Parce que c’était nous, Mhairi McFarlane

A paraitre : 25 octobre 2013

L’histoire : Rachel vient de se séparer de son fiancé après treize ans de relation. Son monde s’écroule… C’est alors qu’elle recroise Ben, son meilleur ami de fac, charmeur malgré lui, qu’elle n’a pas revu depuis dix ans. Ben est désormais marié et il est devenu avocat. Rachel, elle, est journaliste judiciaire. Alors même qu’ils s’occupent d’affaires matrimoniales peu commodes, il semblerait qu’une évidence de toujours se révèle à eux…

Mon avis : Voilà une petite romance sympathique, comme je les aime ! Je n’ai pas hésité longtemps quand j’ai su que la possibilité de la lire m’était offerte, vous pensez bien. Et après avoir enchainé deux beaux pavés, et sur le point d’en attaquer un troisième, j’avais bien besoin de légèreté. Parce que c’était nous tombait à pic ! Sitôt chargé sur la liseuse, sitôt lu : ce roman de 400 et quelques pages  m’a fait passer un moment trèèèès agréable. Très trèèèèès agréable 🙂
Rachel vient de passer le cap de la trentaine, et rien ne va plus : alors que sa vie semblait toute tracée depuis ses dix-huit ans, elle vient soudainement de tout plaquer : terminée, son histoire avec Rhys qui durait depuis treize ans. Et tant pis s’ils étaient en plein préparatifs de leur mariage !! Cela fait plusieurs années déjà que leur couple bat de l’aile, et l’imminence de ce qui devait être le plus beau jour de leur vie ne fait qu’aviver les rancœurs qu’ils entretiennent l’un vis-à-vis de l’autre. Rachel décide donc de prendre le taureau par les cornes en mettant fin à toute cette mascarade, bien qu’elle affronte tous ces bouleversements avec le cœur lourd… Ne vient-elle pas de tirer un trait sur son rêve de construire une famille ? D’avoir des enfants ? Peut-elle encore espérer trouver l’âme sœur à 30 ans ? Alors qu’une multitude de questions virevolte dans sa tête, Rachel fait une rencontre des plus… inattendues : Ben, son meilleur ami de fac, vient d’emménager à Manchester. S’il est toujours aussi charmeur, il est désormais marié… Et semble avoir définitivement tiré un trait sur son passé.
Comme souvent quand on parle de romance, l’intrigue semble être cousue de fil blanc. Pour autant, je n’ai pas trouvé Parce que c’était nous si prévisible que cela (pas du côté de l’intrigue principale, du moins), et je me suis plus d’une fois demandé si Mhairi McFarlane n’allait pas nous faire un joli pied de nez à la fin de son roman. L’intrigue est bien tournée, bien amenée, et si j’ai eu un peu de mal à m’y mettre au début, j’ai rapidement été happée par les mésaventures de Rachel. Le mode de narration n’y est d’ailleurs pas pour rien : l’auteure alterne régulièrement entre passé et présent, nous donnant des indices au compte goutte sur la relation unissant Rachel à Ben. Au départ présentés comme de simples amis, on pressent rapidement qu’il y a autre chose… Mais pour savoir quoi, au juste, il faudra aller tout au bout de votre lecture ! Ce qui explique en partie pourquoi j’ai lu avec tant d’assiduité : une fois que l’on est pris dans les filets de l’intrigue, il est très dur de s’en détacher : on veut connaitre le fin mot de l’histoire, coûte que coûte !
L’intrigue a beau être sympathique, elle ne rendrait pas grand chose si les personnages n’étaient pas là pour la sublimer. J’ai toujours trouvé qu’ils étaient d’une importance capitale, surtout en matière de romance. A la poubelle les héroïnes dégoulinantes de niaiserie et les princes charmants en carton-pâte !! J’ai adoré Rachel, au moins autant que je suis tombée sous le charme de Ben. Elle n’a pas la langue dans sa poche et n’est jamais la dernière pour raconter des bêtises. Ses dialogues avec Caroline, Mindy et Ivor m’ont franchement fait sourire, si ce n’est rire. Typiquement, c’est la bonne copine que l’on aimerait toutes avoir, celle avec qui boire des coups jusqu’à pas d’heure arrive régulièrement, celle avec qui on serait tentée de faire une bataille d’oreiller à trois heures du matin. Et Ben, Ben… L’archétype du beau garçon charmeur et super sympa, celui pour lequel on se serait volontiers damnée. Vous pensez bien que je n’ai pas résisté longtemps ! Ces deux-là sont faits pour être ensemble, ça crève les yeux. Et pourtant, pourtant ! Que de difficultés !
Côté personnages secondaires, j’ai bien entendu tout de suite accroché avec la bande de Rachel, aussi déjantée que je voudrais l’être au même âge 🙂 Ils donnent au roman toute sa légèreté, et son côté humoristique des plus agréables.  Rhys, lui, m’a un tantinet gonflée : le mec qui fait craquer toutes les filles, super sûr de lui et totalement imbu de sa personne, très peu pour moi ! Et pour les autres… Et bien, vous verrez 🙂
Cette romance, si elle ne révolutionne pas le genre, m’a donc fait passé un très bon moment. Qui aurait pu être meilleur si j’avais lu les cent dernières pages d’une traite, comme cela était prévu : ma lecture s’en est trouvée hachée, et je n’ai pas apprécié le dénouement comme je l’aurais souhaité. Je ne vois qu’une solution : attendre quelques mois et le ressortir pour m’y plonger avec délice <3 Mais si vous souhaitez passer un bon moment avec une lecture des plus sympathiques, rire un bon coup tout en adoptant le petit sourire de rigueur et déborder d’amour en tournant la dernière page… Parce que c’était nous est fait pour vous.

En bref, une lecture qui m’aura mis du baume au cœur et des papillons dans le ventre : c’est si bon de lire de la romance ! Encore une fois, Milady nous gâte, et… C’est tant mieux 🙂

On en redemande !

Pour marque-pages : Permaliens.

21 Commentaires

  1. Ping :C’est lundi, que lisez-vous ? (66) | Les lectures de Bouch'

  2. Ohh, je n’avais pas du tout entendu parler de celui-là, tiens ; mais il faut aussi dire que, dernièrement, je n’ai pas suivi ce qui doit paraître dans cette collection. Ni dans aucune collection tout court, même, mais c’est une autre question que le manque de temps avec lequel je dois composer dernièrement… 😀 Du coup, je retiens le nom : il faut toujours avoir une romance doudou sous la main, selon moi (et on ne sait jamais si je le croise le mois prochain en rayon, alors que je passerai par hasard dans une librairie quelques jours après sa sortie…0:)). 😀

  3. Ouuuuh de l’amour ! Je le note ^-^

  4. ça a l’air super bien comme livre 😀

  5. Ecouuuuuuuute franchement ça a l’air top ! Et en plus j’adore la couverture, je saurai pas trop dire pourquoi ! Non franchement, tu m’as donné envie ! Je vais le mettre dans ma wish-list 😀
    Gros choubidoubidou ma bouchon d’amour <3 <3

  6. Han de la romance, c’est pour moi ça ^^

  7. Ah tiens, ça pourrait me plaire, je note.

  8. Ping :Bilan du mois de septembre | Les lectures de Bouch'

  9. Ah je vais me jeter dessus à sa sortie !! J’aime beaucoup la couverture, et le fait que l’héroïne plaque tout, avant d’avoir ratée sa vie avec quelqu’un qui ne lui correspond pas, j’aime les héroïnes comme ça, qui n’attendent pas que les choses se passent mais qui agissent ! ( ah je crois que mon côté féministe ressors là ^^ )

  10. Quand on parle romance, je suis à l’affût ! Et ma foi, en voilà une qui semble bien sympathique et à laquelle tu rends honneur à merveille !
    Puis, ce que tu dis est trop vrai : j’adore en lire et déborder d’amour juste après ! En plus, ce sont des lectures idéales pour l’hiver, parfaites pour réchauffer nos coeurs.

    Je note le titre dans un coin !!
    Bisous ♥

  11. Je viens de le finir et j’ai adorée ! Une vrai bonne romance, d’où on ressort avec un sourire rêveur sur le visage, je ne voulais pas quitter les personnages. Une très belle intrigue =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *