Revanche, Cat Clarke

Traductrice : Alexandra Maillard

L’histoire : Jusqu’où irez-vous pour connaître la vérité ?
Kai et Jem sont inséparables. Jem aime secrètement son meilleur ami, qui serait l’homme idéal s’il ne préférait pas les garçons… A la fin d’une soirée d’ivresse chez des amis communs, Jem rentre seule chez elle, Kai demeurant étonnamment introuvable. C’est le lendemain que tout bascule : la jeune fille reçoit un email de la part de ce dernier, avec en pièce jointe une vidéo de lui en compagnie d’un garçon qu’il a trouvé postée sur internet. Cette vidéo compromettante est très vite partagée par tout le lycée et Kai reçoit une salve de mails agressifs qu’il ne peut bientôt plus supporter. Lui qui n’avait pas encore fait son coming out finit par craquer et se suicide… A la suite de ce drame, Jem prend alors trois résolutions : découvrir la vérité, venger son ami et se suicider elle aussi. Les tiendra-t-elle ?

Mon avis :

Un mot ? Percutant.

Ce livre m’a fait l’effet d’une claque. Je l’ai terminé il y a à peine quelques heures, et impossible de me le sortir de la tête : je ne dormirai pas tant que cette chronique ne sera pas en ligne, tant que je ne vous aurais pas dit combien ce livre m’a touchée. Cruelles m’avait plu, mais je lui avais trouvé quelques défauts. Avec Revanche, Cat Clarke frappe un grand coup sur la table : impossible de le lâcher une fois qu’on l’a commencé, ne serait-ce que pour essuyer les larmes qu’il nous tire. Ce livre, il est juste…. Juste…
Jem est amoureuse de Kai, son meilleur ami depuis toujours. Le problème ? Kai est gay. Elle le sait depuis des années, mais cela n’empêche rien. Ils forment un couple indissociable et fusionnel, l’un se suffisant amplement à l’autre. Le jour où Kai demande à Jem de l’accompagner à une fête organisée par l’un des garçons les plus populaires du lycée, Jem n’a d’autre choix que d’accepter : elle veut vraiment lui faire plaisir. Et pourtant… Le lendemain, l’impensable se produit : une vidéo de Kai, en compagnie d’un autre garçon, est postée sur le net. Les commentaires violents et injurieux pleuvent, et Kai ne s’en remet pas : quelques jours plus tard, il saute du haut d’un pont. Pour Jem, tout s’écroule : elle ne s’en relèvera pas. Quelques semaines passent, et la sœur de Kai lui amène un paquet. Des lettres, en fait, écrites de la main de son meilleur ami. Une par mois, pendant un an. Ce jour là, Jem prend une décision : elle vengera Kai, humiliera à son tour les responsables de ce drame, et se suicidera elle aussi, un an jour pour jour après lui. Quand elle reçoit un courrier anonyme lui donnant le nom des coupables, elle ne cherche pas plus loin : il est l’heure d’établir le Plan…
L’évènement sur lequel repose Revanche est super sordide et, malheureusement, très loin d’être irréel  : on ne connait que trop bien les ravages provoqués par l’intolérance des êtres humains. Notre sensibilité est donc mise à l’épreuve dès le début du roman, la plume de Cat Clarke véhiculant un nombre incalculable d’émotions : ce roman vous tirera des larmes, que vous le vouliez ou non. Mais pas que : colère, incompréhension, haine, doute… Tout comme Jem, nous passons par tous les stades possibles. Et, comme pour elle, il n’y a pas de demi-mesure : on ressent tout, avec une force inouïe.
Pour autant, je ne me suis pas identifiée à Jem : trop jeune, et surtout trop différente de moi. Je me suis attachée à cette jeune fille, mais je n’ai pas pu m’imaginer à sa place. Mais au final, cela importe peu : ses émotions sont tellement acérées, taillées dans le vif, exacerbées au possible, qu’il est impossible de ne pas être touché. Et, en tant que spectatrice totalement passive, j’ai d’autant plus été effarée, effrayée du tour pris par les évènements : on sent rapidement que quelque chose ne va pas. Et quand on voit que Jem commence à douter elle aussi, on presque envie de la supplier de faire machine arrière, de tout stopper. Je vous explique : selon cette fameuse lettre anonyme, les responsables ne seraient autres que les trois garçons les plus populaires du lycée. Et pour se venger d’eux, Jem va tout d’abord devoir intégrer leur groupe. Lucas, Stu, Bugs… Chacun devra payer. Contrairement à ce qu’elle avait pensé, l’intégration se fait rapidement : Sascha, l’une des filles du groupe, et certainement la plus populaire de toutes, semble l’avoir prise sous son aile. Mais Jem ne se leurre pas : malgré leurs petits sourires, les marques d’affection de Sascha et l’intérêt étrange de Lucas, tout cela n’est que manigances et fausseté : comment les membres du Groupe Populaire pourraient-ils être sympas ? Impensable. Inenvisageable. N’est-ce pas ?
J’ai trouvé que l’intensité du roman allait crescendo : le début m’a plu, mais la fin m’a laissée sur les rotules (SI VOUS L’AVEZ LU, CECI EST UN APPEL A L’AIDE : J’AI BESOIN D’EN PARLER !!!!!!!). Je l’ai lu au salon de la revue, et mes voisins ont clairement dû pensé que j’étais malade : je me mordais les joues pour ne pas éclater en sanglots, totalement absorbée par ma lecture et bien loin de faire attention au chaland. Je ne veux pas vous en dire trop, de peur de vous gâcher la surprise. Mais voilà : LISEZ-LE. Lisez-le, parce que ce livre est bourré d’émotions, qu’il vous révoltera autant qu’il vous brisera le cœur. Et cette fin, cette fin… Autant j’avais deviné l’identité du mystérieux jeune homme, ainsi que celle de l’expéditeur anonyme, autant je ne m’attendais pas à cela. Mais alors pas du tout. Ce qui explique pourquoi j’ai été autant sonnée, pourquoi j’ai eu envie de balancer mon livre à terre et de me réfugier sous ma couette pour pleurer un bon coup, et rager en hurlant. Revanche m’a totalement retournée, chamboulée, empoignée. Laissée le cœur en vrac, l’oeil rouge et la joue humide. La haine au ventre, l’injustice me tordant les tripes. Il est horrible. Injuste. Génial.

En bref, MAIS QU’ATTENDEZ-VOUS ? Vous avez devant vous 491 pages d’émotions brutes, violentes. 491 pages qui vous mettront à genoux, tant Cat Clarke sait-y faire. Je suis sonnée, et n’ai toujours pas réussi à admettre qu’elle ait pu faire ça. Parce que ce n’est pas juste, tout simplement. Elle a pris mon cœur, l’a tordu, lacéré, massacré. La relève va être dure à assumer.

Coup de coeur !
Pour marque-pages : Permaliens.

51 Commentaires

  1. J’attendais impatiemment ton retour ! J’avais découvert le titre par Saefiel sur son blog qui parlait de sa sortie. Depuis j’attendais que les avis pleuvent sur la blogosphère et le tien est le premier que je lis ! :3 J’ai clairement besoin d’émotions en ce moment… d’être touchée, chamboulée… J’ai tellement hâte de le lire, merci pour ta belle chronique !

  2. Olalaaa tu me tentes TROP là !!!!

  3. Ping :Le panier du jour (42) | Les lectures de Bouch'

  4. Wahou !! Que dire à part que je le note bien sûr et que j’espère le lire rapidement. Merci pour cette chronique coup de cœur qui met des frissons avant l’heure de la découverte 😉 (bon j’espère que tu as pu dormir quand même. Bizzz)

  5. Bon, il faut qu’il rejoigne ma PAL bientôt alors vu ton avis ^^

  6. Ce que j’attends ? Ni plus ni moins que sa sortie !!! [depuis que j’ai fini Cruelles, par ailleurs… ce qui fait hyper trop longtemps :/]

    Et ta chronique vient juste de m’achever ! Je le veux !!!!!!!!!!!!!!!!! Je veux que le temps s’accélère jusqu’à jeudi, je veux qu’il soit dans la librairie à l’instant où j’arrive, je veux le commencer dès que je l’ai dans les mains. Et je veux qu’à cet instant le temps ralentisse, pour que je puisse profiter de chaque instant ! [oui, j’aime Cat Clarke, et je suis totalement folle de ses romans ♥]

    Voilà, ton superbe avis me donne encore plus hâte d’arriver au 17 octobre !! Je meurs d’impatience, limite x) Contente que ce livre et cette auteure te plaisent !! 😀

    Des bisous Bonchon ♥

    • Haha, je m’en doutais ma poulette, j’ai vu tes messages 😀
      Il est excellent, je suis sure que tu vas ADORER 😀 Tu me diras dès que tu le lis, hein hein hein ?
      Des bisous Mag <3

      • Si en plus toi-même tu nous le recommandes bien chaudement, je n’en doute pas une seconde de l’adorer !
        Sûr de sûr, il est même possible de que tu m’entendes crier quand je l’ai, et aussi quand je l’aurais fini x)

        Bisous, bisous ♥

  7. Vilaine copinaute !!!!! Le résumé me tentait pas plus que ça mais ta chronique !!!! Wish-list direct !!!!!!! xD (J’hésite entre te remercier et te maudire mais je crois que je vais te dire MERCIIIIII <3 )

    • Mouarf, mais je n’ai strictement rien faiiiiiit !!!!! 😛 Je t’aime aussi, tu sais 😛

      • *hum*, je tiens à t’annoncer que j’ai craqué dessus ce week-end et que c’est entièrement ta faute… Oui, oui, ta faute ! Parfaitement… J’étais faible, dans un moment de détresse, je suis passée à la fnac, je l’ai vu… Il m’a interpellé… Il m’a dit : « prend-moi… Souviens-toi de l’avis de Bouch… Tu vas m’aimer !! » Pis j’ai craqué… Voilà…

      • Haha, bah alors choupette ? Tu rejettes la faute sur un pauvre bouchon innocent, pas bien ça ! Bonne lecture 😛

  8. AAAAAAAAAAAAAAAAAH. Je le veuuuuuux. *-*

  9. Quel enthousiasme ! Je regarderai si je le trouve à la bibli !

  10. Aie aie aie dire qu’il va me falloir attendre une semaine pour l’avoir !!! C’est trop duuuuuuuuuur ! Des bisous vilaine tentatrice <3

  11. Ping :C’est lundi, que lisez-vous ? (68) | Les lectures de Bouch'

  12. Je partage entièrement ton avis ! Et comme toi la fin m’a complètement retournée, en fait c’est à ce moment là que j’ai réalisé que je m’étais attachée aux personnages, parce que tout le long du livre, je n’en étais pas sûre. Cat Clarke est un génie, il me faut tous ses autres livres maintenant ! 😀

  13. Je ne suis pas une fan de ce genre de littérature mais ton avis me donne très envie de le lire !

  14. Eh bien, ta chronique est forte en émotion… Bon, je n’ai qu’un mot à dire… Je le VEUX !!!!!

  15. J’avais déjà lu ta chronique mais je crois que je n’ai pas laissé de commentaire ! Je vais bientôt recevoir ce livre en SP et je regarde ma BAL tous les jours mdr. J’espère que ce livre me plaira autant qu’à toi 😉

  16. Oula, quelle chronique magnifique! Moi qui hésitais à relire du Cat Clarke suite à la demi-déception que j’ai ressentie avec « Confusion », j’ai d’un coup une envie urgente d’avoir « Revanche » dans les mains… Tu as réussi à me convaincre de donner une seconde chance à l’auteur ^^

    • Merci beaucoup Pinklychee 😀 Je suis contente de t’avoir donnée envie de retenter ta chance avec Cat Clarke ! Cruelles m’avait plu, mais sans plus… Comme quoi, elle signe peut-être ici son meilleur roman 🙂

  17. Oh la la, autant d’enthousiasme donne envie de le lire, je note.

  18. oh putain, qu’est-ce que j’attends???????????

  19. Si tu savais à quel point je veux lire ce roman…et ta chronique n’aide pas, je le veux encore plus!!! lol
    Bisouuus <3

  20. Whoua rien que le résumé donne une atmosphère, mais après ton avis ! Ce qui est sur c’est que ce livre ne peut pas laisser insensible, et que le pire, c’est que comme tu le dis, cela arrive bien trop souvent, parce que les gens sont intolérants et ne pense pas que la différences peut-être une source d’apprentissage et de positif.

  21. Waouh ! J’ai tellement hâte qu’il arrive chez moi! Peut être demain d’ailleurs 🙂 Mais j’ai un peu peur tout de même, de l’effet qu’il fait sur les lecteurs, il a l’air si dévastateur :S !!

  22. Ping :Bilan du mois d’Octobre | Les lectures de Bouch'

  23. Wahou quelle chronique ! Tu me tentes beaucoup là 😀

  24. Ping :A kiss in the dark, Cat Clarke - Les lectures de Bouch'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *