À la pioche ! #4

Mes petits Marcassins,

BONJOUR ! Et pardonnez-moi de vous avoir fait faux-bond la semaine passée : nous avions de la famille le dimanche, je n’ai donc pas eu le temps d’écrire l’article. Et comme je bossais le lundi… BREF ! Passons donc au sujet qui nous intéresse… Vais-je me souvenir du livre sélectionné par Chéri, aujourd’hui ?

Cette semaine, Chéri a choisi le 3e livre de la 1ere rangée de la troisième étagère, dans la 2e bibliothèque. Autrement dit…

Autrement dit, je m’en souviens parfaitement !

♣ Quand, comment, où ?

Quand, en début d’année 2017. Comment, par la Poste, offert par mon frère pour Noël (on ne dira pas que je lui ai soufflé l’idée). Où ? J’en ai pour la première fois entendu parler aux Imaginales 2016, lors d’une conférence. L’idée de le lire ne m’avait plus quittée depuis !

♣ Lu, ou non ?

Que oui ! Et bien peu de temps après son entrée dans ma PAL, en vérité ! Il me tentait bien trop pour que l’y laisse mourir 😀 Et… J’ai adoré. Vraiment ! L’ambiance est incroyable, mêlant fantastique et thriller, les personnages sont loin de tout manichéisme, et l’intrigue… FIOU. Une vraie claque ! Il me tarde d’ailleurs de voir si le prochain roman de l’auteure sera aussi puissant 🙂

♣ Et, de quoi ça parle ?

Yuri vit avec sa sœur, Kira, au cœur d’un village perdu de Sibérie. Entouré d’un Blizzard impénétrable durant tout l’Hiver, celui-ci est comme coupé du monde : seule rôde aux alentours une meute de loups aux pouvoirs psychiques dévastateurs… La même meute ayant emportée la compagne de Yuri un an auparavant. Alors que le jeune homme peine encore à faire son deuil, le sort semble de nouveau s’acharner sur lui : Kira tombe subitement malade, atteinte d’un mal des plus étranges : sa peau se recouvre peu à peu de glace. Impuissant, le chaman du village la déclare condamnée et les somme de partir. Accompagnés d’Anastasia, leur amie infirmière, Yuri et Kira vont se lancer sur les pistes pour gagner la grande ville et espérer, ainsi, trouver un remède. Mais en quittant l’abri relatif de leur foyer, nos trois compagnons se mettent à la merci des loups… Voire pire.

♣ Le mot de la fin ?

Une lecture marquante, dans laquelle j’ai eu plaisir à me replonger l’espace de ce rendez-vous 🙂 Je la conseille à tous les curieux qui souhaitent vivre un moment de dépaysement complet !

Du love mes petits, et à très vite ! ❤️

À la pioche ! #3

Mes petits marcassins,

Bonjour ! Et Joyeux 1er Mai à tous 😀 Chez nous, il sera pluvieux : nous avons profité de notre journée d’hier pour aller faire notre petite randonnée hebdomadaire, et nous avons bien fait : nous sommes tombés sur une foule de brins de muguet 😀 Ce jour d’hui sera de fait plus studieux : une foule d’articles attendent d’être écris ! Sans plus attendre, je vous présente donc le livre choisi par Chéri cette semaine… :

Cette semaine, Chéri a choisi le3e livre de la deuxième rangée de la 4e étagère, dans la 5e bibliothèque. Autrement dit…

Autrement dit, un livre qui se trouve depuis des années en ma possession !

♣ Quand, comment, où ?

Quand ? Il y a des années : j’étais encore en DUT, j’en suis certaine. Donc… Il y a au minimum cinq ou six ans. Où, chez Gibert Jeune (ce qui explique l’état un peu défraichi du bouquin !). Je m’en souviens encore ! J’y faisais une virée avec l’une des mes amies, et c’est justement elle qui m’avait conseillé la série. La petite anecdote, c’est que j’ai acheté trois tomes. Le troisième des chroniques, donc, mais aussi le premier et, pensais-je, le deuxième. Sauf que je suis rendu compte en rentrant qu’il s’agissait bien d’un deuxième tome, oui, mais… Pas de la même série. La honte.

♣ Lu, ou non ?

… Non. Vous rendez-vous compte ? Des années qu’il est dans ma PAL, et je ne l’ai pas lu. Ni lui, ni aucun des deux autres achetés à la même occasion. Je crois que j’attendais d’acquérir la trilogie complète avant de m’y mettre… La bonne excuse ! Le comble, c’est que j’ai depuis découvert d’autres trilogies de l’auteur, s’inscrivant dans le même cycle mais bien après celle-ci. Je fais parfois preuve d’une logique tout à fait particulière, que voulez-vous ‘_’

♣ Et, de quoi ça parle ?

Un petit résumé, ça vous dit ?
La guerre entre les mondes de Midkemia et Kelewan s’est achevée. Le royaume de Krondor espère connaître la paix, même précaire car dans le Nord se lève une sinistre armée d’elfes noirs, trolls et gobelins, annonçant l’avènement du chaos. Une terrible prophétie doit bientôt s’accomplir, mettant en péril les jours d’Arutha, prince de Krondor. Une horde d’assassins et de guerriers maléfiques est lancée à ses trousses…
Pourra-t-il échapper à son destin ?

♣ Le mot de la fin ?

Pendant un instant, je me suis dit qu’il serait bien que je m’engage à le lire d’ici la fin de l’année. Mais je me connais : je crois que cela reviendrait à anéantir toutes mes chances de le lire dans les mois qui viennent ! Je ne peux donc qu’espérer que l’un d’entre vous l’ait lu, et me fasse l’apologie de cette trilogie 🙂

Du love mes petits, et à très vite !

À la pioche ! #2

Mes petits marcassins,

BONJOUR ! Et ravie de vous retrouver pour ce deuxième rendez-vous, après l’enthousiasme que vous avez réservé au premier 🙂 J’avoue que cela me plait de retrouver au gré des choix de Chéri des livres que j’ai parfois pu oublier :3

Cette semaine, Chéri a choisi le 4e livre  de la 1ere étagère, dans la 2e bibliothèque. Autrement dit…

Autrement dit, encore un très bon choix, bien que plus angoissant que le premier !

♣ Quand, comment, où ?

… Raaaah ! Je ne sais plus. Mais alors, PLUS DU TOUT. Il est arrivé dans ma PAL en Octobre 2014, et grâce au blog je sais que c’est un cadeau. Mais de qui, pour quoi ? Je ne sais pas. LA HONTE ULTIME. Heureusement que le blog était là, d’ailleurs, sinon… Sinon je ne me serais absolument pas rappelé de sa date d’entrée dans ma bibliothèque ‘_’

♣ Lu, ou non ?

… Je suis absolument incapable de vous le dire. L’histoire, avec cette dame qui voit son visage partir en lambeaux dès les premières lignes, me dit vaguement quelque chose. Mais, pour le reste… Je ne m’en souviens absolument pas. L’ai-je lu, sans en garder un seul souvenir ? Probable, mais étrange : je me souviens de tous les autres romans de Sire Cédric que j’ai pu lire. Pourquoi oublier celui-ci ? D’autant que cet auteur est un peu particulier pour moi : je l’ai rencontré pour la première fois alors que j’étais encore en DUT, en tout petit comité : le journal Métro avait organisé une petite rencontre avec une vingtaine de lecteurs afin qu’il nous présente son dernier roman en date, Le jeu de l’Ombre. Que j’avais dévoré le soir même ! Je m’étais ensuite empressée de lire L’enfant des cimetières, qui m’avait alors foutue une trouille de tous les diables… Bref, je n’ai pas manqué depuis d’aller le saluer à chaque fois que je le croisais dans une manifestation. Alors oublier ainsi un de ces livres… Étrange, vraiment.

♣ Et, de quoi ça parle ?

Puisque je suis incapable de me souvenir de quoi que ce soit… Le résumé parlera pour moi !
 » Par une nuit d’hiver glacée, deux flics de la criminelle, partis pour surveiller un parrain de la drogue en banlieue parisienne, mettent les pieds dans une étrange affaire. Leur principal suspect est mort brûlé vif dans son appartement et les méthodes employées ne ressemblent pas à un règlement de compte. Eva Svärta, la policière albinos, dominée par le désir obsessionnel de retrouver le meurtrier de sa mère et de sa sœur jumelle, pressent un danger imminent. Et si les fantômes du passé se mettaient à reprendre vie ? Hallucination ou réalité ? »

♣ Le mot de la fin ?

Chéri m’a bien mise dans l’embarras, avec celui-ci ! Espérons que je me souvienne mieux du prochain x) Certains d’entre vous l’ont-il lu ?

Du love mes petits ❤️

À la Pioche ! #1

Mes petits Marcassins,

Bonjour ! Comment allez-vous, en ce beau lundi de Pâques ? Les cloches furent-elles généreuses ?  Elles furent un brin solitaires, chez nous : c’est en effet la première fois que nous ne le fêtons qu’à trois ‘_’ Étrange ! Nous sommes donc sortis faire une graaande randonnée, histoire de 🙂 Mais ce n’est pas ce qui nous intéresse ce jour : j’ai en effet un nouveau projet à vous présenter ! Quand je suis rentrée de vacances, j’ai eu la surprise de découvrir que Chéri avait construit une troisième bibliothèque, afin de désengorger les deux précédentes. Six bibliothèques peuplent donc notre chez nous, et toutes sont… Pleines à craquer. Ce pourquoi Chéri m’a demandé : « Mais, tu te souviens vraiment de tous les livres qui sont là-dedans ? Quand ils y sont rentrés, pour quelle occasion, si tu les as lus ou non ? »
La réponse est… OUI. Enfin, je crois. Du coup, on a décidé de se prêter à un petit jeu : une fois par semaine (du moins, j’aimerai), il choisira un livre dans l’une des bibliothèques. Peu importe lequel, que je l’ai lu ou non. Il choisira, et je vous en parlerai. Pas longtemps ! Mais histoire de vous en dire davantage sur son histoire 🙂 Le principe vous plait ? J’espère ! ❤️

Cette semaine, Chéri a choisi… : le 5e livre de la 1e rangée sur la 7e étagère de la 3e bibliothèque. Autrement dit…

Autrement dit, cet homme a excellent goût ! Enfin, mon petit doigt me dit qu’un petit Bout s’est immiscé dans le choix de son père, attrapant le livre mis en valeur sur une des étagères à sa portée 🙂

♣ Quand, comment, où ?

Cette petite beauté est arrivée dans ma PAL il y a quatre ou cinq ans, à la faveur de… Franchement, je ne sais plus. De mémoire, je crois avoir craqué au hasard de mes pérégrinations chez Gibert Jeune, charmée par sa couverture et finalement confortée par la merveilleuse chronique de Morgana 🙂

♣ Lu ou non ?

QUE OUI ! Bien sûr, qu’il est lu, et relu ! L’Empire Ultime marque mon coup de foudre pour l’œuvre de Brandon Sanderson. Ma première rencontre avec ce monstre sacré, c’est dire ! Je me souviens encore que j’avais été émerveillée par l’univers si riche et complexe qu’il mettait en place, et définitivement charmée par ses personnages tout simplement… Inoubliables. Le système de magie innovant, l’univers très bien dépeint… BREF, coup de cœur intersidéral, qui me hante encore quatre ans plus tard ❤️

♣ Et, de quoi ça parle ?

Luthadel, capitale de l’Empire Ultime. Gouvernée d’une main de fer par le Seigneur Maitre, tyran âgé de plusieurs siècles, cette ville est un concentré d’inégalité et de tragédies, où la majorité est cruellement opprimée au bénéfice de quelques uns. Vin est une jeune Skaa, vivant de rapines et de menus larcins aux côtés de son frère ainé. Le jour où celui-ci disparait, c’est tout son univers qui s’effondre : quelle vie peut-elle espérer, elle qui doit maintenant subir sans broncher les accès de colère du chef de bande, au risque de finir seule et brisée au fond d’une ruelle ? Un avenir sombre et sans relief s’offre à elle… jusqu’à ce qu’elle rencontre Kelsier. D’un ego surdimensionné et à l’humour ravageur, l’homme n’a qu’une idée en tête : renverser l’Empire. Et, pour ce faire… Il semblerait qu’il est plus que tout besoin de Vin.

♣ Le mot de la fin ?

Lisez-le ❤️ Je crois que tout est dit ! L’une des pépites de ma bibliothèque, à n’en pas douter 😉
Et vous, l’avez-vous lu ? Du love mes petits ❤️