Imaginales 2016… C’est fini !

Imaginales 2016

LES AMIS !

Me voici revenue d’une semaine HORS DU TEMPS. D’une semaine fabuleuse, fantastique, merveilleuse. D’une semaine riche en rencontres, en fous-rires et en amour, d’une semaine qui restera longtemps, LONGTEMPS gravée dans ma mémoire. D’une semaine…

AUX IMAGINALES !
***
Mercredi : l’arrivée.

La veille au soir… C’est décidé : nous partirons à 10h tapantes ! Histoire de pouvoir faire une pause tranquille, et d’arriver pile poil pour prendre possession de notre bungalow. Autant vous dire que je ne tenais absolument plus en place, à l’idée de retrouver le saint des saints… Et surtout de revoir mon petit Caribou préféré, celle-ci ayant adorablement partagé avec nous son bon plan logement. Évidemment, à 10h30… Nous ne sommes toujours pas partis : Jo peste contre notre voiture trop petite et Malo râle de ne pas être dans son lit, tandis que je furète dans nos bagages en cherchant ce que j’aurais pu oublier. Peu avant 11h, nous décollons… Le coffre complètement saturé, de même que la banquette arrière :

Capture d’écran 2016-05-30 à 23.24.29
* La baignoire, le matelas à langer, les 36 sacs de vêtements 
de rechange, les cinquante livres à faire dédicacer... Ahem.*

Finalement, nous arrivons quatre grosses heures plus tard, un Boubou complètement sur les nerfs en train de rager à l’arrière. Ni une, ni deux, je l’embarque avec moi dans la petite guérite servant d’accueil, laissant Jo garer la voiture. Et alors que je retourne chercher mon sac… JE LA VOIS. Je vois ma Sae, pimpante comme une rosée de printemps, debout à côté d’une voiture. Sachant que Nalex devait les déposer, elle et son chéri, je commence à courir vers le véhicule en faisant de grands signes… Avant de me rendre compte que je ne connaissais absolument pas les gens qui s’y trouvaient -et qui me regardaient, du coup, avec un air vaguement apeuré. Qu’à cela ne tienne, ON S’EN MOQUE : je saute sur Sae (où était donc Malo à ce moment-là ? Retourné dans les bras de son père ? Coincé dans notre embrassade ? La mauvaise mère que je suis ne s’en souvient plus), que je n’avais pas vu depuis novembre dernier (NOVEMBRE, quoi). Et là, séquence émotion : LE Nalex sort de sa voiture (garée un peu plus loin, du coup). Ça y est, j’y suis aux Imaginales : parce que ce festival, c’est avant tout retrouver les copains que tu ne vois pas souvent, mais qui finissent par devenir comme une seconde famille ❤️ Effusions de joie et embrassades s’en suivent, d’autant que Justine est, elle aussi, en voiture. Nous récupérons ensuite les clés des bungalows (qui se trouvent, comble du bonheur, l’un à côté de l’autre), vidons la voiture et partons faire quelques courses pour les jours à venir… Nous décidons finalement de nous coucher relativement tôt : une grosse journée nous attend demain ‘_’

Jeudi : la découverte

Première nuit, passée à trois dans un lit minuscule… Malo refusant catégoriquement d’aller dans son petit lit parapluie acheté pour l’occasion -l’ingrat ‘_’ Nous nous levons donc… Tôt. Très tôt : à cinq heures tapantes, le bout’d’chou est en pleine forme. Nous, non ! Qu’à cela tienne, nous nous préparerons les yeux fermés. Sae et son Chéri ayant décidé de consacrer cette journée à la visite du coin, nous descendons seuls pour participer à la conférence de lancement. Et, surprise ! Le festival a pris bien plus d’ampleur qu’il y a deux ans 😀 Chapiteaux et tentes se dressent de toutes parts, et nous ne savons plus où donner de la tête. Bonne nouvelle également : le soleil est de la partie !

Imaginales 1

Malo ayant décidé de participer activement à la conférence en prenant lui aussi la parole, c’est finalement seule que j’assiste à l’ouverture du festival… Mésaventure qui se répètera à chaque fois que nous espérons assister -ensemble- à une table ronde. Après avoir repoussé du mieux possible l’instant fatidique, nous pénétrons finalement dans la fameuse Bulle du livre… Et mon sang ne fait qu’un tour : DES LIVRES PARTOUT ! Alors que Jo me regarde d’un air circonspect, je sens que ma raison est en train de s’enfuir au grand galop : au diable l’avarice et les challenges 0 achat, il faut compenser la frustration de l’année passée : me voici discutant à bâtons rompus avec Jérôme Vincent, responsable des éditions ActuSF et pourvoyeur émérite de bons conseils en matière de lecture… Qui saura finalement me faire craquer pour trois titres (et pas des moindres !), les autres atterrissant directement dans ma Wish-List. Tel un messie porteur de bonne parole, il a ainsi donné le ton de ces quatre prochains jours : ils seront placés sous le signe du partage et de la sympathie ! C’est ensuite Cindy Van Wilder qui croise mon chemin, sur laquelle je m’empresse de sauter : depuis Montreuil dernier, c’est qu’elle m’a manqué ! Sourires encore, embrassades et effusions de joie… et craquage, de nouveau : Memorex est mien !
L’heure de déjeuner arrive, et nous repartons vers le camping : Malo est bien agité, une petite sieste sera la bienvenue. Une sieste que nous faisons -de nouveau- à trois, le petit bourricot étant bien perturbé :3 Nous finissons par retourner sur le festival, croisant au détour d’une allée Sae et son Chéri : les voilà, eux aussi, plongé dans le grand bain ! Pendant que nous sautillons d’un stand à l’autre, les garçons se tiennent compagnie et complotent pour restreindre nos achats : peine perdue, surtout pour moi : tombant sur les adorables Gabriel Katz et Olivier Gay (qui, en passant, remettent en doute la parentalité de Malo -rapport à nos couleurs de cheveux respectives)(je dis ça, je dis rien), je me précipite sur La maitresse de guerre (et gagne la meilleure dédicace de ce salon, ouioui) et le premier tome du Noir est ma couleur… Les paquets commencent à peser. Lourd ! Et pourtant… Impossible de se reposer avec Boubou, qui ne demande qu’une chose… MARCHER !

Imaginales 2

Nous finissons la journée sur notre terrasse, à comater en massant nos biceps endoloris… Et trouvons un sursaut de motivation pour remonter en voiture, direction le Memphis Coffee ! Sur place, révélation… Le Bout aime les frites ! (N’avais-je pas dit que cette semaine serait placée sous le signe de l’équilibre alimentaire ?)

Vendredi : l’amour.

10h30 : on décolle ! A cinq, Sae et moi serrées contre le cosy de Malo qui prend toute la place. Au programme du jour ? Trois conférences le matin (Écrire des histoires et devenir écrivain professionnel, Quand les romans dont des femmes leurs personnages principaux et Écrire et publier, conseil à un jeune auteur), et un après-midi avec les plus Mimis de tous les Mimis : Magali Villeneuve et Alexandre Dainche. Finalement, les conférences furent écourtées pour Jo et moi, pour cause de vocalises lors de la première, et de gros bobo pour la seconde (la mère indigne que je suis avait oublié qu’un petit pied trainait par ici, et l’a cogné en se levant pour faire un bisou à la très gentille Maureen)… Journée difficile en perspective ! Heureusement, nous tombons au détour d’un stand sur le très, très, TRÈS sympathique Stefan Platteau, vers qui je m’empresse d’aller pour lui déclamer tout l’amour que j’ai pour sa plume ❤️ Son sourire et son accessibilité effaçant jusqu’à la moindre trace de réserve que je pouvais ressentir, nous discutons de longues minutes… Jusqu’à ce que la décence m’oblige à céder la place, Shakti en poche ^_^ C’est ensuite vers Nathalie Dau que je me tourne, tout aussi adorable, elle aussi prenant le temps de discuter avec ses lecteurs… Et il y a matière à dire, quand on parle de Source des tempêtes ! C’est ainsi que j’apprends que des annexes sont disponibles sur le site de l’éditeur, ce qui m’aidera à patienter jusqu’à la parution du deuxième tome…
Pendant que Sae et son Chéri terminent leur conférence, nous en profitons pour faire déjeuner Malo… Et nous mettons ensuite en route vers notre rendez-vous de l’après-midi ❤️ Un après-midi riche en découvertes gustatives pour Boubou et en amour pour nous, tant nos deux hôtes sont adorables -et le mot est faible, croyez-moi. Nous rions, mangeons, rions encore, et passons surtout un après-midi incroyable. Malheureusement, Boubou étant particulièrement fatigué (et, de fait, absolument râleur), nous rentrons au camping… Pour finir la soirée en jouant à Smallword (on ne parlera ni des chips, ni du saucisson, évidemment) en chuchotant sur fond de musique classique. Mais qui a dit que la vie de parents était reposante ?!

Imaginales 3

Samedi : les amies !

Aujourd’hui aussi, c’est conférence ! Jean-Philippe Jaworski est enfin arrivé, et après avoir loupé sa conférence de la veille au soir… Je tiens à être présente pour les deux du matin :3 Nous nous séparons donc une nouvelle fois, et c’est seule que j’assiste à la très intéressante table ronde Histoire et imaginaire : de la croyance historique au mythe…, animée par Anne Besson et réunissant, outre M’Sieur Jaworski, Georges Bischoff, Xavier Mauméjean et Stéphane Rolet (dont j’ai commandé le livre sur GoT, qui a l’air tout bonnement passionnant !). Un grand moment avec de grands conférenciers, donc, et surtout fort, fort instructif. Alors que les garçons retournent au bungalow pour se reposer (les petits joueurs !), nous filons vers notre seconde conférence armées de nos sandwichs : Mondes de la fantasy… Une cartographie de l’imaginaire ?  de nouveau animée par Anne Besson. Nous nous y retrouvons d’ailleurs en excellente compagnie, Maia, Johanne, Maureen et Hélène ayant eu la même idée que nous :3
La conférence terminée, je me rue sous la bulle des auteurs : pourrai-je, enfin, discuter un peu avec Ser Jaworski ? Il faut dire que cela fait bientôt deux ans que Gagner la guerre me trotte dans tête, et Benvenuto avec lui. Et dans la queue, surprise… C’est Ellen ! ELLEN ! Ma petite Caladhiel chérie, que je rencontre enfin ! Pour un peu, j’en danserais bien une petite gigue, moi. Mais, chut ! Me voilà arrivée devant le grand monsieur… Qui, une fois encore, me surprend par sa gentillesse et son accessibilité : nous discutons, nous discutons… Et si je n’avais pas été en train de me liquéfier sur place (on a bien dû atteindre les 45°, sous ce foutu chapiteau), j’y serais clairement restée des heures. Je cède donc la place à Ellen et Johanne (mon petit chouchou d’amour, rencontrée la veille et aussitôt reconnue comme blogueuse la plus choupi de tous les temps ❤️) et file rejoindre Sae dehors, en compagnie d’Anthea. Bravant de nouveau la touffeur du chapiteau, nous nous perdons sur le stand des Indés de l’imaginaire (coucou les Moutons, Mnémos et ActuSF !), et craquons allégrement sous l’œil amusé de Meredith, qui s’est révélé être, lui aussi, d’excellent conseil en matière de lecture. Les garçons n’étant toujours pas reparus, nous décidons de partir manger une glace… Et en bonne compagnie, s’il vous plait ! Christel, Supy, Anthea et Johanne se mettent en marche avec nous, guettant un glacier digne de ce nom. On ne peut d’ailleurs pas dire que notre choix ait été très heureux, entre les parfums manquants (mis à part la vanille et le citron, on ne peut pas dire qu’il y ait eu grand chose d’autre xD), la serveuse maladroite et l’absence de carafe d’eau malgré la chaleur… Mais ce moment passé ensemble fut simplement parfait ❤️ Les trois garçons nous rejoindront finalement peu après, l’appel du ventre étant plus fort que tout : après les frites, la pizza, le chocolat et la tarte aux fraises… La glace ! Et, on ne s’y serait pas attendu mais… Malo aime ça xD Nous finissons la journée avec la conférence sur le fonctionnement de Scrinéo (fort intéressante, d’ailleurs !), et profitons d’être toutes réunies pour faire une petite photo de groupe. Il fallait bien ça ❤️ Sur le chemin du retour, nous croisons non seulement Mag et Alex, mais aussi Camille, Pascal… Et DUP ! Dup, quoi ❤️ C’est le cœur un peu lourd que nous montons en voiture, plus conscients que jamais que, tout cela, c’est bientôt terminé…

Imaginales 5

Dimanche : le départ…

C’est toujours un peu angoissant, ces départs… Tu fais les valises, remballes les livres, prépares la voiture… Et descends, une dernière fois, dans le parc : comme pour s’accorder à notre humeur un peu morose, le ciel n’était plus si bleu, le temps plus si clément. Après un dernier tour dans la bulle des auteurs et dans la bulle du jeu (j’ai bien eu envie de TOUT acheter, c’est un véritable lieu de perdition), nous faisons finalement nos adieux. Aux amis que nous croisons, aux auteurs (en laissant des mots, parfois !), au salon… Et à nos compagnons de route, Sae et son Chéri : les yeux piquent et la gorge gratte, Malo lui-même comprenant que la fête est bel et bien terminée 🙁 Et même si tu sais qu’on sera de nouveau au rendez-vous l’an prochain, que l’on se verra sûrement (peut-être…) à Montreuil en décembre… C’est déchirant !

Alors, en vrac : Supy, Christel, Ellen, Hélène, Johanne, Béa, Camille, Pascal, Maia, Maureen, Dup, Justine, Anthéa... Ces moments passés avec vous, en coup de vent ou non, furent MAGIQUES ! Vous êtes des amours ❤️
Côté auteurs : Cindy, Gabriel, Olivier, Stefan, Nathalie, Jean-Philippe... Merci, mille mercis pour votre accueil, votre gentillesse, pour tout. C’est pour vous -aussi- que l’on vient avec tant d’empressement ! Et un très grand merci également à Jérôme et Meredith pour leurs conseils et leur amabilité : je sens que ces lectures seront épiques !
D’ÉNORMES bisous aussi à Magali et Alex, qui n’en finissent pas de me subjuguée par leur gentillesse. Les mimis, on se voit quand vous voulez !
Et puis, et puis… Des tonnes et des tonnes et des tonnes d’amour à ma Sae chérie, avec qui j’ai été plus que ravie de sillonner les allées du salon. Sans toi (sans vous !), mon Caribou, ces quelques jours n’auraient pas été aussi beaux.
Et, même s’il ne lira pas ces lignes, un merci incommensurable à Chéri. Pour m’avoir permis de craquer autant, pour avoir gardé Malo, pour m’avoir accompagnée dans mes folies. Pour m’avoir offert le jeu de plateau du Trône de Fer sans que je me doute de quoi que ce soit. Pour supporter ma passion et mes élans livresques en toute sérénité (ou presque). Pour tout ❤️

À tous… À L’ANNÉE PROCHAINE !

IMG_4212

Lien pour marque-pages : Permaliens.

15 Commentaires

  1. Merci pour ce récit ! !!

  2. Quel beau résumé, qui nous replonge entièrement dans l’ambiance !
    En tous cas un coup de chapeau pour faire un festival avec un petit bout comme ça : respect vous deux !

  3. Pascal Doisteau Frérot

    Ce si beau résumé me tire une petite larme! Très heureux de t’avoir rencontrée <3

  4. Ohhh ça donne envie de venir y passer une semaine!!! C’est passé trop vite! Et oui, on remet ça l’année prochaine sans faute 🙂

  5. Ah le soleil cela change tout 🙂 Malo, sponsor officiel des grandes journées ! OUF, tu as réussi à trouver des livres pour donner à manger à ta pile à lire, tu es sauvée. Beaucoup d’émotions au programme 🙂

  6. Bon ben voilà, tu m’as mis les larmes aux yeux! J’ai été tellement TELLEMENT ravie de te rencontrer enfin! J’en ai perdu la moitié de mes mots dans l’émotion de l’instant! En tout cas, je compte bien remettre ça, et le plus vite possible!
    Plein de bisouilles d’amour chaton, et merci pour ce compte-rendu qui prolonge l’ambiance encore un peu 🙂

  7. Aurélie Sinoir

    Merci pour ce moment. Dans tes achats, je reconnais beaucoup de livres qui étaient dans ma liste !
    Ton bout de chou est adorable et tu es resplendissante.
    Je suis très heureuse que tu aies passé de si bons moments.

  8. Punaise, je suis en mode grosse déprime aujourd’hui, je vois les vlogs et articles pulluler sur la toile et c’était tellement mais tellement magique cette édition!! trop triste que ces jours passent si vite, mais vivement la prochaine édition! Personnellement, je n’irai pas à Montreuil, on se reverra donc en mai prochain ! Bisous ma ptite bouchon d’amour !

  9. Ping :Bilan du mois de mai – Les lectures de Bouch'

  10. Ah j’ai un sourire niais en regardant les photos, vous êtes adorables !!! Malo est absolument choupinou =) Il faut vraiment qu’un jour je fasse ce salon =)

  11. Bon, ben si ce n’était pas déjà décidé, ton article m’aurait fait craquer !
    Mais nous l’avons décidé avec Géraldine et Maëlle, l’année prochaine nous serons de la partie !! 😀
    J’ai tellement hâte 😀
    Mais bon, heureusement avant tout cela il y aura Montreuil 😀
    Vivement !!

  12. Sympa ce petit reportage 🙂 Et pas facile de vadrouiller avec un petit bout de chou !

  13. Salut 🙂
    Ah la la, je suis tellement triste de ne pas avoir pu venir cette année 🙁 Enfin j’espère m’y rendre de nouveau l’année prochaine ! En tout cas c’est sympa de voir le récit de ceux ayant eu le chance d’y aller. C’est un peu comme si j’avais pu le faire 😉
    De ton côté, très beaux achats et de belles lectures en perspectives ! Royaume de vent et de colères est mon dernier coup de cœur en date et Le noir est ma couleur avait été une très bonne surprise. J’espère qu’ils te plairont autant qu’à moi !
    Bises

  14. Quel super moment tu as du passer 😀 !! Merci de nous avoir raconter ces fameuses journées ^-^ !!!

  15. Merci pour ce très chouette reportage ! C’est vrai qu’ils sont super sympas, nos auteurs ! (Sinon, ils ne reviennent pas 😉

    Et bravo pour les choix de bouquins : hormis deux d’entre eux, je les ai tous lus, et c’est vraiment du haute e gamme 😉

    À l’an prochain !
    Stéphanie, qui a déjà commencé à faire son « marché d’écrivains » made in USA 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *