Le panier du jour (40)

Bonjour mes petites gaufrettes à la fraise !
(Notez cet élan d’inspiration bidon, s’il vous plait)

Comme certains d’entre vous le savent, une petite librairie a ouvert près de chez moi. Et en tant qu’ardente défenseure des petits acteurs du monde du livre, je me DEVAIS d’aller y faire un tour. Question d’honneur, tout ça, tout ça. Et, le croirez-vous ? Mon bon cœur m’a poussée à acheter deux livres ! Jusqu’où va la générosité, quand même, c’est fou…

Celui-là est entièrement imputable à Fleur :

Charlie Gordon, simple d’esprit, est le cobaye humain d’une expérience scientifique qui a montré des résultats prometteurs sur Algernon, une souris blanche. Au fil des comptes rendus qu’il rédige à l’attention des professeurs à l’origine du traitement, le lecteur suit l’accession à l’intelligence puis au génie de cet homme dont la perception du monde était jusqu’alors réduite. Le discours, minimal et truffé de fautes dans les premières notes, s’étoffe, la réflexion s’insère dans les écrits, se développe. Charlie découvre un nouvel univers, de connaissance mais aussi d’incompréhension, faute d’une maturité affective suffisante pour s’insérer dans ce nouveau monde. Jusqu’à ce qu’Algernon montre des signes de dégénérescence…

Et celui-là est totalement de votre faute, vous, blogueurs qui se sont faits légion en publiant d’excellentes chroniques de ce petit bout de papier :

Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier…
Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu’à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons- nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

***

Oh, et puis j’ai aussi trouvé ça dans ma BAL, en livre-voyageur <3 <3

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Voilà, trois livres de plus dans ma PAL, sans que ma responsabilité soit en cause (ou presque). J’adore ! Et puis, les BA, ça me connait… 😛

Et vous, qu’avez vous reçu/acheté/emprunté ?
Excellent dimanche mes amours !

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *