Le panier du jour (22)

 

 
Mes achats :

Ok, la couverture n’est pas très belle… Mais le folio d’origine était tout de même deux fois plus cher !
 
New York, années folles… Dans sa somptueuse demeure de Long Island, Jay Gatsby organise de fastueuses réceptions où les invités se pressent en foule. Mais leur hôte ne cherche à éblouir qu’une seule personne : Daisy Buchanan. Elle est élégante, riche, séduisante, mais elle est la femme d’un héritier millionnaire… 
 
 Les réceptions :
 
 
1re VAGUE : EXTINCTION DES FEUX
2e VAGUE : DÉFERLANTE
3e VAGUE : PANDÉMIE
4e VAGUE : SILENCE

À l’aube de la 5e vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper… Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.

Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu’il prétend…

ILS CONNAISSENT NOTRE MANIÈRE DE PENSER.
ILS SAVENT COMMENT NOUS EXTERMINER.
ILS NOUS ONT ENLEVÉ TOUTE RAISON DE VIVRE.
ILS VIENNENT NOUS ARRACHER
CE POUR QUOI NOUS SOMMES PRÊTS À MOURIR.

 
ToIl y a quatre cents ans, le monde tel que nous le connaissons a connu une fin tragique. Désormais, sur la côte de ce que l’on appelait jadis le Brésil, ce sont les femmes qui dirigent la légendaire ville-pyramide de Palmares Três. La Reine ne cède le pouvoir à un homme qu’une fois tous les cinq ans, à un Prince d’été dont l’histoire enfiévrera la cité le temps d’une année.
Pour June Costa, la vie n’est qu’art. Ses oeuvres géniales – des peintures murales aux hologrammes, en passant par des tatouages lumineux – impressionnent, voire irritent ses professeurs tout autant que ses camarades. Elle rêve de remporter le prestigieux Trophée de la Reine pour jouir d’une célébrité instantanée et de tous les privilèges qui vont avec. Un rêve qu’elle n’avait jamais remis en question… jusqu’à ce qu’elle rencontre Enki.
Fraîchement élu Prince d’été, Enki est le garçon dont tout le monde parle à Palmares Três. Mais lorsque June le regarde, elle voit plus loin que ses fascinants yeux d’ambre et sa samba ravageuse : elle reconnaît en lui un artiste total, comme elle. Ensemble, June et Enki décident alors de créer un chef-d’oeuvre qui restera gravé à jamais dans les annales de Palmares Três, attisant la flamme rebelle qui se lève contre les restrictions anti-technologie qu’impose le gouvernement matriarcal. Mais June va bientôt tomber profondément et tragiquement amoureuse d’Enki…
Or, à l’instar de tous les Princes d’été qui l’ont précédé, Enki va devoir être sacrifié.
us les cinq ans, les femmes de la cité-pyramide de Palmares Três élisent un Prince d’été pour régner aux côtés de leur Reine. Mais au bout d’un an, le Prince d’été a aussi l’honneur d’être sacrifié… Car les hommes ne sont pas dignes de gouverner.
Al Greenwood, 50 ans, est taxi dans un paisible petit village côtier d’Angleterre. C’est un homme qui a tout pour être heureux, et qui le serait certainement s’il n’était pas marié à l’encombrante Audrey. Aussi décide-t-il tout simplement un jour de s’en débarrasser en commettant le crime parfait. Le scénario est vite trouvé : profitant d’une des promenades quotidiennes de sa femme, il la précipitera du haut d’une falaise. Aussitôt dit, aussitôt fait, Al s’embusque sur le parcours habituel d’Audrey, surgit à son passage et la précipite dans le vide. Tout se passe comme prévu sauf… sauf qu’en rentrant chez lui, il tombe nez à nez avec sa femme qui lui annonce avoir exceptionnellement renoncé à sa petite ballade. Si il n’a pas tué Audrey, qui est donc sa victime ? Et comment va-t-il déjouer la perspicacité des enquêteurs, dans cette petite communauté où tout le monde se connaît ? Quant à sa femme, qui commence à trouver son comportement étrange, ne faut-il pas qu’il s’en débarrasse très vite, avant qu’elle ne nourrisse trop de soupçons ? Mais cela ne fera-t-il pas de lui un tueur en série ? Commence alors pour Al un long cauchemar, dont il est encore très loin de soupçonner l’issue. 
Que faire lorsqu’on découvre qu’on a un enfant de neuf ans, inconnu, non désiré, inimaginable dans la vie que l’on s’est construite ? Paulin est écrasé. Et pourtant obligé d’affronter la réalité : cette petite fille qui lui fait face et lui dit « Tu es mon père ».
Quand il reçoit la lettre, Paulin ne veut pas le croire. Lui qui vit le plus sereinement du monde entre sa boutique de poteries et son amoureuse, la troublante Lena, dans une ville de bord de mer au charme désuet, voilà qu’on lui annonce qu’il est peut-être le père d’une petite Hermine ? Aucun souvenir de cette amourette d’un soir, il y a neuf ans de cela, et pas question de se laisser prendre au piège de la vipère qui se réveille et voudrait lui imposer une paternité qu’il n’a pas choisie…

Paulin fait le mort, puis est obligé d’accepter le test, d’admettre qu’il est bien le père, tout en campant sur ses positions : il ne verra pas cette enfant. Il ne mettra pas en péril la passion exclusive qu’il vit avec Lena pour une petite inconnue dont il est le malheureux géniteur.

C’est compter sans la détermination de la fillette, qui veut absolument connaître son père et fera tout pour le rencontrer. Mère et fille déboulent donc dans la vie tranquille de Paulin, bien décidées à lui faire affronter la réalité… qu’il finira par accepter, non sans y laisser des plumes.

 
Et vous, qu’avez vous reçu, acheté, emprunté ?
Excellent dimanche à tous !
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *