Passions exaltées, Nalini Singh (Psi Changeling #9)

psi-changeling,-tome-9---passions-exaltees-413650-250-400

Traduit par Clémentine Curie

Se le procurer :
Decitre

L’histoire : En tant que traqueur de la meute SnowDancer, Drew Kincaid doit maîtriser les changelings qui ont perdu le contrôle de leur moitié animale, quitte à tuer ceux qui ont basculé dans la folie. Mais un autre genre de combat l’attend : gagner le coeur de la femme qui exalte ses sens. La lieutenante Indigo Riviere est farouche, sauvage, et elle n’accorde pas à la légère les privilèges du contact rapproché. Cependant, un terrible danger menace le coeur même de leur territoire, élevant au rang de mortels les enjeux de ce jeu de séduction torride entre deux loups dominants.

Mon avis : J’avais besoin de légèreté. D’une lecture sans prise de tête, rapide, capable de me faire baisser mon stress durant quelques heures. Et, comme à chaque fois qu’un nouveau tome parait, je n’ai pas pu résister à la tentation de me plonger dans les nouvelles aventures de mes changelings préférés ❤︎
Cette fois-ci, nous nous concentrons sur le territoire de la meute SnowDancer. Si les léopards ne sont jamais bien loin, Nalini Singh donne ici clairement la part belle aux loups, ce qui n’a pas été pour me déplaire : il faut dire que leur côté sauvage et indomptable est assez irrésistible 🙂 Au cœur de l’ouvrage, Indigo (lieutenant en chef de la meute et, donc, femelle ultra dominante) et Andrew, que l’on avait déjà rencontré dans le tome concernant Brenna (sa sœur) et Judd. Si Andrew est bel et bien décidé à mettre Indigo dans son lit (et plus si affinités), la jeune femme n’est pas autant insouciante que lui : Andrew étant plus jeune et moins gradé, sa louve risque de ne pas l’accepter et… Les conséquences de ce rejet serait catastrophiques pour l’un comme pour l’autre, voire pour la meute entière. Pour autant, ce sont pas quelques réticences qui vont faire peur au jeune homme : Drew sait qu’il devra sortir le grand jeu, et est prêt à tout pour convaincre Indigo qu’il a sa place auprès d’elle…
Fiou, quel tome ! Mission réussie pour ce neuvième opus : il m’aura clairement fait passer un bon moment. J’ai beaucoup aimé me retrouver au sein de la meute SnowDancer, apercevoir  Judd, Brenna, Hawke et les autres au détour d’un couloir. Et puis, comment résister à Drew et Indigo ? C’est qu’ils sont terriblement attachants, ces deux-là : Drew m’a totalement fait fondre, avec son petit côté « amoureux transi – mais j’ai quand même des pectoraux » et Indigo… Indigo, quoi ! Voilà une nouvelle femme forte que l’on se plait à admirer 😀 Les voir se courir après m’a donc beaucoup plu, j’ai été très touchée par leur personnalité et la relation qu’ils nouent. Mon petit cœur d’artichaut n’a cessé de soupirer, et j’ai été incapable de réfréner une horde de sourires attendris. Bref, j’ai été conquise.
Conquise, oui, mais… Parce qu’il en faut bien un : si je n’écoutais que mon coeur, je classerais ce nouvel opus comme coup de coeur, et basta. Mais ma tête à quelque chose à y redire, malheureusement : j’ai un peu regretté que l’intrigue ne soit pas plus poussée que cela. Alors oui, on continue d’entendre parler des Purs Psis, et tout et tout. Judd mène son enquête dans son coin, quelques éléments perturbateurs font leur entrée, tout ça… Mais je ne sais pas, j’ai l’impression que les tomes précédents mettant tout de même davantage l’accent sur l’intrigue générale, plutôt que de se concentrer presque exclusivement sur l’évolution du couple à l’honneur. Je sais que ce n’est pas le plus important pour l’auteure (du moins, je le crois), mais bon. D’autant plus que ce neuvième tome est un concentré de scènes de sexe toutes plus explicites les unes que les autres. Alors ok, c’est chaud bouillant, la tension est palpable durant tout le roman, on se demande comment ils vont réussir à surmonter toutes les difficultés qui s’imposent à eux… Mais bon. J’ai fini par être un peu lassée, au bout d’un moment.
Bon, on ne va pas se mentir : si je lis cette série avec autant d’assiduité, c’est parce que son côté « sexy » me plait. Mise à part la légère lassitude dont je vous parlais, donc, ça ne m’a pas gênée outre mesure. Mais je pense à d’autres lecteurs que cela pourrait rebuter. L’auteure gagnerait donc à retirer quelques scènes du genre pour les remplacer par des explications plus fouillées en ce qui concerne l’intrigue : celle-ci gagnerait en profondeur sans pour autant perdre en séduction. Quoi qu’il en soit, je serai bien évidemment au rendez-vous pour la parution du dixième tome en octobre, qui mettra cette fois-ci à l’honneur l’un des personnages les plus mystérieux de la série : Hawke. Non, décidément, je ne manquerai ça pour rien au monde…

En bref, un neuvième tome assez irrésistible dans son genre : le couple mis à l’honneur m’a énormément plu, tout en tendresse et sauvagerie. L’abondance de scènes « olé-olé » peut toutefois lasser, quand on voit que l’intrigue passe un peu au second plan. Mais, si l’on est honnête avec soi-même… On sait pertinemment que ce que l’on recherche en ouvrant un tome de cette série ne tient pas à la profondeur de son intrigue, mais plutôt à… Je vous laisse le découvrir par vous-même 🙂

On en redemande
On en redemande !

Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Ping :Sunday’s books #14 - Les lectures de Bouch'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *