Les Héritiers, Cindy Van Wilder (Les Outrepasseurs #1)

Les Outrepasseurs 1

Se le procurer :
Decitre

L’histoire : Londres, 2013. Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat. Il découvre que l’attaque le visait personnellement et qu’elle a été préméditée par de redoutables ennemis : les fés. Emmené à Lion House, la résidence d’un dénommé Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis huit siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Ces derniers lui révèlent un héritage dont il ignore tout.

Mon avis : … Mon mois d’août s’est terminé sur deux coups de cœur. Et ce mois de septembre a tout l’air de vouloir suivre le même chemin : ce premier tome est un RÉGAL. Je ne sais pas du tout à quoi je m’attendais, mais clairement pas à ça : Cindy Van Wilder m’a totalement emportée avec ce récit. Il y avait bien longtemps que je n’avais pas refréné mon envie de dormir pour continuer (et finir !) un livre… Je ne me suis même pas posé la question pour Les Outrepasseurs : Chéri dormait depuis de longues heures déjà quand j’ai fini par éteindre la lumière…
Nous rencontrons Peter. Peter, adolescent londonien lambda, star montante de son équipe de football, fils d’une femme extrêmement prise par son travail. Peter, qui va être attaqué par deux molosses un soir d’hiver, et mystérieusement sauvé par un renard… Qui se révèle être sa propre mère. Qui, comment, pourquoi ? Le jeune homme n’y comprend plus rien. Or, les réponses qu’il cherche sont détenues par un homme effrayant, un homme devant lequel sa mère, si fière, n’hésite pas à se prosterner. Il va devoir braver ses peurs pour en apprendre davantage, pour faire connaissance avec un passé qui a tout d’un conte… De fés.
Décidément, cette difficulté à trouver par où commencer mes chroniques devient récurrente : le côté sombre des coups de cœur ! C’est que j’aimerais vous parler de tout un tas de choses à la fois : de l’objet-livre en tant que tel, tout simplement magnifique. De la plume de Cindy, qui m’a totalement envoûtée. De l’intrigue, tout bonnement passionnante. De la fin, frustrante au possible…
Je me suis procuré ce petit bijou lors des dernières Imaginales : l’occasion de rencontrer ma copine Cindy, avec laquelle je dialoguais depuis plusieurs mois via blogs interposés. C’est d’ailleurs le dernier craquage que je me suis autorisée, avant de fermer définitivement mon porte-monnaie ! Mais, de vous à moi, il était tout bonnement impossible de résister à ce roman une fois celui-ci entre mes mains : voyez comme il beau !

Ce livre, il est juste magnifique. Avec la couverture rabattable, le titre en relief, les dorures… Et l’intérieur ! Les titres de chapitres stylisées, les petits détails sur les numéros de pages… Bref, c’est une beauté. Et je vais vous dire une chose : le contenant est à l’image du contenu. Parfaitement ! Je me suis régalée avec ce premier tome, et encore, le mot est faible : j’ai ADORÉ. Voilà.
Non pas que je ne m’y attendais pas ! Disons que je ne m’y attendais pas… Autant. On m’a parlé d’un roman jeunesse. J’ai eu entre les mains un roman de Low Fantasy super bien ficelé, avec une intrigue des plus riches et des plus prometteuses. Bon, je vois d’ici le reproche que l’on pourrait faire à ce premier tome : avec un résumé pareil, on s’attend à une intrigue ballotant en tout sens notre jeune héros, à des complots, des histoires de sociétés secrètes, et tout et tout… Alors, qu’en réalité, on ne fait qu’entrevoir Peter au cours de ce premier tome. L’essentiel de l’action se déroule en effet dans le passé (XIIIe siècle), avec quelques passages rapides dans le présent. Pour qui s’attend à suivre le jeune homme, je peux comprendre que c’est assez déstabilisant. Pour les autres… C’est du pur bonheur. Car ce que l’auteure nous offre là, c’est un vrai premier tome, sans pour autant en être vraiment un. Je vous ai perdus ? Je m’explique : avec Les Héritiers, Cindy Van Wilder pose les bases de son récit. Nous explique quand, comment, qui, où. Dans ce sens là, c’est un véritable tome d’introduction, une introduction essentielle pour bien comprendre (j’imagine) la suite des évènements. Mais cette entrée en matière est loin d’être aussi plan-plan que ce à quoi l’on pourrait s’attendre : il s’agit d’un véritable récit à part entière, d’une intrigue dans l’intrigue. Tout aussi passionnante, qu’on se le dise ! Autant j’étais ravie de retrouver Peter, espérant secrètement qu’il en apprendrait (et nous aussi, donc !) un peu plus sur… Tout ça, autant je trépignais d’impatience à l’idée de retourner dans le passé. Aux côté, d’Arnaut, Niels, Hermeline, Pierre… Mais je ne vous dirai rien de plus sur l’intrigue : ce premier tome se lit bien trop vite pour que je vous dévoile quoi que ce soit ! Sachez seulement que mystères et forces… étranges sont à l’œuvre, le tout saupoudré d’une aura envoûtante qui ne vous quittera pas de sitôt.
Si vous voulez être happé, quitter le monde réel l’espace de quelques heures pour plonger dans un univers à la fois sombre, dangereux, et terriblement séduisant, Les Héritiers est donc parfait pour vous. Mais, gare ! Car la fin de ce premier tome m’a fait hurler de rage. J’étais si bien prise dans les rets de ma lecture que je suis tombée des nues une fois la dernière page tournée : où est la suite ? Nul doute que, une fois celle-ci en ma possession, elle ne fera pas long feu…

En bref, je m’attendais à une bonne lecture, j’ai eu droit à un coup de cœur : Cindy Van Wilder nous mène par le bout du nez sans que l’on y fasse attention, pire, en faisant en sorte que l’on y prenne plaisir. Loin d’un simple ouvrage jeunesse, ce roman a su combler toutes mes attentes, sinon les surpasser. A lire sans modération !

16046631
Coup de cœur !

Pour marque-pages : Permaliens.

17 Commentaires

  1. Hé hé, comme toi j’ai vu mes attentes largement dépassées lors de ma lecture. C’est vraiment agréable de se laisser surprendre comme ça ^^

  2. J’ai également eu du mal à commencer ma chronique, tellement j’avais des choses à dire et tellement ça se bousculait dans ma petite tête !!
    Mais j’ai retrouvé l’essentiel de ce que j’ai pensé et écrit dans ta chronique ! Ce livre est un immense coup de cœur pour moi aussi et j’ai hâte de me plonger dans le deuxième tome !!

  3. Ton envie me donne trop trop envie de le sortir de ma pal. Et c’est clair que c’est une beauté ce livre

  4. Ma poupette… as tu vu la couverture du 2 ??!! Elle fait mal aux yeux tellement elle est somptueuse ! Je n’ai pas encore lu le deuxième tome, mais il me tarde ! 🙂

  5. Yuhuuuu, une victime de plus des Outrepasseurs ! \o/ Je ne m’attendais pas du tout à cette plongée médiévale, mais elle m’a comblée. J’ai eu le même coup de cœur que toi, entre l’objet livre, l’intrigue terriblement prenante, l’immersion réussie et l’imaginaire riche et original. Ça fait plaisir de voir de la fantasy jeunesse intelligente et pas édulcorée !

  6. Oh lala comme tu me donnes envie…! En plus, il est sublime, et le deuxième l’est encore plus je trouve 🙂 Bref, il me le faut !

  7. Ping :Sunday’s books #19 - Les lectures de Bouch'

  8. Ping :Sunday’s Books #2

  9. Ping :Petite moisson de nouvelles | Cindy Van Wilder

  10. Hé bien je ne me serai pas arrêtée sur ce livre, mais tu me donne une folle envie de m’y plonger =)

  11. Ping :La reine des neiges, Cindy Van Wilder (Les Outrepasseurs #2) - Les lectures de Bouch'

  12. Franchement à chaque fois que je le vois je me dis qu’il est beau et qu’il a l’air cool mais je ne le prends jamais. Je devrais non ? Je pense que je devrais.
    Ta chronique est horriblement tentante
    <3

  13. Un premier tome vraiment très bien, je suis impatiente de lire la suite !

  14. Ping :Le libérateur, Cindy Van Wilder (Les Outrepasseurs #3) – Les lectures de Bouch'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *