La traque, Gabriel Katz (Le puits des mémoires #1)

Se le procurer:
Decitre

L’histoire : Trois hommes se réveillent dans les débris d’un chariot pénitentiaire accidenté en pleine montagne. Aucun d’eux n’a le moindre souvenir de son nom, de son passé, de la raison pour laquelle il se trouve là, en haillons, dans un pays inconnu. Sur leurs traces, une horde de guerriers, venus de l’autre bout du monde, mettra le royaume à feu et à sang pour les retrouver. Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués pour une raison mystérieuse, ils vont devoir survivre dans un monde où règnent la violence, les complots et la magie noire.

Mon avis : Que je l’attendais, ce moment où, enfin, je pourrais me plonger dans ce premier tome sur lequel la blogo ne tarit par d’éloges ! Maintenant que c’est fait, je peux comprendre pourquoi il suscite autant d’enthousiasme : Gabriel Katz a faire fort, pour un premier roman. Si quelques petits points m’ont tout de même gênée, j’ai passé un très agréable moment, qu’il me tarde de poursuivre 🙂
Nils, Olen et Karib ne se souviennent de rien. Lorsqu’ils émergent des débris d’un convoi les transportant Dieu sait-où, ils ignorent tout d’eux-mêmes, de leur nom aux raisons qui les ont amenés ici. Rapidement, ils vont comprendre qu’ils sont recherchés : tout le royaume est sur le pied de guerre, une prime de cent mille écus étant offerte à qui ramènera les fugitifs. Qu’ont-ils fait, pour susciter ainsi le courroux du Fils de la Lune, cet homme mystérieux venu du nord et sur le compte de qui courent les pires rumeurs ? Les trois hommes doivent se mettre en quête de la vérité, et vite : il semblerait que le nordiste soit prêt à tout pour les retrouver. Y compris mettre le royaume à feu et à sang, et à déchainer le courroux des enfers…
Comme je vous le disais, j’étais plus que bien disposée à l’égard de ce roman, avant même de le commencer. De la fantasy, un univers en apparence complexe, une intrigue originale… Logiquement, tout était là pour me faire passer un bon moment. Et cela s’est rapidement vérifié : je n’ai pas mis très longtemps avant de me plonger corps et âme dans la narration. Il faut dire que j’ai trouvé le postulat de départ adopté par l’auteur particulièrement intéressant : des héros amnésiques, partant en quête de leur passé.
Il parait que c’est une figure assez récurrente en fantasy. Je ne sais pas vous mais, pour moi, c’était totalement nouveau. Au début, j’ai trouvé ça risqué : autant un récit qui noie son lecteur sous une montagne d’informations peut très vite devenir lassant, autant une absence totale d’informations peut faire paraitre le roman singulièrement vide. Or, force est de constater que Gabriel Katz s’en sort très bien : les informations sont délivrées au compte-goutte, certes, mais il y a bel et bien de la matière à travailler. On se prend vite d’intérêt pour cette quête en apparence insoluble, une quête qui va rapidement adopté un petit côté « initiatique » : comme il en est fait mention au début du récit, c’est comme si les personnages « naissaient » sous nos yeux. L’intrigue va donc les façonner, et nous assistons à leur « reconstruction » avec un plaisir non dissimulé. Vous savez que je suis particulièrement férue des univers complexes, travaillés au possible, des personnages on ne peut plus creusés… Et bien, je dois vous avouer que, pour une fois, j’ai beaucoup apprécié le fait d’être mise sur un pied d’égalité avec les protagonistes : nous en savons au moins autant qu’eux, sinon davantage.
D’ailleurs, en parlant des personnages… Incontestablement, il s’agit d’un autre point fort du roman. Olen, Nils et Karib sont complètement différents, mais je me suis beaucoup attachée à chacun d’eux. Olen et son coeur d’artichaut, Karib et sa morale sans faille, Nils et son caractère plus sombre… Ils ne se connaissent pas (ou du moins, ne s’en souviennent pas) et pourtant, leur relation semble aller de soi : chacun prend sa place au sein du groupe, tous se complétant à merveille. Je mentirais si je vous disais ne pas avoir de préférence. Comme bien souvent, mon cœur file vers le plus ténébreux, à savoir Nils. Si on arrive rapidement à esquisser le portrait de ce qu’ont pu être Olen et Karib, Nils reste bien plus mystérieux. Et puis, les yeux gris perçants, je n’y résiste jamais ! Pour autant, la préférence reste mince, et j’ai beaucoup aimé ses deux compagnons. Les suivre fut un vrai régal et, comme je le disais plus haut, j’ai vraiment apprécié le détournement de la quête initiatique au profit d’adultes murs, celle-ci étant habituellement réservée à des adolescents/jeunes adultes. On  découvre en même temps qu’eux un royaume dont ils ignorent tout, on assiste à leurs questionnements, au développement de leurs craintes, de leurs espérances. Et ça, j’adore.
Oh, j’ai oublié de vous préciser un petit quelque chose, à propos de Nils ! Un petit quelque chose, certes, mais qui a donné une certaine saveur au roman, une saveur à laquelle je ne m’attendais absolument pas. Nils est ténébreux, je vous l’ai dit. Mais il a surtout une répartie d’enfer. Oui, vous avez compris : j’ai ri pendant ma lecture ! Et pas qu’une fois, je peux vous l’assurer. L’humour n’est pas présent à chaque paragraphe, mais savamment distillé tout au long du roman. Que c’est agréable ! Et que c’est rare, pour un ouvrage de fantasy ! Dans les récits que j’ai pu lire, l’atmosphère se contente d’être sombre, violente. Et si elle l’est également dans Le puits des mémoires, ces petites touches de légèreté ont vraiment sublimé l’ensemble. Très bien vu, Monsieur Katz !
Vous l’aurez donc compris, j’ai passé un excellent moment. Un excellent moment qui aurait pu se transformer en coup de cœur, si deux petits points ne m’avaient pas gênée :/ En effet, j’ai un peu regretté le manque de profondeur du roman, le caractère un peu redondant de l’action. Ce n’est rien de très marqué, mais voilà : je suis ressortie de cette lecture frustrée. Nul doute que, si j’avais eu le deuxième tome en ma possession, je me serais ruée dessus ! Le deuxième point « négatif » que j’ai relevé découle du premier : la redondance de l’action m’a parfois perdue. J’aurais voulu être davantage captivée, davantage prise par l’intrigue. Ce n’est rien de bien grave, donc, et vous serez sans doute nombreux à voir les choses d’un autre œil. En tout cas, cela ne remet en aucun cas en cause ma décision de me procurer le deuxième tome au plus vite ! En, au plus vite… Façon de parler : j’attendrai les Imaginales pour me le procurer directement auprès de l’auteur. L’attente va être longue !

En bref, une excellente lecture qui aurait pu être encore meilleure, mais j’en ressort amplement satisfaite, et plus que jamais convaincue que le deuxième (et le troisième, soyons fous) tome serait du plus bel effet dans ma bibliothèque ! Chériii… ?

 
On en redemande !

Lien pour marque-pages : Permaliens.

17 Commentaires

  1. Il est sur ma wish list grâce à toi 🙂

  2. Hop encore un à lire quand la saga sera parue entièrement ! 😉

  3. Un très bel avis choupette (tu m’a contaminé avec ce surnom ^^), je note aussi ce livre dans mes tablettes 😀 !!

  4. J’ai tendance à hésiter face aux intrigues qui manquent de profondeur. J’attends d’un fantasy de m’embarquer totalement dans le monde présenté. M’enfin, je crois que le puits des mémoires figure parmi les livres du baby challenge thriller, il fait partie de mon planning mais il n’est pas prioritaire, maintenant. ^^

    • Bouchon des bois

      Je comprends ce que tu veux dire ma choupette ! J’espère simplement que le deuxième tome approfondira tout ça 😀

  5. Il FAUT que je le liiiiiise !!!

  6. Cela fait quelques temps que je veux me plonger dans ce roman et ton avis me prouve qu’il faut que je me le procure ! J’aime bien ce que tu dis, sur le fait que les codes du genre sont là mais remaniés =)

  7. Hé hé il t’a plu c’est trop chouette ! Tu l’as lu vite en tout cas ! Et moi j’ai encore pas lu la Sélection j’ai honte j’espère pouvoir le lire la semaine prochaine !
    En tout cas maintenant je le veux ce livre aussi ‘-‘
    <3 <3

    • Bouchon des bois

      Hihi, J’espère que tu trouveras le temps de le lire mon chat <3 Tu veux que je te le prête, celui-là ? Je peux te l'envoyer si tu veux :3

  8. Il est bien ce premier tome, hein ?! Pas un coup de coeur pour moi non plus mais vraiment un très bon premier tome et j’ai hâte de pouvoir lire le tome 2 et tome 3 =)

  9. Ping :Le fils de la lune, Gabriel Katz (Le puits des mémoires #2) - Les lectures de Bouch'

  10. Ping :Les Terres de Cristal, Gabriel Katz (Le puits des mémoires #3) - Les lectures de Bouch'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *