Je vais bien ne t’en fais pas, Olivier Adam

Résumé :  » Je vais bien, ne t’en fais pas.  » Telle est la formule rituelle qui conclut les cartes postales que Claire reçoit de son frère après sa disparition. Ces mots, tant attendus, permettent à la jeune fille de rompre  » le silence assourdissant  » de Loïc et de sortir du  » trou noir  » où elle est tombée. Un jour, n’y tenant plus, elle décide de partir à la recherche de ce frère tant aimé…
Mon avis : Une petite chronique pour un livre qui ne m’a pas vraiment touchée. Je vais bien, ne t’en fais pas raconte la douleur de Claire, la vingtaine, à la suite de la disparition soudaine de son frère tant aimé, Loïc. Plus que des frère et sœur, ils étaient fusionnels, les deux parties d’un tout. Et un jour, Loïc est parti, sans une explication, sans un mot. Et, de temps en temps, une carte : deux trois mots, adressés uniquement à Claire, et toujours la même formule rituelle : « Je vais bien, ne t’en fais pas ». Claire tente de garder la tête hors de l’eau, mais plonge bien trop souvent. 
Je ne sais pas quoi vous dire. J’ai apprécié ma lecture mais, en y revenant, plusieurs points m’ont dérangée. L’écriture tout d’abord, extrêmement sèche, épurée. Pour mieux rendre compte des sentiments de Claire, selon moi. Il n’y a aucune humanité là dedans, Olivier Adam rend compte des faits d’une manière froide, clinique. Claire a été amputée d’une partie de sa vie, de ses sentiments. Mais… Je ne sais pas, j’ai trouvé au contraire qu’elle était bourrée de sentiments, toujours sur le point de craquer, et que la narration rendait plutôt mal cela. 
Claire est caissière. Plusieurs fois au cours du texte, elle est placée en position d’infériorité culturelle. De même, elle est régulièrement « trompée » par des garçons. Et tout cela serait justifié par la disparition de Loïc. Je n’ai pas bien compris, y ai plutôt perçu comme un amalgame de sujets. C’était intéressant mais… Encore une fois, je suis restée en dehors.
Je n’ai pas ressenti l’émotion qu’aurait sans doute dû me procurer cette lecture. C’est triste, oui, mais… je ne sais pas, la mayonnaise n’a pas pris.
Je ne m’étalerais pas davantage : vous l’aurez compris, je suis déçue par cette lecture, qui m’a intéressée sur le moment, mais laissée totalement froide à la fin. J’en attendais davantage, peut-être plus de sentiments, davantage de pathos, une fin plus marquante… Qui sait ?
 
Déçue
Pour marque-pages : Permaliens.

15 Commentaires

  1. Ca fait un bail que je l'ai lu et même si je me rappelle de l'histoire je ne sais plus ce que j'en ai pensé … :/ Je me souviens qu'il était très court en tout cas et donc rapide à lire et je pense que sans adorer j'avais passé un bon moment de lecture.

  2. C'est un de mes films préférés alors je suis surprise de ta critique, mais peut-être le livre est-il moins bien, alors ..http://my-sweetlies.blogspot.fr/

  3. Effectivement, il est très court… Je ne sais pas, je suis vraiment indécise quant à ce livre…

  4. Je n'ai pas vu le film, peut-être est-il mieux que le livre mais… Je reste très indécise quant à cette lecture : j'ai vraiment trouvé que ce livre manquait de sentiments. En même temps, je sortais tout juste de Et puis, Paulette, qui met la dose niveau sentiments ^^ Peut-être ceci explique-t-il cela ?

  5. Autant j'ai adoré l'adaptation, autant le livre ne m'a pas plu et m'a semblé froid.

  6. Tu ma rassures, j'avais craint d'être seule à avoir ressenti cela. Peut-être devrais-je voir le film…?

  7. Je n'ai pas lu le livre, mais c'est dommage comme tu le dis que justement face à ce contexte qui semble vouloir exploiter les sentiments, l'écriture soit trop paradoxale par rapport à l'histoire. Le film quant à lui, je l'ai trouvée juste dans sa manière de raconter, il montre une douleur sourde, contenue…

  8. Tu peux tenter 🙂 Il me semble qu'il est assez différent du livre donc tu pourrais plus aimer !

  9. Il faudrait que je regarde le film pour pouvoir comparer… J'ai l'impression que l'écriture d'Olivier Adam ne suscite que deux types de réactions : soit on adore, soit on aime pas… A approfondir !

  10. N'ayant pas trop aimé le film le livre ne m'a jamais vraiment attiré surtout que les avis sont assez mitigés. Tu devrais tenter le film peut-être que tu aimeras plus…

  11. Oui, c'est ce que je vais faire 🙂

  12. Je retrouve mes impressions dans ta chronique.C'est un roman très "brut", qui aurait mérité quelques touches d'humanité !J'ai adoré le film par contre (vu avant).

  13. Je devrais peut-être voir le film, dans ce cas… :/

  14. J’ai vu le film, qui m’avait énormément touchée, mais je n’ai pas encore lu le livre par contre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *