Le mercredi vendredi des petits ! #7

Mes petits marcassins,

BONJOUR ! Ahem, le timing est assez peu respecté, mais… Vous ne m’en voulez pas, hein ? C’est surtout qu’il fallait ABSOLUMENT que je vous présente mon dernier craquage en date, véritable coup de coeur que je n’ai pu m’empêcher de ramener à Malo. Et quand je parle de craquage… Je pense en vérité à trois livres. Trois petites beautés qui sont désormais dans notre bibliothèque, et que nous prenons plaisir à parcourir tous les jours ou presque.
Vous le savez sans doute, LE truc qui marche d’enfer en librairie jeunesse -entre autre, évidemment-, c’est les imagiers. Ces espèces de gros bouquins remplis d’images, de photos, de dessins, avec le nom correspondant en dessous. Qui, d’ailleurs, n’en a pas eu un durant ses plus jeunes années ? Tout y passe : l’imagier de la maison, l’imagier des animaux, l’imagier du père Noël, des moyens de transports, de la ville, et j’en passe… Et, globalement, j’avoue ne pas être fan. La mise en page est redondante, les illustrations souvent simplistes, voire carrément irréalistes (comment voulez-vous que votre enfant reconnaisse une tomate si celle-ci ressemble à un melon rouge ?). BREF, à presque deux ans, Malo n’avait donc toujours pas ce fameux imagier dans sa bibliothèque, et ne s’en portait pas plus mal. Et puis… LE DRAME. Le drame est arrivé, alors que je me baladais fortuitement dans le rayon jeunesse, absolument pas à l’affût d’un petit quelque chose pour le Boubou (HÉ ! Ça fait au moins un mois que je ne lui avais pas pris de livres, alors hein.). Le nez en l’air et l’œil aux aguets, je suis alors tombée sur…

Et ils sont SUPERBES ! Enfin, ENFIN je trouve un imagier où les illustrations sont aussi mignonnes que soignées, où les pages ne se contentent pas de lister une série d’objets mais racontent une véritable histoire. Le format est particulièrement grand, les détails sont partout : c’est un véritable plaisir de découvrir chaque double page avec Malo, qui ne cesse de pointer du doigt tout ce qui l’interpelle. Mais ce que j’aime PAR DESSUS TOUT, c’est qu’ils ne se contentent pas de mettre les animaux ou les objets les plus convenus. Honnêtement, vous connaissiez le capybara, vous ? Moi, non. Et j’adore. J’adore que des livres pour enfants soient capables d’apprendre des choses aux adultes, et d’éveiller les tout-petits à un univers bien plus vaste que ce les parents auraient pu faire. Bref, je suis tombée littéralement AMOUREUSE de ces deux imagiers (qui sont, en plus, relativement bon marché : 18 € pour un album cartonné de cette taille et de cette richesse, CLAIREMENT, ça vaut le coup), et il fallait que je vous en parle. Et que je vous montre, surtout 😉

Dans le même style, j’aime beaucoup beaucoup les livres de Rotraut-Susanne Berner, notamment sa série sur les saisons : un livre pour chacune, présentant une scène unique sur chaque double-page. Aucun texte, mais des détails… Des détails partout ! D’une double-page à l’autre, nous suivons ainsi une foule de petits personnages bien précis, et l’histoire se construit en fonction de ce que l’on souhaite mettre en valeur. Le principe me plait énormément, et si nous n’avons pour l’instant que Le printemps… Nul doute que les autres arriveront dans notre bibliothèque au fil du temps !

Pour en savoir davantage, vous trouverez les deux imagiers ici, et les livres des saisons . J’en reste là pour aujourd’hui, et vous dit à très vite ! ❤️

Le mercredi des petits #6

Le mercredi... Des petits !

Parlons peu… Parlons livres !

Qui dit rythme d’acquisition plus élevé pour notre bibliothèque jeunesse dit également rythme de publication plus soutenu : nous nous retrouverons désormais toutes les deux semaines pour parler littérature jeunesse 🙂 Et, cette fois-ci encore, j’ai beaucoup de choses à vous présenter ! Du bon, du très bon, de l’excellent, même !

***

Nous commençons avec deux ouvrages qui intéresseront particulièrement les libraires jeunesse en devenir ou les parents en mal d’inspiration pour trouver une idée lecture à leurs enfants : de la naissance à 16 ans, ces deux petites perles rares sont bourrées de bons conseils. Votre ado a aimé Harry Potter, mais vous ne savez pas quoi lui proposer ensuite ? Tony Di Masco a la réponse ! Vous souhaitez aborder un sujet en particulier avec votre tout petit ? Une foule d’albums pourra vous y aider 🙂 Je dois avouer que j’ai beaucoup, beaucoup apprécié le principe quand je suis tombée dessus lors d’une promenade en librairie : même s’ils ne sont bien entendus pas exhaustifs, ces guides constituent un excellent point de départ pour qui souhaite approfondir sa connaissance de la littérature jeunesse, ou simplement pour trouver quel livre proposer à son enfant. Ils ont d’ailleurs très vite trouvé leur place au sein de notre petite collection ^_^

je cherche un livre 1 Je cherche un livre 2

J’ai ensuite craqué pour deux petites nouveautés parfaitement choupinettes (et étant tout à fait d’actualité, en ce qui nous concerne), que Malo s’est tout de suite appropriées : le format adapté des albums, leurs couleurs vives et leur système de tirettes lui a vraiment plu. Je vous parle des deux premiers titres de la nouvelle collection Les Minousses par Milan, Au dodo et À tout à l’heure : les moments délicats du coucher et de la séparation d’avec les parents sont abordés ici tout en douceur, chaque membre de cette petite bande de copains affrontant ses peurs et appréhension sans pleurs et avec tendresse. A chaque héros son rituel, permettant à l’enfant de s’y identifier sans difficulté, et aux parents de dédramatiser un moment souvent délicat. Personnellement, ici, on est sous le charme !

lesminoussesaudodo lesminoussesatoutalheure

Et pour finir… Deux adorables nouveautés de chez L’École des Loisirs se sont glissées dans notre boite aux lettres : Au lit, Petit Lapin ! (Oui, on est beaucoup dans la thématique du coucher, en ce moment xD) et Le bain de Berk : deux albums totalement différents que l’on s’est empressés de découvrir. Le premier est tout carton, aux bords arrondis et d’un format idéal pour la prise en main des plus petits : interactif, il invite l’enfant à participer au rituel du coucher de Petit Lapin, une adorable petite boule de poils blanche. Le graphisme est tout mignon, et c’est vraiment avec plaisir que l’on se prête au jeu : Malo a adoré voir sa maman taper dans ses mains et gratouiller le livre 🙂 Le bain de Berk, quant à lui, est un bel album : format A4, il est parfait pour la lecture du soir (et en plus… IL SENT BON) : je suis complètement tombée sous le charme du dessin, et l’histoire est à la fois drôle et mignonne comme tout. La question est : les amis de Berk arriveront-il à sauver ce dernier, alors qu’il est tombé dans le bain par accident ? Ici, on connait la réponse… Et vous ?

au lit petit lapin Le bain de Berk

Et de votre côté, dites-moi : avez-vous fait quelques rencontres sympathiques ? Nous sommes tout ouïe !

Le mercredi… Des petits ! #5

Le mercredi... Des petits !

Hello mes chatons !

Ce mois-ci encore, la bibliothèque de Malo n’a pas désemplit : il est donc temps de vous présenter nos dernières acquisitions, pour le moins… Hétéroclites. Albums, romans, olnis… On a fait le plein !

– Ce mois-ci, on a parlé de… Gestion des émotions, avec Ramadier & Bourgeau et leur Livre en colère, publié chez L’école des loisirs

IMG_4694

Le livre est ROUGE de colère, et n’arrive pas à se calmer ! Peut-être qu’en discutant un peu… Nous pourrons l’aider ?

Dire que j’ai beaucoup aimé ce petit album serait faible : j’ai adoré son côté à la fois tendre et ludique, permettant à l’enfant d’appréhender ses propres sentiments. Le graphisme est simple et les couleurs vives, capturant ainsi l’attention du petit lecteur : même si l’expérience est forcément différente avec un enfant plus âgé (où l’on pourrait vraiment utiliser le livre comme biais pour faire passer la propre colère de l’enfant), Malo est fasciné par ce livre tout rouge et cette petite souris bien mignonne. Autant vous dire que j’ai hâte de voir ce que ça donnera quand il sera un peu plus grand 😀

IMG_4699 

IMG_4698

– Ce mois-ci, on a parlé… amitié, avec Ole Konnecke et Les aventures de Lester et Bob, publié chez L’école des loisirs/collection Mouche

IMG_4663

C’est l’histoire de deux amis inséparables. Lester est populaire, curieux et très bavard. Bob, lui, ne dit jamais un mot de trop. Il est calme et discret. Mesdames et Messieurs, voici Lester et Bob !

Constitué de plusieurs petites aventures, ce roman est un concentré de bonne humeur. Nos deux amis sont aussi différents l’un de l’autre que l’on peut l’être, et pourtant… Cela ne les empêche pas d’être inséparables 🙂 Côté texte, nous privilégierons les petits lecteurs assez aguerris, d’autant plus que les nouvelles sont souvent à double niveau de lecture : les parents y trouveront leur compte 🙂

IMG_4666

IMG_4665

– Ce mois-ci, on a parlé… de préjugés et de tolérance, avec Mario Ramos et L’école est en feu, toujours chez Mouche de L’école des loisirs

IMG_4686

Louis et Fanfan passent de bons moments ensemble. Mais Louis semble avoir quelque secret pour son ami. Pourquoi prend-il le train avec sa grand-mère ? Pourquoi est-il tellement fâché contre tout le monde et même l’école ? De mésaventures en aventures, la vie de Louis devient un vrai cauchemar… Son ami est prêt à tout pour le défendre, dans ce monde de cochons où il n’est pas facile d’être un petit loup.

Si ma première expérience avec Mario Ramos n’avait pas été fort concluante, nous voici désormais réconciliés : L’école est en feu est un superbe roman, à mettre dans toutes les petites mains. Nous y découvrons Louis, petit loup de 6 ans. Louis qui est un peu renfermé, taciturne. Louis qui doit subir les brimades des uns et la méfiance des autres, simplement parce que… C’est un loup, au milieu des cochons. Évidemment, l’on se prend immédiatement d’affection pour ce petit bonhomme qui en subit bien trop, tant à l’école qu’à la maison (ses parents ont dû partir dans la grande ville pour travailler, et l’ont donc laissé à sa mamie…), et l’on suit avec émotions ses aventures. Parfait pour aborder l’épineux sujet de l’injustice avec les enfants, tout comme les préjugés…

IMG_4691 IMG_4690

– Et ce mois-ci, enfin, on a parlé de différences et de stéréotypes, avec La déclaration des droits des Papas (Élisabeth Brami & Estelle Billon-Spagnol), publiée chez Talents Hauts

Les papas comme les mamans ont le droit de ne pas être parfaits, de se lever pour le pipi au lit du petit, d’être des papas-poules, de se mettre en congé paternité, de n’être ni sportifs ni bricoleurs ni costauds et de vivre leurs histoires d’amour comme ils le veulent.

IMG_4679

Ah bas les carcans, les stéréotypes et les préjugés ! Ici, les Papas ont la part belle (Mamans, filles et garçons ont eux aussi leur petite déclaration), avec grand renfort d’humour et de dessins tous plus rigolos (et criants de vérité) les uns que les autres. Il ne s’agit pas ici d’assener ou de marteler, mais d’ouvrir le dialogue, de permettre aux enfants (et aux parents, oserais-je le dire ?) de comprendre que, non, les papas n’ont pas à se conformer à l’image que la société souhaiterait qu’ils renvoient, mais qu’ils sont libres d’être comme ils le souhaitent. Et, franchement… C’est à lire, à relire, à prêter, à partager !

IMG_4681

IMG_4682

IMG_4680

IMG_4683

IMG_4684

Ce mois-ci, on a donc parlé de beaucoup, beaucoup de choses… Et c’était parfait ! La bibliothèque du Bout s’étoffe de semaine en semaine, il faudra donc investir dans une petite bibliothèque dès que nous serons dans notre futur Chez-nous. J’ai hâte !

Le prochain rendez-vous ne sera non pas dans un mois, mais dans deux semaines 😉 Comment, j’en ai encore à vous présenter ?
A très vite les amis !

Le mercredi… Des petits ! #4

Le mercredi... Des petits !

Hello mes chatons !

Je vous retrouve aujourd’hui pour parler… Premiers romans ! Et oui, déjà 🙂 Les albums, c’est bien pour lire en journée… Mais le soir, pendant le câlin, ce que l’on préfère ici, ce sont les petits romans. Non pas que notre collection soit bien grande : nous nous y mettons tout juste. Permettez-moi, donc, de vous proposer une petite sélection de ceux me tentant le plus !

Avant toute chose : le chouchou !

Qui nous occupe depuis une petite semaine maintenant : quand j’ai découvert qu’Ursula K. Le Guin avait également écrit des romans pour enfants, je me suis empressée d’en apprendre plus… Ce qui s’est finalement soldé par l’achat de la série complète (faible que je suis). Et c’est trop mignon ! Nous suivons les aventures de quatre jeunes chats… Nés avec des ailes. Oui oui ! Pleins de bons sentiments, et surtout très bien écrits, ces petits romans sont un vrai régal à découvrir. Parfaits pour enrichir le vocabulaire de nos jeunes lecteurs, ils feront également travailler leur imaginaire de la meilleure des façons ❤️

20160713_113751

Je me laisserais bien tenter par…

Journal_d_un_chat_assassin

 Journal d’un chat assassin : parce qu’être un chat incompris de ces maitres, ça ne doit pas être facile tous les jours ! Très souvent conseillé aux jeunes lecteurs, ce petit roman (et ceux qui le suivent) m’a l’air assez drôle. Et puisque je suis assez fan de L’école des loisirs…

product_9782070645763_244x0

L’ogre bouquiniste : Comment résister à un tel titre ? De mémoire, ce petit roman traite de l’immense pouvoir des livres, dans lesquels l’on peut plonger… Au sens propre comme au figuré ! Le sujet me plait énormément, je ne vous le cache pas 😀

9782092534854Le buveur d’encre : Et c’est d’ailleurs pourquoi cette nouvelle série se retrouve ici : nous y rencontrons… Des vampires buveurs d’encre ! De l’humour, et toujours cette thématique autour du livre, c’est un grand OUI pour moi. Sept tomes au programme, nous avons de quoi faire !

517+VBmSdJL._SX372_BO1,204,203,200_La belle lisse poire du prince Motordu : un grand classique, dans lequel je ne me suis pourtant jamais plongée ! L’auteur y joue avec les mots et leur sonorité, conférant à ce roman un petit côté hilarant qui n’est pas sans m’attirer 🙂

Et des dizaines, dizaines d’autres encore ! Tant côté albums que premiers romans, le choix est vaste. Si vous avez des idées d’histoires assez complètes et suffisamment longues pour tenir les vingt minutes de notre câlin du soir, je suis tout à fait preneuse !

Bonne journée mes petits choux !

Le mercredi… Des petits ! #3

Le mercredi... Des petits !

Hello mes chatons !

Et si on parlait albums, aujourd’hui ? Depuis le mois dernier, la bibliothèque de Malo s’est quelque peu enrichie : trois petits nouveaux sont venus accompagner le moment du coucher. Et j’aurais volontiers craqué davantage, si je n’avais pas craint de me faire rappeler à l’ordre par Chéri 😁

◊ Le plus doux : Toujours là pour toi, Smriti Prasadam-Halls & Alison Brown

Toujours la 1

Je l’ai sorti du bac. Et j’ai craqué : les dessins sont tout mignons, et le texte aussi ❤️ Destiné aux tout-petits (comme aux plus grands !), cet album est porteur d’une promesse faite par tout parent : celle de répondre toujours présent, quelle que soit la situation. En colère ou heureux, rêveur ou aventurier, éveillé ou endormi… Koalas, crocodiles, souris et ours ne promettent qu’une seule chose : celle d’être toujours là pour leur petit. Empreint de tendresse et de poésie, cet album a naturellement pris la relève du fameux Devine combien je t’aime ? lors de notre petit rituel du coucher ❤️

Toujours la 2

◊ Le plus ludique : Qui Quoi Quoi, Olivier Tallec

9782330063993

Il faut que vous sachiez : j’adore les livres interactifs. Grande fan de Hervé Tullet, de ses couleurs et de ses points, j’ai été ravie de découvrir ce petit bouquin au format atypique et dans le même style que ceux du Monsieur précédemment cité. On souffle sur la bougie, remonte la couette… Et met à l’épreuve notre sens de l’observation : je dois bien avouer qu’on s’est un peu plantés, mes collègues et moi. Alors oui, Malo est encore trop petit pour ce genre de livres, mais je suis sure qu’il plaira particulièrement à ma petite Chérie de presque trois ans. Sœurette, tu viens bientôt ? 😁

9782330027636_54_1

◊ Le plus drôle : Rébellion chez les crayons, Drew Daywalt & Oliver Jeffers

9782877678087

Et si les crayons se mettaient en grève ? Entre ceux qui se plaignent de trop travailler, et ceux qui souffrent de ne jamais servir, Duncan ne sait plus où donner de la tête… Autant vous le dire : j’ai adoré l’idée. C’est ma responsable qui me l’a présenté, et… OUI, J’AI CRAQUÉ. Chaque crayon écrit donc une lettre à Duncan, espérant ainsi réparer l’injustice qui l’accable… Et c’est drôle. Drôle, bien écrit et plein de bon sens, ce qui en gâche rien. Cet album-ci sera réservé aux enfants un poil plus grands (à partir de six ans, je dirais), sans limite d’âge : c’est ce qui est bien avec ce genre de petites pépites ❤️

94845881_o

Petite sélection que celle de ce mois-ci, mais j’espère tout de même qu’elle vous aura plu ! N’hésitez pas à me faire part de vos récentes trouvailles en matière d’albums jeunesse, je suis TOUT À FAIT preneuse 😁

Le Mercredi… des petits ! #2

Le mercredi... Des petits !

Hello mes chatons !

Oui, c’est un nouveau concept… Je poste mes articles du mercredi le vendredi ! Je ne vais pas vous le cacher… Je crois que je tiens quelque chose, là :3

Trêve de plaisanterie ! Ayant eu quelques soucis organisationnels (un jour, je prendrai le temps de faire un petit article sur ces journées hautes en couleurs. Et si vous avez des tuyaux pour gagner du temps, je suis preneuse), je n’ai pas pu publier cet article mercredi dernier… Mais ne voulant pas attendre mercredi prochain, je choisis la voie de la rébellion et le poste aujourd’hui. VOILA.
Le mois dernier, je vous présentais donc quelques albums peuplant la bibliothèque de Malo. Cette fois-ci, et pour ne pas faire de jaloux, c’est la mienne qui sera mise à l’honneur : en bonne maman angoissée et désireuse de bien faire, je me suis entourée d’une foule de bouquins plus ou moins bien sur à peu près tous les aspects de la maternité. Ambiance !

Le mercredi des petits 2

Les tops :

Bébé s’exprime par signe, Christine Nougarolles & Anaïs Galon

Un must-have pour tous les parents ayant envie de s’essayer à une autre méthode de communication ! Les bébés, maitrisant bien plus rapidement la motricité fine que le langage, sont particulièrement réceptifs à la langue des signes. A travers une foule de conseils fort instructifs et un dictionnaire de 150 signes basiques, les deux auteurs nous donnent quelques clés pour réussir notre expérience de la LSF avec bébé… Et ainsi réduire la frustration des enfants (et des parents !) qui disposent alors d’un moyen simple de faire comprendre à leur entourage leurs besoins et envies. De notre côté, cela fait deux petits mois que nous avons commencé avec Malo… Et il se montre hyper attentif ! D’ailleurs, je crois qu’il commence à signer « dodo », même si c’est encore approximatif 😀

Vivre la pensée Montessori à la maison, Emmanuelle Opezzo

Je suis en plein dedans… Et j’adore ! C’est clair et instructif, parfait pour une première expérience de la pédagogie Montessori. Mais qu’est-ce que c’est, la pédagogie Montessori ? Visant à favoriser l’autonomie et la confiance en soi de l’enfant en respectant leur rythme naturel, elle s’associe immanquablement au courant de « parentalité bienveillante ». Emmanuelle Opezzo en explique ainsi les grandes lignes en nous donnant plusieurs pistes de mise en pratique, et fait de son petit ouvrage un guide franchement utile pour tous les parents souhaitant adopter une philosophie de l’éducation plus… Tendre, respectueuse de l’enfant 😉

Bébé veggie, Ophélie Véron & Marjorie Crémadès

Même si je ne pense pas faire de Malo un petit végétarien (il mangera toutefois bien moins de viande que ce à quoi nous fûmes habitués, c’est certain), ce petit bouquin de recettes m’accompagne tous les jours ou presque : boycottant un petit peu les petits pots tout préparés, j’essaye en effet de prévoir à l’avance ses repas pour la semaine… Et Bébé veggie regorge de bonnes idées ! J’ai appris plein de choses par son intermédiaire (la bonne utilisation des crèmes de céréales, entre autre, dont Malo raffole), et rares sont les recettes à ne pas avoir remporté de franc succès. Pour les parents souhaitant s’essayer à la DME (Diversification Menée par l’Enfant, ou comment repeindre ton intérieur dans la joie et la bonne humeur), les auteures vous donnent également quelques pistes pour bien débuter 🙂

Cocktails de petits pots, Élise Morfin

Le graphisme est génial, et les recettes également ! Si celui-ci inclut viandes, poissons et produits laitiers, les recettes n’en sont pas moins savoureuses. J’en ai encore beaucoup à tester, Malo n’ayant pas tout à fait l’âge « requis » pour certaines d’entre elles 🙂

Les flops :

Flop… Pas vraiment, mais disons que je n’y ai pas trouvé ce que je cherchais. Prenez le Élever son enfant, de Marcel Rufo. D’un côté, il est bourré de bons conseils (le cahier pratique à la fin est super bien fait, entre autre), et d’un autre… L’allaitement y est marginalisé (et j’ai tendance à être un peu chatouilleuse sur la question). De même, je trouve qu’il y présente une philosophie de l’éducation très traditionnelle, et du coup pas forcément en accord avec ce que je souhaite pour Boubou’d’chou… Même constat pour Votre bébé de 1 jour à 1 an : si vous souhaitez acquérir ce genre d’ouvrage, dites vous donc qu’il vous faudra rester très extérieur à ce que vous y trouverez : il ne s’agit purement et simplement que de moyennes et d’indications sur ce que devrait plus ou moins faire votre bébé à à peu près tel âge… Le mieux est peut-être de se laisser porter 🙂

Un mercredi essentiellement pour les grands, donc, mais j’espère tout de même que cela vous aura plu ! Le mois prochain, les albums seront de retour, c’est promis 😉 Une belle journée à tous ! ❤️

Le mercredi… Des petits ! #1

Le mercredi... Des petits !

Hello mes chatons !

Si vous me suivez depuis un moment, le nom de ce rendez-vous ne sera pas sans vous rappeler quelque chose… En effet, je vous parlais de mon envie de mettre à l’honneur de la littérature pour la jeunesse il y a plus d’un an déjà, à l’occasion d’un article où je vous annonçait la création dudit rendez-vous… Qui n’a, finalement, jamais vu le jour. BRAVO ! Un an (et demi, n’ayons pas peur des grands mots) plus tard, me voici donc avec des hordes de livres pour enfants sur les bras, de l’album au livre de cuisine, en passant par de la vulgarisation montessorienne. Ajoutons à cela un Boubou qui a déjà une bibliothèque (presque) aussi remplie que celle de sa mère, une grande choupinette qui dévore les livres plus vite que son ombre, un bonhomme qui « aime lire mais pas trop » (j’en fais une affaire personnelle !), une petite poupée qui pourrait passer un après-midi plongée dans ses albums, et une maman-bonne fée qui régit ce petit monde à coup de pages et file toujours de bons tuyaux à son petit Bouchon de sœur, et l’équipe de choc est au complet ! Cette fois-ci, c’est donc décidé : une fois par mois (on reverra la périodicité à la hausse si cela s’impose), nous parlerons ENFANTS sur ce blog. Enfants qui lisent, enfants qui mangent, enfants qui jouent. Prêts ?

Côté albums

Étant en challenge 0 achat jusqu’à une date indéterminée, j’avoue m’être un peu lâchée sur les livres pour enfants. PAS BIEN, d’accord, mais je ne pouvais pas leur résister. Voyez plutôt :

Untitled design

D’habitude, je suis plutôt petits formats : plus pratique à tenir le soir, quand il s’agit de lire une histoire à Malo. D’autant plus qu’il ne s’intéresse encore qu’assez peu aux images, le bougre. Mais là… Quand j’ai vu Glouton, et Les deux grenouilles à grande bouche… Impossible de résister : le premier est tout simplement GÉNIAL, tant dans le texte que dans la mise en forme, et le second m’a fait beaucoup rire. Du coup, et même si je pense qu’il va bien se passer quelques mois avant que Malo n’apprenne vraiment à les apprécier, je me suis fait un petit plaisir :3

Glouton le Croqueur de livres, Emma Yarlett – Gründ

Glouton est un petit monstre tout jaune, qui a une vilaine passion : il croque tout ce qu’il peut, et surtout… Les livres ! Mais Glouton ne se contente pas de croquer les pages, non, il se faufile carrément dans les histoires des autres : Boucle d’or et le Petit Chaperon rouge, entre autres, ne sont pas au bout de leurs peines… Il faut vite le rattraper !

Pourquoi on aime ? Parce que Glouton est tout mignon, que l’histoire est rigolote et le design travaillé : on aime voir cette petite boule se glisser dans nos contes traditionnels, pour y mettre la pagaille à grands coups de grignotage. Le plus ? La mise en forme de l’album, avec ses découpes astucieuses et ses « livres à l’intérieur du livre » !

Les deux grenouilles à grande bouche, Pierre Delye & Cécile Hudrisier – Didier jeunesse

Une grenouille à grande bouche, ça va… Mais deux ! Et pourtant, quand vient l’heure du déluge, les passagers de l’arche sont bien obligés de l’admettre : les deux grenouilles seront du voyage. Mais elles chantent faux, terriblement faux, et… Elles chantent tout le temps ! Avec elles, c’est sûr… La pluie n’est pas prête de s’arrêter !

Pourquoi on aime ? Parce que les grenouilles à grande bouche, quoi ! Elles sont casse-pieds, mais irrésistibles. J’aime beaucoup le dessin, entre crayonnage et matériel de découpe, et le texte est assez farfelu, parfait pour faire rire les bouts de chou. Non, décidément : j’adore !

Devine combien je t’aime, Sam McBratney & Anita Jeram – L’École des loisirs

Pour Petit Lièvre Brun, l’heure est venue d’aller dormir. Mais, avant, il a quelque chose de très important à dire à son papa… Et pourtant, ce n’est pas si évident, de dire à quelqu’un combien on l’aime !

Pourquoi on aime ? Parce que c’est adorable ! Entre ce petit Lièvre et son papa, ce n’est que mignonnerie : ils rivalisent tous deux d’inventivité pour dire à l’autre combien ils s’aiment, et j’avoue que j’ai beaucoup aimé le fait que ce soit un papa au centre de l’histoire, et non pas une maman -ce qui est tout de même plus courant. Je la lis pour ainsi dire tous les soirs à Boubou, qui a bien compris que, quand sa maman se penche pour lui chuchoter au creux de l’oreille « Je t’aime jusque la lune… ET RETOUR ! », c’est qu’il va avoir droit à une foule de bisous ^_^

C’est la nuit !, Magali Bonniol – L’École des loisirs

 Petit lapin en a marre d’être un lapin en peluche : lui ne rêve que d’être un vrai lapin sauvage, prêt à en découdre avec les renards affamés. Le voilà qui sort de la chambre d’Étienne, armé de son crayon pointu, pour vivre de folles aventures…

Pourquoi on aime ? Parce que cela combat gentiment les préjugés et les aprioris, et qu’il parle aussi d’amitié. Parce que, une fois encore, L’école des loisirs nous offre un récit emplie de bons sentiments, et que ce petit lapin est particulièrement choupinou ❤️

La princesse, le dragon et le chevalier intrépide, Geoffroy de Pennart – L’École des loisirs

Que fait un chevalier, dès qu’il voit un dragon ? Il l’assomme, bien entendu ! Et pourtant, notre chevalier aurait mieux fait de s’abstenir : sa belle ne semble pas prête à lui pardonner d’avoir cabossé son dragon préféré… Comment réussira-t-il à conquérir son cœur ?

Pourquoi on aime ? Même s’il est clairement destiné aux plus grands (trop de texte pour lire à un p’tit chou), ce petit album m’a beaucoup plu : il est assez drôle et bien écrit, et j’ai beaucoup aimé ce dragon grognon. Un petit album qui ne paye pas de mine, mais somme toute bien sympathique !

Au lit, petit monstre !, Mario Ramos – L’École des loisirs

Petit monstre n’a aucune envie d’aller se coucher… Mais son papa est bien décidé à le voir sous la couette, et plus vite que cela !

Pourquoi on aime ? Celui-ci pour le coup… Je n’accroche pas des masses. Le texte me laisse perplexe, et le père en fureur dubitative. C’est un classique, hein, donc j’imagine qu’il a fait ses preuves… On verra quand Malo sera un peu plus grand, et pourra choisir lui-même ses lectures !

***

Je m’arrêterai ici pour cette fois-ci, bien qu’ayant encore sous le coude un bon paquet de livres : nous parlerons, prochainement, petits pots et recettes pour bébé, ainsi qu’ouvrages plus… Pédagogiques, disons. Le temps que je prévienne ma sœurette (Et un bisou, si tu passes par là !) que le rendez-vous est de nouveau opérationnel ! J’espère donc que cela vous aura plu, et vous dit à très bientôt pour une nouvelle mise à l’honneur des plus petits. Love ! ❤️