Douces nuits, Ros Clarke & Fay Robertson

Douces nuits

Traducteur : Cédric Degottex

L’histoire :
Sous le gui
La nuit dernière, pendant la fête de Noël au bureau, Anna s’est jetée sur l’irrésistible Hugh. S’il a consenti à faire comme si leur baiser n’avait jamais eu lieu l’année passée, Anna doit désormais se rendre à l’évidence : l’attirance qu’elle éprouve pour Hugh est réciproque. Elle s’est pourtant jurée de faire une croix sur sa vie amoureuse.
Une seconde chance pour Noël
Holly, charmante prof de musique, est dans une situation délicate pour les fêtes : elle vient de se faire larguer. Lorsque le prof de sciences de la classe d’à côté l’invité à passer quelques jours dans sa retraite écossaise, elle accepte aussitôt, ravie de pouvoir se ressourcer. Elle ne se doute pas un seul instant que, pour ce loup solitaire, sa compagnie est un cadeau inespéré…

Mon avis : On continue avec les lectures de Noël ! Et cette fois-ci, je ne m’y suis pas lancée seule : je me suis jointe à ma très chère Saefiel pour l’occasion 🙂 Contrairement à Tendre Veillée, pas de coup de cœur cette fois-ci, mais un très bon moment tout de même. Explications.
En ce qui concerne les Milady, j’y vais surtout au feeling. La couverture/le titre m’interpelle(nt) ? Je me lance, sans prendre garde à la quatrième de couverture. Ce qui explique que, bien souvent,  je ne sais pas trop ce que j’ai entre les mains avant de m’y plonger. Cher Mr Darcy m’avait fait le coup, Douces nuits a réitéré : alors que je m’attendais à lire un roman en bonne et due forme, je suis tombée sur… Deux nouvelles. Non pas que ce format me dérange, au contraire ! Je ne m’attendais simplement à ça 🙂 Mais il fallait bien que je vous prévienne, quand même !
La première nouvelle met en scène Anna et Hugh, deux collègues de bureau irrésistiblement attirés l’un par l’autre. Cette année encore, Anna a craqué : elle s’est jetée sur le beau jeune homme lors du repas de Noël, à grand renfort de punch pour se donner du courage. Mais dès le lendemain, alors que Hugh ne pense qu’à concrétiser leur baiser en véritable relation, Anna prend la fuite. Quel secret cache-t-elle pour refuser à Hugh d’entrer dans sa vie ? Pourquoi, à à peine trente ans, est-elle bien décidée à fuir toute relation amoureuse ?
Autant vous le dire de suite : cette première nouvelle, assez courte, m’a laissée dubitative. Je n’ai pas particulièrement été touchée par la relation entre Anna et Hugh, elle m’a parue un peu trop irréelle pour être crédible. J’ai trouvé que l’auteure en faisait beaucoup trop, en prenant une situation très difficile et en voulant à tout prix lui donner un happy end. Je sais bien qu’à Noël tout est possible, mais enfin, bon… Faut pas non plus exagérer ^_^ Et puis, je ne sais pas si vous avez vu Love Actually, mais je n’ai pas pu m’empêcher de faire le lien avec l’une des histoires, que j’ai trouvé suuuuper triste : celle de la femme amoureuse de son collègue, mais qui se sacrifie pour s’occuper de son frère. Et, en comparaison, Sous le gui fait un peu chochotte. Enfin, vous l’aurez compris, je n’ai pas été conquise : le trait est forcé, tout va trop vite… Bref, le format de nouvelle ne sied pas au récit. En gif, voilà ce que ça donne :

Par contre, avec Une seconde chance pour NoëlGros coup de cœur ! J’ai adoré cette nouvelle toute douce, pleine d’humour et très tendre. Un vrai délice <3
Holly est professeure de musique. Alors qu’elle vient de se faire jeter par son petit ami, à la veille de Noël, elle accepte la proposition un peu insensée de l’un de ses collègues : aller passer quelques jours avec lui en Écosse, dans le chalet d’un ami. En tête à tête, quand bien même ils ne se connaissent quasiment pas. Et pourtant, Holly voit ces vacances improvisées comme une véritable bénédiction : elles lui permettront de faire une pause, de se remettre d’une rupture qu’elle ne regrette pas vraiment. Pour Noël, il s’agit avant tout d’accomplir son pèlerinage annuel : voilà trois ans que sa femme est décédée. Et, pour la première fois, il enfreint les règles de sa retraite en invitant cette jeune collègue pimpante à l’accompagner. Qui sait ce qu’il en ressortira ? Car à Noël, tout est possible…
Aaaaah, rien qu’en y repensant, j’ai des papillons dans le ventre. Cette nouvelle, elle est… Parfaite. Longue comme il faut, écrite comme il faut, avec ce qu’il faut d’émotions, de magie et d’humour. Parfaite, vous dis-je ! Un vrai bonheur à lire en cette période neigeuse et propice à la rêverie. Des histoires comme ça, on en veut tous les jours ! Holly et Noël sont trop choux, et même si on voit le dénouement venir à des kilomètres (ou presque), on n’en est que plus heureux. On savoure les tours et les détours qu’ils prennent, on assiste avec émotion au développement de leur relation. Et tout ça enrobé dans l’atmosphère irrésistible propre à Noël… J’adoooore !
Je me stoppe là, ou je risque de me laisser emporter par mon enthousiasme débordant ^_^ Grâce à Une seconde chance pour Noël, ma lecture de Douces nuits s’est ainsi terminée sur un joli coup de coeur, qui m’aura laissée songeuse et pataugeant dans une mer de romantisme. Malheureusement, les deux nouvelles sont de qualité trop inégale pour que je classe le recueil en coup de cœur. M’enfin, que cela ne vous freine pas ! J’ai tout de même passé un excellent moment 🙂

En bref, une première nouvelle qui m’a laissée sceptique, mais que j’ai vite oubliée grâce à la seconde : tendre, drôle, magique, elle m’a totalement emportée. Encore une lecture parfaite pour Noël !

On en redemande !

Pour marque-pages : Permaliens.

11 Commentaires

  1. Hihihi la tête du petit chien <3 J'ai fais la même un peu à la fin de la première nouvelle 😀
    On a le même avis en tout cas mais le tiens est mieux écrit :3

    BISOUUUS <3

  2. Je pense que je l’emprunterais à l’occasion 😀
    Au passage, magnifique design 🙂

  3. J’ai bien aimé les deux nouvelles.
    Mais je ne suis pas fan du format nouvelle…

  4. Tu me tentes bien dis donc ! Mais j’ai déjà tellement à lire que j’attendrais un peu je crois 😀

  5. Ping :Le panier du jour (49) | Les lectures de Bouch'

  6. Je suis un peu plus dubitative sur celui-ci… Je ne pensais pas du tout me le procurer parce que les deux nouvelles ne me tentaient pas tellement, pourtant ce format ne me gêne pas, et en romance je n’ai jamais testée mais le fait qu’elles soient inégales me laisse pantoise dirons nous. Malgré tout le coup de coeur que tu as eu pour la deuxième, me laisse à réfléchir ! Rha Bouchon tu vas signer ma perte ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *