À la pioche ! #2

Mes petits marcassins,

BONJOUR ! Et ravie de vous retrouver pour ce deuxième rendez-vous, après l’enthousiasme que vous avez réservé au premier 🙂 J’avoue que cela me plait de retrouver au gré des choix de Chéri des livres que j’ai parfois pu oublier :3

Cette semaine, Chéri a choisi le 4e livre  de la 1ere étagère, dans la 2e bibliothèque. Autrement dit…

Autrement dit, encore un très bon choix, bien que plus angoissant que le premier !

♣ Quand, comment, où ?

… Raaaah ! Je ne sais plus. Mais alors, PLUS DU TOUT. Il est arrivé dans ma PAL en Octobre 2014, et grâce au blog je sais que c’est un cadeau. Mais de qui, pour quoi ? Je ne sais pas. LA HONTE ULTIME. Heureusement que le blog était là, d’ailleurs, sinon… Sinon je ne me serais absolument pas rappelé de sa date d’entrée dans ma bibliothèque ‘_’

♣ Lu, ou non ?

… Je suis absolument incapable de vous le dire. L’histoire, avec cette dame qui voit son visage partir en lambeaux dès les premières lignes, me dit vaguement quelque chose. Mais, pour le reste… Je ne m’en souviens absolument pas. L’ai-je lu, sans en garder un seul souvenir ? Probable, mais étrange : je me souviens de tous les autres romans de Sire Cédric que j’ai pu lire. Pourquoi oublier celui-ci ? D’autant que cet auteur est un peu particulier pour moi : je l’ai rencontré pour la première fois alors que j’étais encore en DUT, en tout petit comité : le journal Métro avait organisé une petite rencontre avec une vingtaine de lecteurs afin qu’il nous présente son dernier roman en date, Le jeu de l’Ombre. Que j’avais dévoré le soir même ! Je m’étais ensuite empressée de lire L’enfant des cimetières, qui m’avait alors foutue une trouille de tous les diables… Bref, je n’ai pas manqué depuis d’aller le saluer à chaque fois que je le croisais dans une manifestation. Alors oublier ainsi un de ces livres… Étrange, vraiment.

♣ Et, de quoi ça parle ?

Puisque je suis incapable de me souvenir de quoi que ce soit… Le résumé parlera pour moi !
 » Par une nuit d’hiver glacée, deux flics de la criminelle, partis pour surveiller un parrain de la drogue en banlieue parisienne, mettent les pieds dans une étrange affaire. Leur principal suspect est mort brûlé vif dans son appartement et les méthodes employées ne ressemblent pas à un règlement de compte. Eva Svärta, la policière albinos, dominée par le désir obsessionnel de retrouver le meurtrier de sa mère et de sa sœur jumelle, pressent un danger imminent. Et si les fantômes du passé se mettaient à reprendre vie ? Hallucination ou réalité ? »

♣ Le mot de la fin ?

Chéri m’a bien mise dans l’embarras, avec celui-ci ! Espérons que je me souvienne mieux du prochain x) Certains d’entre vous l’ont-il lu ?

Du love mes petits ❤️

Sunday’s Books #85

Mes petits marcassins,

BONJOUR ! Comment allez-vous, en ce dimanche électoral ? De notre côté, nous avons profité du réveil matinal du Boubou pour être aux urnes avant la foule :3 Nous voici désormais rentrés, alors à moi le blogging ! Cette semaine fut assez intense (laquelle ne l’est pas, je vous le demande ?), mais riche en rencontres de toute sorte : même si ce n’est pas toujours la joie au boulot, on ne peut nier qu’il me permet de discuter avec des gens aussi passionnés que moi :3 Mais passons !

Côté lectures

Cette semaine, deux livres m’ont accompagnée : Membrane de Chi Ta-Wei, un roman SF très particulier mais non moins passionnant, et Transférés de Kate Blair, nouveauté de chez Michel Lafon. Si le premier est assez exigeant et ne peut se lire en deux temps, trois mouvements, le second se lit beaucoup plus rapidement : j’ai passé un bon (et court) moment avec ce roman ado à la fois original et prenant. Je ne regrette pas d’avoir différé mon envie de fantasy pour m’y plonger 🙂 Ceci dit, la semaine qui vient sera consacrée à deux monstres qu’il me tarde de retrouver : j’ai en effet décidé de relire Manesh de Stefan Platteau et Même pas mort de Jean-Philippe Jaworski avant de me plonger dans leurs suites respectives. Vous qui connaissez mon amour pour leurs plumes, vous pensez bien qu’il me tarde de m’y mettre !

Côté acquisitions

Une petite nouveauté à noter, seulement ! Nous ferons le compte d’ici quelques jours, mais je peux déjà vous dire que mon challenge 0 achat (ou presque) est en très bonne voie… Pour une fois ! Mais là n’est pas le sujet : cette petite pépite est arrivée pile au bon moment pour me redonner un coup de fouet. Mais qui, qui a la capacité de me mettre de bonne humeur ainsi, je vous le demande ? Comment, vous ne voyez vraiment pas… ?

Mais oui, évidemment : qui d’autre que Gabriel Katz ? Si son dernier né se rapproche bien davantage du polar que de la fantasy, je n’en reste pas moins convaincue qu’il me fera passer un excellent moment !

Blogo’s life

Incroyable mais vrai, j’ai pris le temps d’aller flâner sur la blogo. Et ai, comme à chaque fois, été diablement tentée par plusieurs d’entre vous ! Mention spéciale à BlackWolf pour sa chronique de Planetfall, à Apophis pour son avis sur Luna et à Albédo pour sa review de La compagnie noire (que je voulais déjà découvrir avant, et à laquelle je vais désormais avoir beaucoup de mal à résister) : ils m’ont tous les trois donné envie de me ruer sur l’instant dans les rayonnages de la librairie la plus proche. BOUH !

Je vous souhaite à tous une excellente semaine, à très vite !

Top Ten Tuesday #110

C’est mardi, l’heure du TTT hebdomadaire ! Ne me retrouvant plus dans les sujets français, j’ai décidé de passer sur les originaux, à savoir ceux planifiés sur le blog The Broke and the Bookish 🙂 Le principe reste le même : proposer notre top 10 (ou 5, ou 20) de livres pour un thème prédéfini.

top-ten-tuesday

Le thème de la semaine :
Les 10 petites choses nous donnant envie de lire un livre sur l’instant.

Une belle couverture : je crois que c’est ce qui va me faire aller vers un livre en premier, si je ne connais pas son auteur. Combien de livres n’ai-je achetés qu’en raison de leur sublime couverture ? Si je n’ai plus trop tendance à le faire, je continue tout de même à prêter énormément d’importance à ce que certains qualifieraient de détails : j’aime que la couverture me raconte une histoire, m’en dise davantage sur le livre que je tiens entre les mains 🙂

Des dragons : Je n’y résiste pas ! Qu’ils occupent une place centrale dans l’intrigue, ou ne servent que le décor… Je suis irrémédiablement attirée *_*

La mythologie celtique/Légende arthurienne : La faute à Chéri ! Si je n’étais pas forcément attirée par le sujet, il m’y a plus ou moins initiée et maintenant… Je résiste très rarement quand je croise un roman (ou une BD) traitant du sujet *_*

La Rome antique/mythologie grecque : Même topo, ce sont des sujets qui me passionnent. La faute, cette fois-ci, à Gladiator et Homère 🙂

Son auteur : allez, ne me dites pas que cela ne vous le fait pas, à vous aussi ! Vous vous promenez dans une librairie et là, BAM : vous repérez un livre écrit par l’un de vos auteurs préférés, mais dont vous ignoriez l’existence…. Moi, je ne peux pas résister ! C’est ainsi que j’ai craqué pour l’ensemble des romans de Messieurs Platteau, Jaworski, Damasio, Peru, Katz… Et quelques autres 🙂

Une bonne recommandation : autrement dit… VOUS ! Difficile de résister à une chronique particulièrement élogieuse, à ce petit commentaire qui, l’air de rien, se fait l’agent d’une envie irrépressible ! (sur la photo, la chronique d’Albédo sur La compagnie Noire !)

Et… C’est tout, je crois ? À vos claviers ! Je veux savoir ce qui vous fait craquer 🙂

 

À la Pioche ! #1

Mes petits Marcassins,

Bonjour ! Comment allez-vous, en ce beau lundi de Pâques ? Les cloches furent-elles généreuses ?  Elles furent un brin solitaires, chez nous : c’est en effet la première fois que nous ne le fêtons qu’à trois ‘_’ Étrange ! Nous sommes donc sortis faire une graaande randonnée, histoire de 🙂 Mais ce n’est pas ce qui nous intéresse ce jour : j’ai en effet un nouveau projet à vous présenter ! Quand je suis rentrée de vacances, j’ai eu la surprise de découvrir que Chéri avait construit une troisième bibliothèque, afin de désengorger les deux précédentes. Six bibliothèques peuplent donc notre chez nous, et toutes sont… Pleines à craquer. Ce pourquoi Chéri m’a demandé : « Mais, tu te souviens vraiment de tous les livres qui sont là-dedans ? Quand ils y sont rentrés, pour quelle occasion, si tu les as lus ou non ? »
La réponse est… OUI. Enfin, je crois. Du coup, on a décidé de se prêter à un petit jeu : une fois par semaine (du moins, j’aimerai), il choisira un livre dans l’une des bibliothèques. Peu importe lequel, que je l’ai lu ou non. Il choisira, et je vous en parlerai. Pas longtemps ! Mais histoire de vous en dire davantage sur son histoire 🙂 Le principe vous plait ? J’espère ! ❤️

Cette semaine, Chéri a choisi… : le 5e livre de la 1e rangée sur la 7e étagère de la 3e bibliothèque. Autrement dit…

Autrement dit, cet homme a excellent goût ! Enfin, mon petit doigt me dit qu’un petit Bout s’est immiscé dans le choix de son père, attrapant le livre mis en valeur sur une des étagères à sa portée 🙂

♣ Quand, comment, où ?

Cette petite beauté est arrivée dans ma PAL il y a quatre ou cinq ans, à la faveur de… Franchement, je ne sais plus. De mémoire, je crois avoir craqué au hasard de mes pérégrinations chez Gibert Jeune, charmée par sa couverture et finalement confortée par la merveilleuse chronique de Morgana 🙂

♣ Lu ou non ?

QUE OUI ! Bien sûr, qu’il est lu, et relu ! L’Empire Ultime marque mon coup de foudre pour l’œuvre de Brandon Sanderson. Ma première rencontre avec ce monstre sacré, c’est dire ! Je me souviens encore que j’avais été émerveillée par l’univers si riche et complexe qu’il mettait en place, et définitivement charmée par ses personnages tout simplement… Inoubliables. Le système de magie innovant, l’univers très bien dépeint… BREF, coup de cœur intersidéral, qui me hante encore quatre ans plus tard ❤️

♣ Et, de quoi ça parle ?

Luthadel, capitale de l’Empire Ultime. Gouvernée d’une main de fer par le Seigneur Maitre, tyran âgé de plusieurs siècles, cette ville est un concentré d’inégalité et de tragédies, où la majorité est cruellement opprimée au bénéfice de quelques uns. Vin est une jeune Skaa, vivant de rapines et de menus larcins aux côtés de son frère ainé. Le jour où celui-ci disparait, c’est tout son univers qui s’effondre : quelle vie peut-elle espérer, elle qui doit maintenant subir sans broncher les accès de colère du chef de bande, au risque de finir seule et brisée au fond d’une ruelle ? Un avenir sombre et sans relief s’offre à elle… jusqu’à ce qu’elle rencontre Kelsier. D’un ego surdimensionné et à l’humour ravageur, l’homme n’a qu’une idée en tête : renverser l’Empire. Et, pour ce faire… Il semblerait qu’il est plus que tout besoin de Vin.

♣ Le mot de la fin ?

Lisez-le ❤️ Je crois que tout est dit ! L’une des pépites de ma bibliothèque, à n’en pas douter 😉
Et vous, l’avez-vous lu ? Du love mes petits ❤️

 

Top Ten Tuesday #109

C’est mardi, l’heure du TTT hebdomadaire ! Ne me retrouvant plus dans les sujets français, j’ai décidé de passer sur les originaux, à savoir ceux planifiés sur le blog The Broke and the Bookish 🙂 Le principe reste le même : proposer notre top 10 (ou 5, ou 20) de livres pour un thème prédéfini.

top-ten-tuesday

Le thème de la semaine :
Les 10 livres les plus singuliers que l’on ait lu (dans l’excellent sens du terme !)

Évidemment, je ne pouvais pas passer sur un thème comme celui-ci. Un thème qui me permet, une fois de plus, de vous parler de ces ouvrages qui m’ont touchée au delà du dicible, qui m’ont surprise par la qualité de leur plume, la richesse de leur intrigue et la vitalité de leurs personnages. De ces ouvrages qui m’ont ouvert le cœur tout grand, et ne l’on jamais refermé. Oui, je parle bien sûr de La dernière Terre, de ce livre doudou que je garde précieusement contre moi comme un talisman.
Oui, je parle bien sûr du Nom du vent, de cette pépite à laquelle je peine encore à croire, qui m’a laissée orpheline une fois terminée.
Oui, je parle bien sûr de La Horde du Contrevent, de cet OLNI fourmillant tout bonnement incroyable, qui me laisse admirative et pantoise dès que j’en ouvre les pages.
Oui, je parle bien sûr de Gagner la Guerre, de ce roman qui fait battre mon cœur un peu plus vite à chaque fois que je l’ai entre les mains.
Oui, je parle bien sûr de Manesh, qui me transporte instantanément sur les flots grâce à la voix magique de son conteur.
Oui, je parle bien sûr de Kushiel, de ce bouquin qui n’avait rien pour me plaire et qui, pourtant, m’a marquée au fer rouge…
Oui, je parle bien sûr de Fils-des-brumes, de cette superbe trilogie dont les personnages sont devenus des amis.
Oui, je parle des Royaumes du Nord, de ce livre si singulier qui m’a appris à rêver et à aimer la lecture.
Oui, je parle des Fiancés de l’Hiver, qui m’appelle irrésistiblement à chaque fois que je pose les yeux sur lui.

Oui, je parle de tous ces livres qui m’ont époustouflée par leur qualité, par leur singularité. De tous ces livres qui ont marqué irrémédiablement mon parcours de lectrice, et dont je me complairais à me replonger dans les pages, indéfiniment. Je parle de ces livres qui furent des coups de cœur absolus, des coups de foudre. Je parle de ces livres dont je suis tombée amoureuse, une idylle qui dure encore. Je parle de ces livres qui ne sont sans doute pas parfaits, mais qui le sont pour moi. Je parle de ces livres… ❤️

Et vous, quels sont les livres les plus incroyables que vous ayez lu ? Je veux la liste ! Bonne journée mes petits ❤️

In My Mailbox -5-

Mes petits marcassins,

BONJOUR ! Oui, je fus bien silencieuse, ces derniers jours… Pardonnez-moi ! Il faut dire que je me suis offert une petite escapade en Seine et Marne avec mon petit Boubou chéri, pour que nous puissions rencontrer (ENFIN !) notre adorable petit neveu/cousin ❤️ Rencontre qui a, d’ailleurs, donné lieu à une scène plutôt comique : Malo n’a pas vraiment supporté de me voir avec un autre bébé dans les bras x) Que cet enfant est exclusif ! Enfin, que voulez-vous. Je n’ai donc pas eu le temps de bloguer… Ni de lire : malgré les deux livres que j’avais pris soin de glisser dans ma valise, je n’ai pas eu le temps d’en ouvrir un seul. Pas même depuis que je suis rentrée, c’est dire ‘_’ À ma décharge, notre temps fut bien occupé : balades, jeux, discussions… Discussions, surtout : comme je vous le disais dans mon bilan de Mars, j’ai décidé de sauter le pas et de reprendre les études. Et, maintenant que cela est décidé, je n’en peux plus d’attendre ! Les inscriptions ne se feront qu’en mai, alors que je trépigne déjà d’impatience de m’y mettre. QUE C’EST LONG !
Enfin, passons. Un petit In My Mailbox s’impose car, malgré ma résolution de réduire drastiquement ma consommation globale, nous avons quelque peu craqué hier. La cause ? Un salon BD à Sevrier, et les 48h de la BD (encore), évidemment. J’y ai ainsi trainé Mari et fils, qui n’étaient pas franchement convaincus de la justesse de la chose… Et, je dois bien avouer que, quand j’ai vu le nombre de personnes s’étant donné le mot pour être présents dès l’ouverture, j’ai bien failli les rejoindre. Fort heureusement, nous avons pu flâner de-ci de-là… Et craquer ! Une BD pour Jo, une pour Malo et une pour moi, sans compter les trois BD à 1€. Une si belle occasion, pourquoi s’en priver ? Nous avons en outre pu discuter un bon moment avec Sophian Cholet, illustrateur de la série Zombies (scénarisée par M. Olivier Peru himself), ma foi fort sympathique. Boubou aura même réussi à lui soutirer l’un de ses outils de travail ‘_’ Malheureusement, nous n’aurons pu approcher aucun autre artiste : les files d’attente étaient terriblement longues, et avec Malo… Compliqué d’attendre. Nous sommes ainsi partis avant que le sieur Barbucci (illustrateur d’Ekhö) ne daigne pointer le bout de son nez, quand bien même un petit dessin n’aurait pas été pour me déplaire ‘_’ À la place, nous avons préféré aller flâner au bord du lac d’Annecy (cette fois-ci, Malo n’est pas tombé dedans, rassurez-vous) et profiter du beau temps. Histoire de faire le plein de bonne humeur avant une rentrée qui s’annonce bien, bien morose…

Mais laissons-là ces considérations déprimantes, et permettez-moi de vous montrer nos pépites !

Je vous laisse deviner ce qui est pour qui !
Du love mes petits, on se retrouve vite ❤️

 

Bilan du mois de Mars

Mes petits marcassins,

Bonjour ! Comment allez-vous ? Je sais, je n’ai pas été très présente ce mois-ci… Pour tout vous dire, le moral n’y était pas vraiment. Le boulot me pèse pas mal, et j’ai passé pas mal de temps à trouver une solution pour remédier à cela. Que je crois avoir trouvé, que l’on se le dise ! Je vais en effet… Me réinscrire à la fac. À distance. Pour faire une L3 Sciences de l’éducation, que je poursuivrais par un master… Afin de passer le CAPES de professeur documentaliste. Je crois en effet que le commerce n’est définitivement pas pour moi, et les contraintes qu’il impose nuisent de plus en plus à ma santé mentale ‘_’ Il est temps de changer cela ! Je sais que ça ne sera pas facile, que tout mener de front va vite devenir délicat, et que c’est sans doute le blog qui en pâtira en premier… Mais je vais tout faire, tout, pour faire les choses au mieux. Enfin, ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué : si les inscriptions se font au mois d’avril, la rentrée, elle, n’est qu’en septembre. Nous avons le temps de voir venir !

Côté lectures…

… Je ne suis pas mécontente ! Je n’ai certes pas lu dix livres, mais six… C’est déjà pas mal, non ? D’autant que, parmi eux, se trouve LE coup de cœur : Les seigneurs de Bohen m’a véritablement enchantée. C’est un livre magnifique, d’une richesse incroyable, aux personnages extrêmement forts et à l’intrigue particulièrement prenante… FIOU. Je ne m’en suis pas bien remise, que l’on se le dise. Très bon moment également avec Porcelaine, que nous devons lui aussi à Estelle Faye, mais aussi avec Winter People, un roman fantastique horrifique qui m’aura fichu une bonne trouille. Très bonne surprise ensuite avec le nouveau roman d’Agnès Martin-Lugand, qui sort pour une fois de sa zone de confort pour nous offrir un roman à l’aura pesante, mais non moins prenant. Petite déception, par contre, avec Le Sixième sommeil de Bernard Werber : si ma lecture fut assez bonne, la qualité que j’espérais n’était pas au rendez-vous. C’est un coup dans l’eau ! Ma dernière lecture du mois fut, quant à elle, tout à fait sympathique : Tuto n°1 – Embrasser comme une déesse m’aura beaucoup fait rire. Le pitch est relativement simple et l’intrigue un peu convenue, mais l’on passe un bon moment… Et c’est l’essentiel 🙂

Côté acquisitions

Que résonnent tambour et trompettes, je n’ai pas acheté un seul roman ce mois-ci ! Oui, j’ai craqué pour quelques albums pour Boubou, et un ou deux petits guides pratiques :3 Mais… Pas de romans ! Ceci dit, ce n’est pas pour ça que ma PAL ne s’est pas alourdie… Voyez plutôt :

Prévisions livresques

Hum… Voyons voir ! Ce mois-ci, seront donc au programme de source sûr Bois d’ombre, mais aussi Glass Sword et Membrane. J’aimerais également beaucoup relire Manesh et Même pas mort, en prévisions de ma lecture de leurs suites respectives. Et, clairement, vue la taille des pavés… C’est tout ! Je serai déjà ravie si j’arrivais à tenir mon programme 🙂

Je vous souhaite à tous un merveilleux mois d’avril, plein de bonnes choses et de belles lectures mes petits ❤️ À très vite !