Cher Mr Darcy, Amanda Grange

Traductrice : Claire Allouch

L’histoire : Amanda Grange nous offre une version épistolaire du classique de Jane Austen : Orgueil et Préjugés. Pemberley et Longbourn sont décrits à travers le point de vue des différents personnages, mais plus particulièrement à travers celui du romantique Mr Darcy. Une série de lettres nous dévoile comment ce dernier surmonte son chagrin après la mort de son père bien-aimé ; comment il va gérer ses affaires le liant au scandaleux Mr Wickham et comment il va tomber amoureux de la spirituelle Elizabeth Bennet.

Mon avis : J’ai toujours eu des aprioris sur ces livres qui extrapolent l’intrigue des autres, surtout quand j’ai eu un coup de cœur pour l’œuvre originale. Ce qui explique pourquoi je n’avais, jusqu’à maintenant, lu aucun des livres d’Amanda Grange : cela me donnait l’impression de « trahir » ma lecture d’Orgueil et Préjugés, tout en étant certaine que ses romans seraient fades, sans saveur. C’est pourquoi j’ai eu autant de mal à m’intéresser à ce Cher Mr Darcy… et pourquoi j’ai été tant surprise de l’apprécier !
J’ai commencé ma lecture en ne sachant pas du tout à quoi m’attendre. Mais j’ai tout de même été décontenancée en trouvant un roman épistolaire ! N’ayant rien lu à propos de l’ouvrage, je ne savais pas qu’il s’agissait en réalité d’une nouvelle version d’O&P, sous forme de correspondances, donc. Ne vous attendez ainsi pas à une autre intrigue : si vous avez lu le roman de Jane Austen, vous la connaissez déjà. Je vous avoue que je n’en ai pas décelé l’intérêt dès la première ligne, et j’ai failli abandonner : quitte à relire O&P (ce qui ne manquerait de me plaire), autant prendre la version originale, non ? Je lisais, me remémorant au fur et à mesure tel évènement, découvrant plus avant tel personnage. Et, alors même que je pensais m’ennuyer ferme, ma curiosité a commencé à s’éveiller, tout doucement, jusqu’à ce que je sois… Totalement absorbée, captivée par cette nouvelle vision de ce récit qui m’avait tant plu voilà quelques années. Incroyable, mais vrai !
Avec Cher Mr Darcy, Amanda Grange nous offre en réalité la (potentielle) face cachée d’Orgueil et Préjugés, tout en forçant le trait sur le caractère des différents personnages. Si Darcy reste au centre, ils sont nombreux à prendre la parole via leurs missives : Elizabeth, bien sûr, mais également Georgina, Charles, Caroline et Louisa Bingley, Georges Wickham, Mr Collins… Nous les redécouvrons tous tour à tour, leur personnalité rendue bien plus apparente grâce aux différents styles qu’Amanda Grange leur prête. En plus de suivre avec intérêt l’évolution des sentiments de Darcy et Elisabeth, nous prêtons une oreille plus attentive à l’opinion des autres personnages sur le sujet : Les manigances de Caroline pour épouser Darcy sont beaucoup plus visibles -et, de fait, ridicules-, la stupidité de Mr Collins n’en est que plus éclatante, l’orgueil bouffi de Lady Catherine de Bourgh ressort davantage… Bref, un régal pour qui voudrait examiner l’intrigue d’O&P sous un autre angle. La plume d’Amanda Grange ne gâche rien, s’adaptant plutôt bien aux différents protagonistes qu’elle met en scène.
Une fois ma lecture terminée, j’ai regretté de ne pas avoir eu plus en mémoire la trame exacte d’O&P, afin, je l’avoue, de pouvoir… Comparer. Cela dit, je ne suis pas sure que cela soit nécessaire et, plus encore, bénéfique : certaines incohérences ne m’ont pas sauté aux yeux immédiatement, et ce n’est qu’en faisant cette chronique que je me suis rappelé que Jane Austen n’avait pas tout à fait envisagé les choses sous tel ou tel angle. Le fait est que cela ne m’a pas gênée sur l’instant, et là est bien le principal : j’ai retrouvé l’intérêt que j’avais éprouvé face à la romance entre Darcy et Elizabeth, les frissons qu’elle m’avait procuré. Alors que j’avais commencé ma lecture avec une moue boudeuse, je l’ai terminé rayonnante, satisfaite d’avoir persévéré, et bien décidée à relire sous peu l’ouvrage de Jane Austen. Cher Mr Darcy m’aura fait passer un très bon moment, et je ne regarderai plus du même œil les autres romans de l’auteure : qui sait, eux aussi seront peut-être capables de me mettre des papillons dans le ventre ?

En bref, ce roman épistolaire fut une très bonne surprise : si je partais sceptique, me voilà à présent tout à fait conquise. Ce n’est pas un coup de cœur, certes, mais un très bon moment tout de même.

On en redemande !

Pour marque-pages : Permaliens.

28 Commentaires

  1. Tout ca me donne envie de jeter un coup d’œil à ce livre ! D’Amanda Grange j’ai lu seulement Le journal de Darcy, donc je sais quelle autre Austenerie commencer ensuite 😉 !

  2. J’aime bcp les romans épistolaires en général 🙂

  3. Si tu as aimé celui-là, honnêtement je pense que tu apprécieras ses autres romans 😉
    En tout cas, ta chronique me donne encore plus envie T_T

  4. Si tu partais sceptique et que tu as passé un agréable moment c’est que je dois le mettre sur ma wish list . J’attends avec impatience tes impressions sur la meute du phenix
    Je te souhaite de belles lectures

  5. J’attendais ta chronique avec impatience,et je crois que je vais me laisser tenter! Les « produits dérivés » de Jane Austen ne sont pas tous bons, mais certains valent la peine, et il semble que ce soit le cas pour celui-ci!

  6. J’ai dans ma pal de cette auteur, le journal de Mr Darcy. J’espère que je vais aprrécier autant que toi 🙂

  7. Hum tu me donnes bien envie de découvrir ce livre.
    Mais je pense qu’il faudrait avant que je lise « Orgueil et préjugé » ^^
    Bon, j’ai vu le film, mais ça ne remplace pas le bouquin. Un jour je me motiverai ^^

  8. Evidemment, peut-être t’en doutes-tu d’ailleurs, je suis trèèèèèèèèès intéressé par ce titre d’autant plus qu’il semble bien fait (c’est toujours un peu l’angoisse que j’ai quand je commence une austenerie!). En tout cas, je le mets immédiatement sur ma wishlist. J’espère pouvoir le découvrir et aimer autant que toi !
    Bises et bon week-end !

  9. En lisant « roman épistolaire », j’ai eu peur ^^ » Ce n’est pas vraiment ma tasse de thé, et je me suis demandé si ça s’appliquait bien à l’univers d’Orgueil et Préjugés. Car comme tu dis autant relier l’oeuvre originale… Mais le reste de ta critique m’a convaincue, et aussi le fait que j’ai bien aimé la plume d’Amanda Grange pour « Le Journal de Mr Darcy » ^^
    J’en ai d’ailleurs parlé à ma sœur qui a été aussi surprise que moi par la tournure du roman, mais elle aussi est curieuse à propos de ça (donc je sais quel sera une partie de son cadeau hé hé)
    Tout ça me donne envie de relire le livre de Jane Austen 😀

    • C’est vrai que c’est assez surprenant, hein ? Mais finalement, j’ai trouvé que le style s’adaptait plutôt bien à l’intrigue. Tu en jugeras par toi même, si j’ai bien compris 🙂
      Moi aussi, je relirais bien O&P 😀

  10. Il faudrait que je me penche sur les oeuvres de Jane Austen, que j’ai dans ma PAL, mais que je n’ai pas le temps de sortir ! J’ai envie pour cela, d’être au calme, d’avoir du temps, peut-être cet été, tiens, au soleil, sur l’herbe =) Et ensuite je me pencherai sur les oeuvres des autres auteurs reprenant l’univers, parce que je ne sais absolument pas si ça me plairait et que je veux me faire mon propre avis.

  11. Ping :Bilan du mois de Novembre | Les lectures de Bouch'

  12. Ping :C’est lundi, que lisez-vous ? (75) | Les lectures de Bouch'

  13. Hmmm je n’ai déjà pas lu Orgueils et Préjugés alors je commencerais peut être avec celui ci… En plus depuis Les liaisons dangereuses je fais une allergie sévère au genre épistolaire. (Je crois que je suis traumatisée).

  14. Ping :Le panier du jour (49) | Les lectures de Bouch'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *