Perdue et Retrouvée, Cat Clarke

Perdue et retrouvee

Traduit par Alexandra Maillard

Se le procurer :
Logo Decitre copie_1

L’histoire : Essayez d’imaginer : Une enfant kidnappée. Une famille déchirée. Lentement, au fil des ans, cette famille va recoller les morceaux. Elle reste un peu fragile, bien sûr, mais toujours unie. Et voilà que l’enfant, devenue adulte, revient à la maison… C’est là que l’histoire commence. Et si la fin du cauchemar n’était que le début d’un autre ?

Mon avis : alors, effectivement, lire le nouveau roman de Cat Clarke dans mon état actuel n’était peut-être pas très judicieux, comme me l’a fait remarqué Chéri quand il m’a retrouvé prostrée et en larmes dans le lit, les mains convulsivement serrées sur le ventre. Déjà que j’ai tendance à pleurer dès que je vois le moindre escargot mal en point au bord de la route, alors si on me parle d’un kidnapping d’enfant… Bref, vous voyez le genre.
Outre cela… WAAAAAAAAAH !!! C’est marrant, j’ai cru comprendre que les réactions étaient très partagées sur ce roman. Ou on accroche, mais vraiment, ou on accroche pas. Question d’atmosphère, peut-être ? En tout cas, pour moi, une chose est sure : si je n’ai pas été séduite par tous les romans de l’auteure, celui-ci a incontestablement broyé mon petit cœur tout mou. Hormones ou pas, le fait est que j’en tremble encore…
Faith a 4 ans quand sa sœur ainée, Laurel, est enlevée. Malgré des moyens énormes, un dispositif de recherches exceptionnel, la petite fille de six ans semble bel et bien avoir disparu dans la nature. Pour la famille Morgan, ce n’est que le début d’une longue descente aux enfers : harcelés par les journalistes, réagissant extrêmement différemment à la disparition de leur fille, les parents de Faith finissent par se séparer. La petite, elle, se contente de grandir, écrasée par le fantôme de cette sœur dont elle peine à se souvenir…
Quand, un jour, l’impossible se produit : treize ans plus tard, Laurel réapparait. Comment réussir à réparer ce qui a depuis si longtemps été brisé ? Commence pour Faith un véritable parcours du combattant : soumise à des sentiments contradictoires quant au retour de sa sœur, elle sait qu’elle a pourtant un grand rôle à jouer dans sa réinsertion. Jusqu’à ce qu’un petit grain de sable vienne enrayer une machine que tous souhaitaient bien huilée…
J’ai commencé Perdue et Retrouvée le troisième soir de mon marathon lecture, pour me remettre du goût un peu amer laissé par Le Prince Écorché. Trois heures plus tard, il était terminé : comme souvent, l’auteure m’a véritablement captivée. Oh, j’aurais pu le poser et le finir le lendemain. Mais, dans ce cas-là, je doute que ma lecture ait été aussi forte. Pour moi, un Cat Clarke tel que celui-ci se lit d’une traite, ou ne se lit pas : interrompre sa lecture revient à briser l’atmosphère si particulière mise en place par l’auteure, et je doute qu’on la retrouve complètement ensuite.
Je suis donc restée sous son emprise, et pas qu’un peu : la tension monte tout au long du roman, jusqu’au dénouement final… Dénouement final qui, s’il ne m’a pas surprise, m’a tout de même bouleversée. Comme tout le reste du roman, d’ailleurs : le sujet extrêmement sensible, déjà, et puis la façon dont Cat Clarke a choisi de le traiter… Cette plongée dans l’esprit de Faith m’a mise complètement à la merci des émotions de la jeune femme, en plus des miennes.
Je dois avouer qu’une telle… crudité des propos m’a surprise. Faith est la narratrice de ce roman, donc, et ne nous cache aucun des sentiments ambivalents qui l’habitent. Bien sûr, elle est plus qu’heureuse de retrouver enfin sa soeur, de la savoir tirée des griffes du sadique qui l’a enfermée pendant treize ans. Mais, à côté de cela… Elle a vécu dans son ombre durant tout ce temps. Et la retrouver, maintenant… C’est dur. Entre culpabilité, amour et regret, Faith ne sait plus où donner de la tête. J’ai beaucoup aimé que l’auteure donne la part belle aux sentiments de cette jeune fille, sans chercher à les atténuer. Vous voyez ce que je veux dire ? De prime abord, je me suis dit « elle exagère, elle devrait être heureuse de savoir sa sœur saine et sauve ». Mais en fait… C’est beaucoup plus réaliste ainsi. Réaliste, touchant, et prenant.
J’ai également apprécié le fait que l’auteure ne s’étende pas sur les sévices infligés à Laurel. On sait tous très bien que, dans ce genre de situation, les ravisseurs sont loin d’être des anges. Plutôt que de rentrer dans les détails, Cat Clarke joue d’allusions, de sous-entendus. Et c’est assez glaçant, surtout si l’on a un imaginaire propre à s’enflammer comme le mien.
Finalement, Cat Clarke nous prouve une fois encore qu’elle sait parfaitement jouer avec les émotions de ses personnages, en plus des nôtres. L’action n’est pas omniprésente, mais l’intérêt n’est pas là : sa plume acérée nous met littéralement à sa merci, et ce dès les premières lignes. Elle sait où appuyer pour faire mal, et m’a encore une fois complètement chamboulée. Presque un mois après ma lecture… J’en tremble encore.

En bref, je retrouve avec Perdue et Retrouvée la Cat Clarke qui m’avait fait tant bouleversée avec Revanche. On en ressort abasourdi et essoufflé, les émotions à vif et le cœur à l’envers. Wahou !

725a8-coupdecoeur2
Coup de cœur !

Pour marque-pages : Permaliens.

27 Commentaires

  1. Ce roman me tente beaucoup, il fait partie des récentes sorties que j’ai repéré ^^ Pourtant je ne suis pas toujours unanime avec Cat Clarke (une déception et une bonne surprise à mon actif, je ne sais pas où me placer xD). Ton avis me donne bien espoir 🙂

  2. Eh ben ! Il va falloir que je découvre cet auteur un de ces quatre ! J’avais longuement feuilleté ce roman, il me tentait mais paaaas le temps, du coup je l’avais tout simplement rangé dans mon rayon (et oublié) ^_^

  3. Effectivement, j’ai entendu des avis assez partagés. Je ne vais pas m’y lancer pour le moment, n’ayant aucune bonne surprise avec cette collection pour le moment (stupidité de ma part, peut-être…)

  4. Jolie chronique! Ce livre sera ma prochaine lecture, j’espère que je l’apprécierai autant que toi!

  5. C’est une auteure dont j’entends beaucoup parler mais je n’ai toujours pas lu ses livres! Il faudrait que je me lance 🙂

  6. Une lectrice un peu maso ? XD en tout cas tu m’as complètement convaincue 😀 j’espère que j’aurai très vite l’occasion de le lire !!

  7. J’ai toujours été déçue avec Cat Clarke, alors du coup, je pense que je ne lirais que si j’ai vraiment l’occasion! Mais comme d’habitude, tu as écrit un super avis 🙂

  8. Ce livre a de très bon avis et le tien pourrait finir par me convaincre. Mais je ne sais pas pourquoo il ne m’attire pas plus que cela 😉
    Je suis contente que tu aies passé un excellent moment en compagnie de ce livre ! Bisous ☺

  9. Youhouuuu ! Ton avis est le seul positif que j’ai lu pour ce livre, je commençais à désespérer car j’adore Cat Clarke et je voulais trop le lire ^^ Je le lirai et me ferai mon propre avis 🙂

  10. J’espère que ton petit cœur s’est enfin remis 😉
    De mon côté, je ne sais pas si le mien apprécierait, les histoires de rapt d’enfants, ce n’est pas trop ma tasse de thé ^^ Mais il ne faut jamais dire jamais…

  11. J’ai très envie de découvrir cette auteure !

  12. Ce roman me tente beaucoup mais je suis sur « mes gardes » parce que autant j’avais adoré Cruelles, autant Confusion, que j’ai lu ensuite, m’a énormément déçue. Je vais justement lire Revanche (durant l’été ^^) et j’espère que j’aimerais autant que tu sembles l’avoir aimé =) Et si ça passe, je lirai sûrement celui-ci ensuite !

  13. Article intéressant d’autant plus que je suis en train de lire « Revanche » du même auteur.
    Je me suis abonnée sur ton blog. Je repasserai voir davantage d’articles et de pages. A très bientôt.
    Bonne continuation.

  14. Ping :Concours |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *