Au coeur du silence, Graham Joyce

Traductrice : Louise Lafon

L’histoire : Dans les Pyrénées françaises, un jeune couple marié est enseveli sous une avalanche alors qu’ils skient. Miraculeusement, Jake et Zoe arrivent à sortir de la neige… pour découvrir que le monde qu’ils avaient connu a été frappé par un étrange silence absolu. Leur hôtel est complètement vide. Les portables et les lignes ont été coupées. Une évacuation aussi soudaine et minutieuse laisse Jake et Zoe dans une terrifiante situation. Ils sont coincés dans la tempête, complètement isolés, avec une autre avalanche menaçant de les engloutir… à nouveau. Alors que le couple est témoin d’étranges événements, ils sont confrontés à une terrifiante vérité concernant cette terre silencieuse qu’ils habitent désormais.

Mon avis : En tombant sur le résumé de cette nouveauté Milady Romance, je me suis tout de suite dit que je tenais là un petit bijou : une histoire d’amour sur fond de suspens, voilà quelque chose d’inhabituel ! Ni une, ni deux, je me jette à l’eau : cette lecture sera parfaite pour faire la transition entre la quatrième intégrale du Trône de fer et Revanche. Malheureusement… Tout ne s’est pas aussi bien passé que prévu.
Jake et Zoé sont mari et femme. Tous deux férus de sports de glisse, ils ont décidé de passer quelques jours au cœur des Pyrénées françaises. Alors qu’ils sont sur le point d’attaquer une nouvelle piste, une avalanche survient, les engloutissant tous les deux. Par miracle, ils se tirent sans grand dommage de ce mauvais pas. Mais, une fois revenus au village, une étrange surprise les attend : il n’y a plus personne. Plus aucun être vivant. Comment est-ce possible ? Les lignes téléphoniques sont coupées, et un brouillard opaque les contraint à rester sur place. Commence ainsi l’attente, puis survient le doute : que s’est-il vraiment passé, ce matin-là ?
Bon, autant vous le dire de suite : je n’ai pas accroché. Le roman se veut oppressant, mais l’atmosphère n’a pas réussi à me captiver, ni à susciter ma curiosité : j’avais deviné une bonne part de l’intrigue bien avant que les faits ne se déroulent, les révélations tombant donc généralement à plat et ne relançant pas mon intérêt. Les personnages ne m’ont pas du tout -mais alors pas du tout- plu, je n’ai pas réussi à éprouver de l’empathie pour eux, et encore moins à trouver leur relation touchante : je suis peut-être un peu vieux jeu, mais taxer sa moitié de « connard/connasse », très peu pour moi. Même si c’est pour rire.
Je ne pensais pas le classer en déception, et pourtant… Quelques jours après l’avoir lu, je me rends compte que je n’en ai rien retiré. Ce roman avait beaucoup de potentiel, et j’en attendais beaucoup (trop ?). Malheureusement, je suis passée à côté. Comprenez par là que je ne l’ai pas trouvé mauvais : je ne suis juste pas rentrée dedans, je n’ai pas été touchée, apeurée, surprise, tenue en haleine… J’ai lu tranquillement, et une fois la dernière page tournée, une seule chose m’est venue en tête : « C’est tout ? ». Du coup, j’ai un peu l’impression d’avoir perdu mon temps. Rien de grave, mais une bonne dose de frustration inutile quand même.

En bref, un roman qui m’est totalement passé au dessus de la tête. L’histoire ne pas surprise, je ne me suis pas attachée aux personnages. C’est un petit flop, mais un flop tout de même.

4
Déçue

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *