Les fiancés de l’hiver, Christelle Dabos (La passe-miroir #1)

L’histoire : Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Mon avis : Quelle lecture, mais quelle EXCELLENTE lecture ! Quelle imagination ! Quelle plume ! Quel talent ! J’en sors tout juste, et je suis littéralement SOUS LE CHARME. Sans conteste, c’est dans des livres comme celui-ci que mon top de la semaine trouve sa légitimité. C’est pour des livres comme celui-ci que je l’ai écrit. C’est pour vivre de telles aventures que je lis, jour après jour, toujours plus passionnée, toujours plus avide. Mme Dabos, MERCI ! Vous m’avez fait voyager aux confins de mon imaginaire, vous avez repoussé les limites de mon entendement, et avec quel panache ! Je n’aurai qu’un mot pour résumer ma pensée à cette instant précis : WAHOU !
Ophélie est une jeune femme timide, gauche et solitaire, qui ne vit que pour son musée. Comme tous les animistes, elle entretient une affinité particulière avec les objets : elle peut remonter leur passé d’un simple toucher du doigt. En outre, elle peut également traverser les miroirs… Pratique, quand on veut échapper à une sœur un brin tyrannique ! Malheureusement, son don n’est pas infaillible : quand les Doyennes d’Anima décident de la fiancer à Thorn, un jeune homme particulièrement austère vivant au Pôle, Ophélie ne peut fuir. Contrainte d’embarquer avec lui, accompagnée d’une tante revêche, la voilà partie pour la Citadelle, capitale régnant sur cette arche au froid polaire. Pour Ophélie, l’incompréhension est complète : que lui veut-on ? Pourquoi la choisir, elle, quand son futur mari semble exaspéré par sa simple présence ? Et, par dessus tout, pourquoi doit-elle absolument garder l’anonymat ? Beaucoup de questions, et aucune réponse. Ophélie va devoir chercher par elle-même… Au risque de faire de très, très mauvaises rencontres.
Ce livre est une BOMBE. Vous ne l’avez pas lu ? Foncez. Je vous préviens, les gerbilles sont sur le pied de guerre ! Bon, sans rire, ce premier tome est génial. Je ne trouve rien à y redire, tant j’ai été… estomaquée par cette lecture. En tout point, elle fut parfaite. Si parfaite que je n’ai pu m’empêcher de lire à chaque instant, l’étalant sur… Deux jours. A peine. Et, croyez-le ou non, je me sens désormais comme orpheline, tant je me sentais bien dans cet univers. Non, pas bien. Merveilleusement bien. C’est à peine si je n’ai pas fait tomber mon Mac, en me précipitant pour obtenir des nouvelles du deuxième tome ! Et que je n’ai pas éclaté en sanglots, en comprenant qu’il était en cours d’écriture… Et donc indisponible jusqu’à la fin de l’année, si ce n’est plus ! L’HORREUR.
Parce qu’il faut vous dire que, une fois entrés dans l’univers d’Ophélie, vous n’en ressortirez plus. Il est tellement original et bien construit que c’est un vrai régal d’y évoluer, d’en découvrir les lois et les secrets. Christelle Dabos nous offre là quelque chose d’entièrement nouveau (je n’ai jamais lu ça ailleurs, en ce qui me concerne), et pousse le vice en ne laissant aucune faille dans ses explications. Pire (ou mieux) : elle ne nous dit pas tout ! On les sent, les mille et un secrets qui fourmillent derrière les mots, et qui ne seront dévoilés que par la suite ! J’en ai le cœur qui bat la chamade, c’est dire combien je suis enthousiaste. S’il y a quelque chose que j’aime par dessus tout en fantasy, ce sont les univers creusés au possible, se démarquant des autres de quelque façon que ce soit : topographie, magie, mythologie… Des univers tels qu’on en trouve dans le SDA, dans La Dernière Terre, ou encore dans Fils-des-brumes. Et maintenant dans La Passe-miroir, qui se démarque du peloton sur les trois points situés plus haut ! C’est un tour de force. Je ne sais combien de temps l’auteure a planché sur son texte, mais je peux vous dire une chose : c’est du lourd, du TRÈS lourd.
Parlons un peu de l’univers dans lequel évolue Ophélie : après une grosse colère, Dieu a fait éclater la Terre en morceaux. Plus de continents, les hommes vivent maintenant sur des Arches, bouts de Terre plus ou moins gros et en suspension. Sur chaque Arche, un peuple spécifique. A la tête de ce peuple, un « mini-dieu », autrement appelé Esprit de famille. Sur Anima, l’Arche d’Ophélie, les animistes descendent ainsi tous d’Artémis, une beauté à couper le souffle… Vous suivez ? Parce que ça se corse : chaque peuple possède, en outre, un « pouvoir » particulier : les animistes, par exemple, peuvent interagir (sous des formes et à des degrés divers) avec les objets. C’est ainsi qu’Ophélie peut lire le passé d’un objet, en l’effleurant simplement du doigt… Mais attendez ! Je vais trop vite. Revenons à cet univers si particulier…
On ne sait pas vraiment quand le « déchirement de l’Ancien Monde » a eu lieu, les indications laissées par l’auteure étant assez maigres. Mais je peux vous dire une chose : je me damnerais pour voir DE MES YEUX ce que ça donne. Tout simplement parce que… Les descriptions de Christelle Dabos sont magnifiques. Dès les premières pages, on comprend que l’auteure ne va pas être avare de détails, tout au contraire : son écriture est très visuelle, elle nous plonge véritablement au cœur de son imagination. Et avec quelle… Poésie ! Mais quel régal, ce style ! Tellement aérien, tellement fluide, et tellement… Beau, tout simplement ! On sent que les mots sont choisis avec soin, manipulés avec expertise, et c’est un plaisir à lire. Je vous l’ai dit, tout est parfait dans ce premier tome : le fond, la forme, tout. TOUT !
Ensuite, les magies. J’ai ADORÉ voir que, sur Anima, les objets étaient animés. Les maisons ont du caractère, les carrosses avancent sans chevaux, les meubles reconnaissent leur propriétaires… Et puis, cette diversité ! Comme je vous le disais, chaque peuple possède sa propre « magie ». Ce qui nous donne déjà un sacré nombre de possibilités, puisqu’ils ont l’air d’être assez nombreux ! Mais comme si cela ne suffisait pas, Christelle Dabos a également imaginé pour chaque pouvoir une multitude d’aspects : si Ophélie lit les objets, son oncle les répare. Sa tante, elle maitrise le papier comme personne. Comment voulez-vous vous ennuyer, quand chaque page recèle son lot de nouveautés, d’émerveillement ? Impossible. Et encore, je ne vous ai pas parlé de la Citadelle, et des pouvoirs du clan Mirage…
Avec un cadre pareil, autant vous dire que la trame avait intérêt d’être à la hauteur. Et elle l’est ! Si ma lecture s’est étalée sur deux jours, c’est qu’il y a une raison : le récit que nous conte Christelle Dabos est tout bonnement captivant. Si ce premier tome s’attache à poser les bases et à installer l’univers, il prend bien garde à ne pas mettre de côté l’action : mystères et rebondissements s’enchainent, achevant de capturer l’intérêt du lecteur : j’ai suivi avec acharnement attention les aventures d’Ophélie, son évolution dans un monde dont elle ignore tout. Avec elle, j’ai tenté de percer les motivations de ses hôtes, de comprendre ce qui se tramait derrière tout ça… Et autant vous dire qu’il y a du boulot ! L’auteure tisse une véritable toile d’araignée, dont on ne perçoit pas encore toute l’ampleur. Et, bizarrement, je pressens que nous ne sommes pas au bout de nos surprises…
Venons-en, pour finir, aux personnages. Dès les premières lignes, j’ai su que j’allais bien m’entendre avec Ophélie. Impossible de ne pas s’y attacher ! C’est typiquement le genre d' »anti-héros » que l’on adore <3 J’ai trouvé qu’elle avait énormément de potentiel et, surtout, beaucoup de mérite : elle s’en sort admirablement, pour quelqu’un qui a passé sa vie à raser les murs… Malgré cela, elle n’échappe pas aux situations difficiles, et j’ai plusieurs fois senti mon cœur se révolter face à l’injustice de certaines scènes. Parallèlement, j’ai  beaucoup apprécié le fait que l’auteure ne nous proposait pas, une fois plus, une héroïne kick-ass et plus que séduisante, comme on en trouve partout. Une fois encore, elle se démarque, et c’est tant mieux !
Côté personnages secondaires… Thorn est LA grosse surprise. Tout est fait pour le rendre antipathique, et aussi peu séduisant que possible. Au début, du moins ! Parce que j’ai tout de même fini par m’y attacher, à ce bougre de 2m50 de haut. J’en suis même à espérer que… Oserai-je écrire le terme Oh combien redouté de « romance » ? Je ne sais pas. Nous verrons bien dans le deuxième tome 🙂 Je me contenterai de vous parler de lui, même si la tante Roseline, ou encore Berenilde, mériteraient bien un petit paragraphe. Maiiiis… Je ne peux pas tout vous dévoiler non plus !
Comme vous l’aurez compris, j’ai eu un ÉNORME coup de cœur pour ce roman. Un roman qui a, selon moi, toutes les caractéristiques pour voler la vedette à une série telle qu’Harry Potter : les petits comme les grands y trouveront leur compte sans aucune difficulté. L’univers est magique, la plume est splendide, les personnages sont parfaits, et la trame générale est captivante au possible. Que demander de plus ? Le deuxième tome, sans aucun doute 😀

En bref, premier coup de cœur de l’année, et quel coup de cœur ! J’ai été subjuguée par la plume de Christelle Dabos, je me suis plongée sans réserve dans son univers extrêmement riche et plus que passionnant. Pour passer un excellent moment, ne cherchez plus ! Vous avez l’ouvrage idéal sous les yeux <3

16046631
Coup de cœur !

En plus : les chroniques de mes copinettes chéries <3

phebusa (à venir)

Sae

 

Pour marque-pages : Permaliens.

56 Commentaires

  1. Ah comme je suis heureuse qu’il t’ai plut !!! C’est vrai que l’univers est extrêmement riche et bien construit, et elle nous laisse encore pleins de choses en suspend afin d’avoir de la matière pour les intrigues à venir, c’est superbement joué et j’avoue que je te rejoins sur le fait que cette séries à tout pour plaire à n’importe quel public, c’est ça le plus fort ! Ophélie, est adorable, Thorn est antipathique mais on sent qu’il à un potentiel non encore exprimé qu’il refoule en lui, et on à qu’une envie, les voir encore évoluer sous nos yeux ! Et l’écriture comme tu l’as dit est magique !!!! je vais m’arrêter là, parce que je pourrai encore en parler pendant des pages ^^ Super bel avis et si je ne l’avais pas lu, je m’y jetterai immédiatement !

    • Oui oui oui, c’est tellement ça ma choupette, tellement ! Et il me tarde tant de pouvoir m’y replonger avec le deuxième tome…

  2. stop!!! faut que j’arrête de venir ici moi… car à chaque visite tu me donnes envie d’aller dans une librairie me procurer l’ouvrage dont tu fais la chronique ^^ (je te rassure, je vais continuer à venir ^^)
    non, sérieux, tu me donnes trop envie de découvrir ce livre ! et je comprends que tu ais qu’une envie, c’est de connaître la suite. ^^
    Bonnes lectures !
    Bisous

    • Il FAUT que tu le lises Marianne, il le faut ! Tu passeras à côté d’un sacré moment de lecture, sinon :/ Gros bisous 🙂

  3. Je me suis régalée à lire ton avis, j’ai replongé avec plus de force dans les souvenirs de ce merveilleux livre. Tu as très bien exprimé ce que je ressens encore, même deux semaines après ma lecture.
    Et j’attends toujours avec beaucoup d’impatience la suite :S

  4. Ahhhh les 100 !! il me fait vachement envie !
    belle semaine de lecture !

  5. Il a l’air de beaucoup plaire.
    Il n’est pas dans mes priorités, mais je vais guetter la sortie poche 🙂

  6. Dans ma PAL mais je vais attendre un peu avant de le lire vu que le tome 2 ne sera pas disponible de suite… malheureusement 🙁

  7. Il est dans ma PAL depuis quelque temps maintenant… Et tu me donnes vraiment beaucoup envie de le lire 😀
    Franchement dès que j’ai réduit mes lectures prioritaires, j’essayerai de commencer celui la 😀
    Des gros bisous mon Bouchon d’amouuuuuur <3

  8. En tout cas on sent ton entrain dans ta chronique j’ai beaucoup ris parce que je t’imagine en mode « Yeaaaaah c’était trop bien » devant ton ordinateur. Bon maintenant on croise les doigts pour que le second tome arrive vite <3

  9. Eh bien si c’est pas de l’enthousiasme, ça !!!! 🙂 En plus, la couverture est superbe !

  10. oh la la quelle chronique, c’est obligé je dois le mettre sur le haut de ma PAL !!!
    merci pour ton avis, c’est vrai que ce n’est pas le premier avis très bon sur ce livre !!!
    bisous

  11. Ah vous êtes dur les filles, avec vos chroniques, je vais avoir du mal à résister!

  12. Oh la la la mais quelle chronique ! Si je ne l’avais pas lu, nul doute que je me serais précipitée dessus ! (les gerbilles peuvent se tenir tranquille ha ha)
    Tout comme toi, c’est cet aspect de « nouveau » qui m’a vraiment plu ! En ce moment je cherche pas mal de livres avec un univers différent de ce que j’ai pu lire, et c’est parfois bien difficile à trouver. Mais la Passe-Miroir wahou ! C’est un super livre jeunesse avec de supers personnages. Moi aussi au début j’avais du mal avec Thorne mais on s’habitue tellement à lui ensuite que le mot « romance » a aussi bien résonné une ou deux fois pendant ma lecture ^^ Et je ne parle pas d’Ophélie que j’ai adoré aussi (je dois avoir un faible pour les anti-héros ^^)
    Ah que j’ai hâte de lire la suite ! Surtout qu’au final, on en sait encore trop peu sur la Citacielle et les Clans… L’auteur sait comment attirée son public 😀

    • Mouhaha, merci ma choupette <3 Ce livre dépote, c'est certain ! C'est vrai qu'on en sait assez peu... Tu imagines le deuxième tome ? Avec, en plus, la famille d'Ophélie qui débarque ! Ça va être géant 😀

  13. « Que demander de plus ? Le deuxième tome, sans aucun doute » ah ah, bien trouvé ^_^
    Qu’est-ce que tu penses de Bérénilde ? J’avais un avis plutôt négatif sur elle vu ce qu’elle a fait mais avec la fin, je ne sais plus trop quoi penser d’elle !
    Moi aussi j’aimerais bien aller sur Anima, ce monde a l’air tout simplement génial !
    Bisous 🙂

    • Je suis très partagée sur le personnage de Bérénilde… Elle m’a l’air très seule, en fait. Et un peu dérangée ^_^ Le deuxième tome nous en apprendra certainement plus 🙂 Bisous !

  14. Ah <3

    Il est si GÉNIAL !! Je suis contente que cela soit un coup de cœur pour toi !
    Belle semaine mon chaton filofaxant (hum^^).

  15. Youpala ! Tu as aimé ! En même temps ce livre est tellement GEANT *o*
    Je me suis aussi ruée sur le site officiel pour connaître la date de sortie du tome 2. Cette attente est horriiiiible.

  16. Quel éloge, quel emballement ! Tu es vraiment convaincante quand tu nous parles en majuscule hahaha 🙂 C’est sûr, je vais le lire, hâte de confronter ton avis de lecture !

  17. Je ne connaissais pas du tout, mais ton avis enthousiaste ne peut que donner envie 😀 !!

  18. +1 dans ma PAL… Je suppose que je dois te dire merci ? XD
    Bon ben voila je sais quel sera mon prochain achat livresque, tu m’as donné envie de le lire !

  19. Encore une belle chronique sur ce roman, il va falloir que je me le procure .

  20. Bon bah je vais être obligée de faire des frais… Grrr vilaine tentatrice <3
    Je me suis promise de plus commencer de saga si tous les tomes ne sont pas sortis ! Tu ne m'aides pas beaucoup… xD

  21. Comme je l’ai dit chez notre hibou caribou et notre fée ce livre m’attend dans ma Pal depuis sa sortie mais là je l’ai mis en prioritaire et c’est certain en février je le lis 🙂
    super avis 🙂

  22. Super chronique, ton enthousiasme me donne envie de le lire 🙂

  23. Ah, depuis le temps que je voulais la lire, cette chronique (je dis ça comme si ça faisait des années mdr) mais j’ai commencé une série et finalement je suis devenue complètement obsédée et je devais absolument lire la suite, tu vois ? Du coup, j’ai un peu négligé la blogo cette semaine. Bref. Fin du racontage de vie. ^^
    Quelle chronique ! On sent vraiment à quel point tu l’as aimé. 😀 Et comme toi, j’ai tout de suite été me renseigner sur le T2 et failli pleurer en voyant qu’il ne serait pas dispo avant la fin de l’année ! Il va falloir s’armer de patience. 🙁

    • Oooh, mais tu m’intrigues… Quelle série ? Je sens que tu vas me faire craquer, toi 😀
      Ça va être très dur, d’attendre la suite, c’est sûr… Mais on va se soutenir, hein ? DIS MOIS OUI, je t’en supplie T_T

  24. Ping :Bilan du mois de janvier -

  25. Quatrième chronique que je vois de ce livre et quatrième coup de cœur! Il faut vraiment que je le lise ^^

  26. Mon dieu quelle chronique O___O Ce livre m’intrigue de plus en plus mais tu sais quoi, je vais direct foncer sur amazon voir les prix en occas 😮 J’ai dépensé 30e hier déjà en livre…. Je te hais ;__; xD

  27. Ping :Les lectures de Bouch'

  28. Ping :DABOS Christelle – La passe-miroir ~ Les fiancés de l’hiver, tome 1 | Livrement

  29. Quelle chouette découverte 🙂 Une intrigue captivante dans un monde qui ne l’est pas moins.

  30. Ping :Les disparus du Clairdelune, Christelle Dabos (La passe-miroir #2) - Les lectures de Bouch'

  31. Ping :#27 La Passe-miroir, livre 1 : Les fiancés de l’hiver – Lirevivre

  32. Ping :La mémoire de Babel, Christelle Dabos (La Passe-Miroir #3) – Les lectures de Bouch'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *