Les 100, Kass Morgan

575393_698813483463849_2048425511_n

Traduit par Fabien Le Roy

L’histoire : Depuis qu’une guerre nucléaire a ravagé la planète, l’humanité s’est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd’hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro… ou de mourir dès leur arrivée.
Clarke a été arrêtée pour trahison, mais son véritable crime continue de la hanter au quotidien. Wells, le fils du Chancelier, est venu sur Terre pour ne pas être séparé d’elle, cette fille qu’il aime plus que tout. Mais saura-t-elle un jour pardonner son parjure aux conséquences fatales ? Bellamy, au tempérament de feu, a tout risqué pour rejoindre Octavia à bord de la navette : tous deux sont les seuls frères et soeurs que compte encore le genre humain. Glass, elle, a accompli la manœuvre inverse et est parvenue à rester à bord de la station. Elle va vite comprendre que les dangers qui la guettent sont au moins aussi nombreux que sur Terre.
Face à un monde hostile ou chacun reste rongé par la culpabilité, les 100 vont devoir se battre pour survivre. Ils n’ont rien de héros, et pourtant, ils pourraient bien être le dernier espoir de l’humanité.

Mon avis : Soulagée. Voilà le terme qui résume le mieux l’état dans lequel j’étais en tournant la dernière page des 100. Soulagée, parce que j’ai passé un excellent moment. Soulagée, parce que la déception ressentie par moult blogueurs à la lecture de ce premier tome ne m’a pas atteinte. Et c’est sûrement à eux que je le dois : j’appréhendais cette lecture, certes, mais je n’en attendais rien. Je n’avais pas d’exigences particulières, et j’ai pu me plonger dans cette lecture pleinement, une fois que les petits aprioris que je nourrissais à son égard (manque d’action, écriture brouillonne) eurent disparu. Et quelle lecture, mes amis, quelle lecture…!!
La Terre a été ravagée par une guerre nucléaire. Rendue inhabitable, en raison des gaz toxiques saturant l’atmosphère. Pour sauver la race humaine, des stations spatiales ont été mises en orbite, rassemblant les derniers survivants. Les années ont passé, et les stations orbitales commencent à montrer des signes de fatigue : il est temps de retourner sur Terre… Si tant est que cela soit possible. Cent adolescents, condamnés à mort pour divers crimes, ont été choisis pour constituer l’équipage de cette mission périlleuse : tels des rats de laboratoire, ils testeront en réel les effets résiduels des ravages atomiques sur l’atmosphère terrestre. Et, plus que cela, ils tenteront de survivre… Les uns par rapport aux autres : tous, du plus jeune au plus vieux, ont une bonne raison de se trouver dans cette capsule. Tous ont quelque chose à cacher. Et sur une planète où ils sont absolument seuls, certains entendent bien faire régner leurs lois…
Alors alors, par quel bout commencer ? Déjà, il faut que je vous dise : tout ce qui se passe dans l’espace, j’adore. Les romans post-apo. dans lesquels la race humaine a fuit la Terre pour se réfugier dans des vaisseaux, en y recréant un semblant d' »habitat naturel » (champs à cultiver et tout le tralala), c’est mon dada. Je crois bien que cela a commencé avec Le papillon des étoiles, de Bernard Werber. Je me souviens, je l’avais lu en l’espace d’une nuit, à l’époque 🙂 Bref, on s’en fiche ! Tout cela pour vous dire que, dès le départ, ça partait plutôt bien avec Les 100. Et je peux vous dire que j’ai été ravie de voir que Kass Morgan, non contente d’envoyer ces joyeux lurrons sur Terre, nous offrait également le point de vue d’une jeune fille restée sur le vaisseau. Car les mystères sont partout ! En bas, avec Clarke, Wells, Bellamy et les autres. En haut avec Glass, et toute la classe dirigeante de ce maudit vaisseau : si on ne voit pas bien clair dans leur petit jeu, une chose est sure : il y a quelque chose de louche là-dedans ! Et ça, j’ai vraiment apprécié. L’auteure nous balade de droite à gauche, nous présentant une intrigue complexe, riche, fouillée. Ce premier tome sert donc d’introduction, c’est indéniable : mise en place de la situation, premières interrogations, présentation des personnages centraux… Mais je n’ai pas pour autant trouvé cela lourd : d’une, c’était nécessaire, et de deux, Kass Morgan s’en sort très bien ! Explications et action se mêlent allégrement, rendant le tout très prenant : je l’ai lu d’une traite, ou presque. Fascinant, vous dis-je !
Les personnages en présence n’y sont pas pour rien, il faut l’avouer : tous les quatre sont très charismatiques, et très différents. Je trouve la narration chorale assez risquée : si l’auteur n’arrive pas à donner à chacun de ses personnages une personnalité propre, c’est le drame ! Ce n’est pas le cas ici, fort heureusement 🙂 Si j’ai parfois eu envie de les claquer (certaines des réactions de Clarke, notamment, m’ont un peu tapé sur le système)(même si, eu égard de sa situation, elles sont assez compréhensibles), j’ai beaucoup apprécié les suivre, les uns après les autres, en apprendre plus sur eux au fil des pages, et voir comment ils réagissaient face à la situation présente. Pour le moment, je ne saurais vous dire vers lequel des quatre mon cœur balance le plus. Bellamy, peut-être ? Gros dur au cœur tendre… Clarke m’a également beaucoup touchée, malgré ses quelques débordements intempestifs. Wells, quant à lui, m’a paru assez… Irraisonné. Et je réserve mon avis sur Glass pour le deuxième tome 🙂
J’ai donc passé un excellent moment avec le premier tome de ce diptyque. Je l’ai trouvé bien écrit, bien pensé, et surtout bien mené : mon intérêt a été happé dès les premières lignes, pour ne pas être lâché un seul instant. Kass Morgan nous offre un récit intéressant et original et, surtout… Nous réserve bien des surprises : on les sent, affleurant sous les lignes. Le prochain tome sera explosif, je vous le dis !

En bref, une lecture haletante que je n’ai pas vu passer : en moins de deux jours, s’en était terminé ! Pour un premier roman, Kass Morgan s’en sort admirablement bien : tout y est. Action, suspense, intrigues, secrets et, surtout, un cliffhanger absolument intenable… A dévorer d’urgence <3

 
On en redemande !

Pour marque-pages : Permaliens.

39 Commentaires

  1. Malgré des avis mitigés , j’ai bien envie de découvrir ce roman et ta chronique me rassure .

  2. Jolie chronique qui donne très envie de le lire 🙂

  3. Tu sais quoi ? Je te nem, j’ai envoyé ma chronique ce midi à Nessa tu peux la voir sur son blog et je suis du même avis que toi, je n’en attendais pas trop et je me suis régalée 🙂
    Je la publierai sur mon blog demain
    Bizouilles

  4. Voilà une chronique qui donne envie d’aller mettre le nez dans ce roman ! 🙂

  5. Eh ben voilà. Entre ton avis et celui de souris, ça donne envie de le tenter. Merci merci 🙂

  6. Ton avis me rassure car c’est vrai qu’il y a eu pas mal d’avis mitigés sur la blogosphère 🙂
    En tout cas tu me donne hâte de le lire 🙂

  7. Nos avis sont sensiblement les mêmes! J’ai dévoré ce roman, c’est vraiment une belle découverte

  8. C’est simple: je le veux!!! LOL

  9. Ah oui on peut dire que c’est un livre qui se dévore ! 🙂
    Contente que tu aies apprécié plus que moi <3

  10. Voila bien un avis qui me donne envie ! J’ai un peu de mal avec la collection pour le côté Young Adult, mais je risquerai bien cette petite appréhension pour ce texte qui semble bien pensé. J’aime que ce soit la génération innocente qui va tester si la terre est habitable ou non et que chacun cachent quelque chose. Que faire, que faire ^^

  11. Je suis très tentée par le livre et la série qui doit démarrer en avril je crois 🙂

  12. Déjà que j’avais envie de le lire depuis sa sortie, tu me tentes encore plus avec ton billet!!

  13. Tu me rassures sur ce roman, j’espère pouvoir vite le lire 🙂

  14. Au départ il me tentait pas trop mais tu m’as fait changé d’avis!

  15. Ta chronique me rassure ! J’ai lu des chroniques après l’avoir acheté et tous étaient assez mitigés voir carrément négatifs !! 😀

  16. Et bien, ça donne envie! Moi aussi j’aime bien ce genre de livres 🙂

  17. Moi j’ai trouvé l’écriture un peu trop simple (aucun style d’écriture) mais l’histoire est tellement prenante que je suis passé outre !

  18. Ping :C’est lundi, que lisez-vous ? (85) -

  19. Tu me rassures un peu, j’avais lu pas mal de trucs négatifs sur ce roman du coup ça me déprimais petit à petit surtout que je l’ai précommandé que je l’attendais avec impatience tout ça… Maintenant j’ai à nouveau hâte de le lire alors merci ♥

  20. je vais essayer de le trouver en biblio… enfin, on peut toujours rêver.

  21. Ping :Bilan du mois de Février -

  22. Ping :Les 100 – 21e journée, Kass Morgan - Les lectures de Bouch'

  23. J’ai très envie de lire ces livres, notamment depuis que la série est sortie ! Je sais que la série et le livre sont différents, mais j’aimerais lire le livre avant de la commencer =)

  24. Ping :Retour, Kass Morgan (Les 100 #3) - Les lectures de Bouch'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *