Visite au… Salon du livre de Montreuil

Ce qu’il y a de bien en vivant près de Paris, c’est que l’on a (plus ou mains) facilement accès à tout un tas de manifestations plus cools les unes que les autres. Bon, je vous avoue, participer au salon de la revue ou au salon du livres des sciences humaines, c’est pas fun-fun, mais le Salon de Montreuil compense largement tout cela.

Le Salon de Montreuil, c’est quoi ?

Le Salon de Montreuil, ou Salon du livre et de la presse jeunesse, cristallise année après année l’activité du Centre de Promotion du Livre Jeunesse en Seine-Saint-Denis. Ouf ! Ayant pris place pour la première fois il y a 28 ans, ce salon est devenu en peu de temps un rendez-vous obligatoire pour nombre de professionnels du livre jeunesse, mais pas que. Et, en ces temps troublés, il fait figure de modèle parmi ses petits camarades : la littérature jeunesse reste en effet la figure de proue de l’édition, enregistrant de très faibles  baisses en comparaison des autres secteurs éditoriaux. En chiffres et pour 2012, qu’est ce que ça donne ? 300 exposants internationaux, 3000 auteurs/illustrateurs, 150 000 visiteurs attendus, des centaines de milliers de livres en stock. C’est pas rien ! Il faut dire qu’un monstre a redonné du souffle au salon, drainant davantage de visiteurs année après année : je parle bien entendu du YA (Young Adult). Car, les maisons d’édition l’ont bien compris, travailler avec les ados est aujourd’hui extrêmement rentable. Les politiques de séduction sont donc de mise, et l’on ne compte plus les nouvelles collections à destination des 12-15-18-35 ans.

Mais, en vrai, le Salon de Montreuil, c’est quoi ?

Hordes d’enfants déchainés, brouhaha assourdissant, piétinements interminables… pour arriver au saint des saints : les petits (ou gros) buffets disséminés sur tous les stands. Bon, j’ai un peu tout mélangé : les buffets, c’est pour la soirée d’inauguration. Les enfants, c’est pour tous les autres jours. Mais, dans le fond, ça reste pareil : impossible de faire deux pas de suite sans tomber sur un troupeau de gamins, de blogueuses, d’éditeurs, de photographes, de visiteurs, de personnes fort aimables. Vous comprendrez que la circulation est assez… difficile. Je me suis donc rendue à mes risques et périls à cette soirée d’inauguration, pensant – candide que je suis – qu’il y aurait BEAUCOUP MOINS de monde que ce weekend, et que ce serait vraiment le MOMENT IDÉAL pour explorer cet endroit merveilleux. ERREUR ! L’excitation que l’on a ressentie durant un mois avant cette heure fatidique fait soudainement place à une panique sans nom : il est littéralement impossible d’attraper le moindre petit four !! A croire que les gens se sont passés le mot : mercredi soir, c’est buffet à volonté au salon de Montreuil. Je ne parle même pas des livres. Passé 19h30, c’est juste impossible de regarder quoi que ce soit. L’inauguration, c’est un peu la soirée mondaine du salon. Alors, les livres, vous pensez… On verra ça demain, quand j’aurais fini ma flûte de champagne !!
Bon j »avoue, je noirci beaucoup le tableau, parce qu’en vrai… J’ai passé un très bon moment. Dommage pour mes épaules et mon dos et mes pieds et mes jambes et ma tête et mon porte-monnaie, mais c’était très sympa. Comme je vous l’ai dit, c’est dur de se faire une idée en une si courte soirée, et beaucoup de stands sont passés à la trappe. MAIS ! Voici en photo quelques moments forts :

L’attraction principale du salon : les buffets ! De la nourriture à foison, à n’en plus savoir où donner de la tête… On félicite les petites mains de la collection MSK (éditions du Masque) pour leurs superbes Cupcakes !
Je ne bave pas, je ne craque pas… « Je les prends tous !!! »
Et on fait de chouettes rencontres…
Je dois vous avouer que je suis tout de même un peu frustrée de ne pas pouvoir y retour
ner ce weekend afin d’en profiter un maximum. En deux heures de temps, on en peut pas voir tout ce que l’on voudrait, et c’est vraiment rageant. Même si j’ai quand même pu en prendre plein les mirettes ! Mais, que voulez-vous, je prends mon mal en patience… Et compte bien y retourner l’année prochaine 🙂 Quoi qu’il en soit, si vous en avez la possibilité, je vous conseille très fortement d’aller y faire un tour : ce salon vaut vraiment le détour ! 

FIN

*

*

*

*

*

*

*
*
*
*

*

*
PS : Ha ! Vous auriez dû voir vos têtes… Bien sûr que j’ai ramené des souvenirs, et pas qu’un peu ;D
PSS : Magda, on se refait ça quand tu veux 😀




Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *