur met le paquet : cinq fillettes mortes à coup sûr, une sixième potentiellement en vie… Mais pour combien de temps ? Toute cette tension démarre de là : les enquêteurs sont sous pression, et nous avec eux : qui peut être capable d’une telle barbarie ? Et vont-ils seulement réussir à la retrouver à temps ? C’est un véritable jeu de piste qui s’engage, une traque sans merci qui nous laisse avec la désagréable sensation de se faire mener en bateau : une ombre noirâtre plane sur l’ensemble du récit, renforçant puissance 1000 cette impression de malaise qui s’empare de nous dès le début. Jusqu’au dénouement… Qui nous laisse sur les rotules, hébétés : qui, QUI aurait pu prévoir un truc pareil ? Qui aurait pu prévoir que l’auteur pousserait le vice jusque… Là ?! Bien sûr, je m’étais doutée de quelques petites choses… Mais de là à imaginer un truc pareil, certainement pas. C’est glauque au possible, hypra malsain… Et tout simplement génial de la part de l’auteur. J’en ai lu un bon paquet, des thrillers. Mais c’est bien la première fois que je fais face à… Ça.
Côté personnages, j’ai été un tantinet déçue, notamment par Mila Vasquez. Je ne vous dirai pas pourquoi, puisqu’on ne l’apprend qu’à la fin du roman, mais… Je m’en doutais, dès le début. Et ça fait un peu vu et revu. Par contre, Goran Gavila m’a surprise… Agréablement ou non, je ne saurais dire… Mais il ne m’a pas laissée insensible, c’est certain. Brrr !
Une chose est sûre, cette lecture fut largement à la hauteur des espoirs que je fondais en elle : j’ai d’ailleurs beaucoup de mal à m’en remettre ! Cœurs sensibles, attention : certains passages sont assez… Durs. Donato Carrisi ne fait pas les choses à moitié ! Mais si vous voulez un thriller sombre et prenant, n’hésitez plus : Le chuchoteur saura vous faire frémir…

En bref, une excellente lecture qui m’aura noué l’estomac d’appréhension : que c’est bon, de se faire peur !

On en redemande
On en redemande !

Pour marque-pages : Permaliens.

25 Commentaires

  1. il faut vraiment que je le lise celui-là depuis le temps… Même mon père me l’a conseillé c’est pour dire !!lol

  2. Hii, je suis tellement contente que tu ait aimée ! Un gros coup de coeur pour ce thriller de mon côté également 🙂

  3. Yes ! Super ravie que tu aies adoré ce roman !
    Je l’ai lu l’été dernier (2013) sous les conseils de la copine de mon cousin, et j’ai ADORÉ aussi ! Une ambiance glauque, des révélations incroyables, un brin de malsain, juste le top dans un thriller. Le chuchoteur est génial !

  4. C’est p’tete bien moi la fautive oui *sifflote*. C’est un des meilleurs thrillers que j’ai jamais lus ! Je suis follement heureuse qu’il t’ait plu !

  5. Ce livre est dans ma PAL depuis un petit moment, et chaque fois je repousse le moment de l’en sortir… A voir pour Halloween et les vacances, peut-être!

  6. Ahlala ce livre ! Je l’ai adoré également, je l’ai trouvé très bien ficelé et j’ai très envie de me plonger dans la suite =)

  7. Je l’avais lu après toutes les super critiques à sa sortie et finalement il m’avait un peu déçue. C’est effectivement un thriller efficace mais plusieurs trucs ne m’avaient pas franchement convaincue (et je ne sais plus quoi :))

  8. De mon côté ce fût une déception totale. J’attendais vraiment autre chose de ce bouquin que de partir dans quantité de directions. Je te laisse le lien de mon avis à l’époque où je l’ai lu (http://boulimielivresque.blogspot.fr/2013/04/le-chuchoteur.html)
    Je te précise aussi que la suite, « L’écorchée, est parue au LDP en septembre 😉 mais que je ne la lirai pas 😛
    bisous ma belle 🙂

    • Oh zut ! Mais je comprends tes raisons, effectivement. Que veux-tu, on ne peut malheureusement pas tout aimé 🙁 Je file lire ta chronique pour en savoir un peu plus ! Gros bisous ma choupette <3

  9. Ouhhh ça fait longtemps que je l’avais repéré celui-ci, il me donne bien envie surtout que je pense qu’il pourrait vraiment me plaire 🙂

  10. je suis pas fan de thriller mais j’avoue que ce livre m’a bien plu

  11. Ping :Sunday’s books (#24) - Les lectures de Bouch'

  12. Je l’ai lu il y a un bon moment (plus d’un an), mais il m’a beaucoup marquée car je me souviens encore de pas mal de détails. J’avais juste trouvé la fin un peu précipitée, mais en dehors de ça ce thriller est un chef d’oeuvre, je suis contente qu’il t’ait plu à toi aussi ! D’ailleurs, ça me fait penser qu’il y a une suite, il faudrait que je pense à la lire 🙂

  13. J’ai lu ce livre il y a quelque temps déjà, et il me hante encore. Il m’avait réellement effrayé, si bien que j’évitais de le lire juste avant de m’endormir le soir. ( Je ne suis pas très courageuse, il est vrai ). L’auteur a vraiment du talent, le dénouement qu’il invente est… Waoo. Je ne m’en doutais pas du tout. Par contre, bien que j’ai beaucoup aimé, je ne compte pas lire le second tome !

    Je suis ravie que tu aimé car ce roman vaut vraiment le détour !

  14. Ping :Bilan du mois d’octobre - Les lectures de Bouch'

  15. Il est dans ma pal et j’en entends que du bien, je le lirai sûrement très très bientôt ! xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *